lienlien

N'oubliez pas de voter tous les deux heures!


Une nouvelle histoire, une nouvelle vague... Quelle sera votre voie?
 

Partagez | 
 

 Les fleurs poussent aussi dans la cendre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Elincia Lunargent
avatar
Pirate

Feuille de personnage
Rang: 5
Expériences:
150/400  (150/400)
Pouvoir(s): Shoku Shoku no mi
MessageSujet: Re: Les fleurs poussent aussi dans la cendre   Jeu 10 Aoû - 17:07

L'homme eu le souffle coupé accompagné d'une bonne douleur qui le fit reculer d'instinct, il venait très certainement de comprendre que Winter n'était pas là pour plaisanter. Il dégaina aussi tôt le sabre qu'il portait à la taille et le pointa vers elle d'un air agressif tout en reprenant le souffle qu'elle lui avait coupé.
Winter elle restait totalement impassible, aucun sourire, aucunes émotions sur le visage, juste un œil rouge sang qui le fixait froidement, on aurais dis une machine presque.


- " Très bien tu l'auras voulu ma jolie ! "

Il se rua vers elle avec son sabre dans le but lui aussi de la tuer en la découpant en tranches, mais Winter toujours aussi impassible, esquiva le premier coups d'épée très lestement grâce au Kami-e, une autre technique de Cipher Pol ... sans reculer, ni même sans bouger ses pieds d'où ils étaient d'ailleurs.
Le pirate semblait très surpris de la souplesse d'une personne si grande, mais il n'abandonna pas enchaînant alors plusieurs coups de son sabre furieusement dans toutes les directions possibles.
Malheureusement pour lui, Winter continua à esquiver avec une facilité déconcertante tous les coups qu'il pouvait donner comme une plante se balançant avec élégance avec le vent, elle intercepta même le dernier coup de sabre avec sa main armée du Tekkai et brisa l'arme du pirate d'un mouvement de poigne ... lui démontrant de la sorte que non seulement il était lent et pas très dégourdi mais qu'en plus il était équipé comme un enfant jouant à faire la guerre.


- " ... "

Le pirate écarquilla les yeux tout en lâchant son arme brisée, la peur était enfin visible dans son regard qu'il pointait vers le haut pour regarder le visage de winter qui n'avait toujours pas changer lui ... il marcha à reculons un pas après l'autre comme pour s'éloigner tout doucement de ce qu'il pensait être un monstre, un monstre qui allait très certainement lui ôter la vie.
C'est alors que Winter gonfla les joues puis lui souffla dessus un nuage d'une poudre verte, surprenant le pirate qui ne s'attendait pas une telle attaque mais aussi parce que soudainement il se mis à avoir des démangeaisons assez fortes sur toutes les parties de son corps qui avait été touchées par la mystérieuse poudre. En effet Winter venait de lui souffler dessus sa "Tickle Powder" un nuage de spores très urticantes qui une fois en contact avec la peau donnait une furieuse envie de se gratter.
Ce que fit d'ailleurs le pirate , qui commença à se gratter comme si il avait attraper la varicelle. D'abord le cou, ensuite les jambes, puis les bras ... et même le visage, il ne pouvait s'empêcher de gratter encore et encore, faisant tout doucement virer le combat si sérieux à un spectacle comique et allant même jusqu'à effacer la peur du pirate qui craignait pour sa vie.


- " Ah ! Qu qu qu'est ce que tu m'à faiiiiit ! Ca graaaaaatte hahaha ! "

C'était vrai, tout à coup la tension venait de disparaître et prenais vraiment des allures de scènes comiques, cependant ...
Alors que le pirate avait totalement baissé sa garde en riant et en se grattant de partout, Winter quant à elle, venait de faire jaillir de la paume de sa main une longue tige de bambou pointue comme une lance, une lance qu'elle planta d'un geste net et précis dans le ventre de l'homme pour l’empaler. La lance de bambou rentra dans son ventre et ressorti au niveau de son bas du dos couverte de sang, laissant l'homme dans un silence d'incompréhension totale.
La violence du geste de Winter venait de mettre fin au spectacle comique d'une manière brutale, montrant que malgré la nature plutôt humoristique de son attaque, elle n'était pas là pour rigoler, pas du tout même.


- " ... "

L'homme qui avait encore du mal à réaliser ce qu'il venais de se passer, tomba à genoux sur le sol et cracha d'un coup une très grande quantité de sang sur celui-ci, étrangement son envie de se gratter avait soudainement disparue ...
Il posa ses mains sur son ventre comme si il ne voulait pas constater cette lance le transperçant de par en par avec ses yeux, puis après s'être confirmé à lui même cet empalement si brutale et soudain, il observa d'une vision légèrement troublée ses propres mains recouvertes de son sang, avant de retomber à quatre pattes sur le sol pour cracher à nouveau du sang.


- " Pi ... pi ... pitié ... "

La volonté quittait de plus en plus le pirate tandis qu'il se tenais à quatre pattes devant Winter tout en se vidant de son sang, priant sa clémence comme on le ferais à une déesse, d'autant plus que dans cette position, elle était encore bien plus grande que lui. Elle s’avança tout doucement vers lui et posa son pied sur l'arrière de sa tète qui fixait le sol comme un chien battu, puis fit sortir du sol une nouvelle tige de bambou, qui s'éleva jusqu'à l'entrée de sa bouche encore ouverte de ses demande de pitié.
Un très mauvais pressentiment accompagné d'une frayeur sans noms lui saisit alors le cœur et lui fit reculer immédiatement la tète par réflexe ... mais il était trop tard se rendant compte que le pied de Winter sur l'arrière de sa tète ne bougeait pas et était là pour l'empêcher de reculer la tète, il se contenta de fermer les yeux comprenant que c'était la fin.
Au même moment Winter toujours avec son air impitoyable et froid sur le visage et dans son unique œil, se servit de son pied pour lui écraser la tète vers le sol avec la tige de bambou encore dans sa bouche ...


- " ... "

La tige de bambou lui traversa alors l'arrière de la tète avec une violente giclée de sang, dont quelques gouttes arrivèrent même jusqu'à la joue de Winter, qui regardais la tète sans vie du pirate glisser tout doucement les quelques centimètres qui lui restait à faire pour atteindre le sol.
Winter se retourna alors en direction de sa maison, puis repris son envol toujours sans prêter la moindra attention à son publique ... elle était là pour supprimer cet homme et c'était chose faite, maintenant elle rentrait à la maison comme si elle était juste venu mettre une lettre à la poste ou acheter le pain, laissant derrière elle le spectacle atroce du corps sans vie du pirate empalé la bouche ouvert et baignant dans un lac de sang.
Revenir en haut Aller en bas
Mary Florin
avatar
Pirate

Feuille de personnage
Rang: 5
Expériences:
88/400  (88/400)
Pouvoir(s): Gura Gura no mi
MessageSujet: Re: Les fleurs poussent aussi dans la cendre   Jeu 10 Aoû - 19:50






Les fleurs poussent aussi dans la cendre
feat Elincia Lunargent





Après le second coup, l’homme avait décidé de répliquer, mais pour le peu que j’en avais vu, c’était déjà fini pour lui… Elle semblait bien plus forte que lui, même s’il n’avait pas encore agi, il était peu résistants aux coups qu’il avait subi. Il dégaina son sabre et se jeta sur la présumée Lunargent. Mais elle l’esquiva facilement, ses mouvements étaient souples, voire gracieux… Il me semble avoir déjà vu d’autres personnes effectuer les mêmes gestes d’esquive… Elle finit par attraper le sabre et… le briser à main nue ? Bon, avec mes pouvoirs j’en étais capable aussi, surtout que mon pauvre sabre émoussé était sans doute de meilleur qualité que celui de l’intrus… mais voir quelqu’un faire ça à mains nues, c’était plutôt impressionnant.

C’est à ce moment que le comportement de l’homme changea du tout au tout, il avait compris ce que tout le monde savais déjà : Il n’avait aucune chance. Il recula de quelques pas, mais son adversaire souffla sur lui une sorte de poussière verte, liée à son pouvoir j’imagine… Et très rapidement, l’homme commença à se gratter frénétiquement, en riant, ce qui contrastait énormément avec l’ambiance froide qui s’était installée depuis le début des hostilités. Néanmoins ce côté un peu amusant de la scène s’effaça très vite, la dame aux cheveux de neige venait de faire pousser une tige de bambou, pointue, de la paume de sa main. Il n’y avait aucun doute que cette femme avait mangé un fruit du démon, celui des plantes… Je n’arrivais pas à revenir sur le nom exact mais j’en avais déjà entendu parler. Elle plante cette lance de bambou dans le ventre de l’homme, qui fut transpercé, il cracha un flot de sang, demandant la pitié… Pourtant ce n’était pas la scène la plus violente à laquelle j’aurai assisté ce jour là, alors qu’il était à genoux au sol, priant pour la clémence de la Lunargent, celle-ci fit jaillir une nouvelle tige de bambou, semblable à la première, mais sortant cette fois du sol… Celle-ci arriva à l’entrée de sa bouche, et la femme, à l’aide de son pied, lui propulsa la tête au sol, la tige traversant la tête.

Elle quitta ensuite les lieux, sans accorder un seul regard à la foule qui assistait à ce sanglant spectacle. J’étais assez choquée… Pas vraiment par cette scène, même si elle était très violente et que je trouvais la sanction bien trop cruelle, j’avais pu en voir d’autres identiques voire pire par le passé… Non ce qui me surprenait, c’était le calme de villageois, ils semblaient totalement habitués à ce genre d’événements. Très rapidement le corps fut évacué, le sang nettoyé, et tout le monde retourna vaquer à ses occupations… Mikaho me proposa de retourner à l’auberge, le soir approchait, j’avais faim, et surtout, j’attendais impatiemment ses explications, promises par Horel.

Rapidement, nous avions rejoint l’auberge, Mikaho, qui devait préparer le repas, m’invita à la suivre dans la cuisine. Elle s’attela vite à la tâche, je ne lui proposai pas mon aide, vu mes piètres qualités culinaires, je pris une bouteille de rhum et m’adossai au plan de travail, avant que je ne dise quoi que ce soit, la tavernière prit la parole.

-Bon, si Horel a jugé que vous pouviez entendre cette histoire, je vais vous la racontez…

-Bien… Je suis toute ouïe, mais avant de commencer… Tutoyons-nous, pitié…

-Si tu veux… Alors, cette femme, la navigatrice dont j’ai essayé de te cacher l’existence, tu en as sûrement déjà entendue parler, c’est Elincia Lunargent.

C’était donc bien une Lunargent ! Et effectivement, en entendant ce prénom, son avis de recherche m’est revenu en un éclair… Elle était primée à 40 millions de berrys, pour trahison gouvernemental notamment ! Toutefois, elle ne ressemble pas tout à fait à la photo sur sa prime. Je dois encore avoir le dernier journal dans mes affaires, il y a peut-être des détails qui m’ont échappé.

-Oui, je vois qui c’est…

-Eh bien… il y a quelques années, des membres du Cipher Pol sont venue à Paku Paku, pour éliminer un pirate qui y séjournait, et parmi eux, il y avait Elincia. Ils réalisèrent assez rapidement leur mission, mais les quatre agents qui l’accompagnaient, ils se sont attaqués au villageois, sûrement parce qu’on l’a aidé ce pirate… Et, alors que l’un d’entre eux venaient d’éliminer deux parents, Elincia est intervenue.

Elle me racontait cette histoire, sans quitter les yeux du plat qu’elle préparait, une grande marmite de nouilles au poulet. Sirotant ma bouteille de rhum, je notais dans ma tête chaque détail qu’elle me donnait.

-Elle a éliminée elle-même tous les agents qui étaient avec elle, et elle est restée avec nous… Pour s’occuper des enfants rendu orphelins par son équipe, et pour aider à rafistoler les dégâts qui avaient été causés au village…

Une Lunargent avec un comportement si bon ? J’étais assez impressionnée je dois dire… Elle s’interrompit un instant pour amener le plat en salle. Il n’y avait pas grand monde, à part trois enfants, les siens, qu’elle servit en premier, puis la jeune fille que j’avais croisée en sortant de l’auberge, et quelques villageois qui jouaient aux cartes dans un coin. Elle me servit également, au bar, et reprit son histoire.

© Jawilsia sur Never Utopia



Theme Song:
 


LSDLCB
Revenir en haut Aller en bas
 
Les fleurs poussent aussi dans la cendre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» “Les fleurs poussent aussi parmi les ruines.” [PV Tyler]
» Baptême de Mariciaange
» L'IKEBANA (art floral japonais)
» La misère c'est aussi dans la tête. Alors déploie tes ailes brisées, et envole-toi. [Kenya]
» Paraît que les fleurs poussent mieux quand tu leur chante des chansons.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Shin Jidai :: Les mers :: Les Blues :: North Blue :: Paku Paku-
Sauter vers: