lienlien

N'oubliez pas de voter tous les deux heures!


Une nouvelle histoire, une nouvelle vague... Quelle sera votre voie?
 

Partagez | 
 

 Tout les oppose ? [PV Clepsydre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Bobichi
avatar
Civil

Feuille de personnage
Rang: 5
Expériences:
177/400  (177/400)
Pouvoir(s): Kuma Kuma no mi : modèle ours Kodiak
MessageSujet: Tout les oppose ? [PV Clepsydre]   Ven 2 Juin - 13:52




Tout les oppose ?Feat Clepsydre
Voilà deux semaines que j’avais quitté mon ile natale, et commencé cette nouvelle vie. J’avais beaucoup voyagé par le passé, pour combattre, mais je partais toujours avec une date de retour. Cette fois, c’était différent, je ne pouvais plus rentrer, tout le monde devait être à ma recherche. Durant le voyage sur ce bateau marchand, j’eus tout le temps de repenser au dernier incident qui me fit tout abandonner pour partir. Certains jours, la mélancolie prenait le dessus, mais après une bonne bouteille de rhum partagée avec les matelots, la vie reprenait des couleurs. Et puis, il y avait ce fruit que j’avais ingurgité avant mon départ. Je n’y comprenais encore pas grand-chose. Parfois sous l’effet de mes humeurs, certaines parties de mon corps se changeaient, se transformaient. Une épaisse fourrure apparaissait sur mon visage ou ailleurs, des griffes sortaient de mes doigts, je devenais un être différent. J’ai essayé de le cacher lors de la traversée, mais les marins s’en rendirent rapidement compte, et sans la moindre peur, m’expliquèrent ce qu’il m’arrivait. D’après eux, le fruit du démon que j’avais mangé était le Zoan de l’ours. Il était vrai qu’avec ces grosses pattes, ces petites oreilles et cette épaisse fourrure brune, je me rapprochais plus de l’ours que de la perdrix.

    C’est lors d’un après-midi ensoleillé que nous avons accosté sur l’ile de Toroa. Enjambant la balustrade, je sautais à quai, tellement heureux de retrouver la terre ferme. Après avoir chaleureusement remercié les marins qui m’avaient menés jusqu’ici, je pris la direction du centre de la ville. Habillé de mes légendaire slip et bottes rouges, j’avançais vers l’inconnu. L’ile était réputée pour ses musiciens, ses fabriquants d’instruments et ses festivals de musique, mais je n’en savais guère plus. La ville dans laquelle je déambulais était colorée et animée ici et là par des chanteurs ou groupes de musique. Sans but précis, je réfléchissais à ce que j’allais bien pouvoir faire. Trouver d’abord un endroit pour dormir le soir était probablement la meilleure chose à faire. Je tombais alors sur un pub au nom savoureux, « la moule qui saoule », j’allais pouvoir me rincer le gosier et probablement obtenir quelques bonnes adresses.

    Alors que je passais la porte de l’établissement, un mélange d’odeurs me mit l’eau à la bouche. Des plateaux de fruits de mers et de crudités garnissaient les tables des affamés, tandis que des dizaines de bouteilles de rhum étaient alignées derrière le bar. Ravi de voir cet étalage, je m’installais au comptoir, et fit signe au barman. Il s’approcha de moi, affichant un large sourire de bienvenue. L’homme n’était plus tout jeune, le crâne dégarni, il avait une impressionnante barbe rousse qui lui descendait jusqu’à la ceinture. Il me servit une bouteille de rhum et quelques amuse-bouche, puis me demanda ce qui m’amenait ici, vu que je ne ressemblais pas à un musicien et que je voyageais seul. Je lui expliquais alors simplement que j’étais de passage pour un temps indéterminé, et que je cherchais une bonne adresse où dormir le temps de mon séjour. Après m’avoir expliqué qu’il louait des chambres pour quelques berrys, il changea de ton. Il m’avait reconnu, le Titan Ecarlate. Sans rentrer dans les détails, je lui demandais de garder le silence sur ma présence ici.

    Après une seconde bouteille consommée, je montais dans la chambre qu’il m’avait indiqué. La pièce était d’un confort sommaire, mais j’avais connu bien pire dans ma jeunesse, et c’est pas ça qui allait m’empêcher de dormir. La nuit vint, je m’endormais paisiblement. Cela fut la première fois qu’aucun cauchemar ne vint perturber mon sommeil depuis mon départ. Les micro transformations incontrôlées en ours avaient disparues, comme si mon corps avait enfin trouver un équilibre.  Au matin, je redescendais par l’escalier en colimaçon qui menait au bar. Le patron m’accueillit  avec un grand sourire. Son établissement était déjà noir de monde, son affaire devait bien tourner. Je m’installais au fond de la salle sur une banquette inoccupée pour y prendre mon petit déjeuner, jusqu’à ce qu’un évènement vienne perturber cette journée qui démarrait si calmement.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Bobichi le Dim 4 Juin - 18:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Tout les oppose ? [PV Clepsydre]   Ven 2 Juin - 21:51

500… 1000… 1500… 2000 berrys. Je comptais les billets que j’avais reçu pour la capture d’un pirate des bas étages… Pour le moment je n’avais pas encore capturé de grosse tête depuis que je m’étais lancé dans la carrière de Chasseuse de Prime. Je n’arrivais à gagner que des sommes assez basses pour le moment mais bon, j’arrivais à en vivre, à payer mes transports pour passer d’île en île.

J’étais dans la chambre d’un navire de voyage, qui faisait régulièrement le tour de quelques îles de West Blue, après avoir compté mon argent je repris le tas d’avis de recherche qui me restait. Trutha Kamdaran, 10 millions de berrys. Ian Wilson 7 millions de berrys. Mary Florin 2 millions de berrys. Elincia Lunargent, 35 millions de berrys ! Toutes ces cibles étaient bien plus intéressantes et se trouvaient sur les Blues. Mais y en avait-il parmi eux qui étaient sur West Blue ?

Il était encore assez tôt le matin, après tout cela je sortis sur le pont, les autres voyageurs n’étaient pas encore levés visiblement, il n’y avait que les hommes qui travaillaient sur ce navire. Je me rendis alors dans la salle du petit déjeuner, j’étais la seule. Je pris, comme chaque matin, un repas copieux et équilibré, accompagné d’une tasse de café noir. J’aurais bien voulu m’entraîner au sabre après cela mais les armes devaient rester dans la cale pour la durée du voyage. Je me contentai donc de simples exercices, quelques centaines de pompes, quelques centaines d’abdos et quelques centaines de tractions, après quoi j’ai été prendre une douche dans la salle de bain réservée aux femmes.

Une fois sortie de là, il y avait un peu plus d’animation sur le navire, en effet, nous étions arrivés à destination ! L’île de Toroa était devant nos yeux. Cela prit encore un peu de temps pour accoster et pour récupérer mes affaires. Après cela, je me mis à déambuler dans les rues avec mes quelques affaire que je transportais dans un sac à dos, ainsi que mon sabre, également sur mon dos, qui je dois le dire m’avait un peu manqué. Je devais trouver un endroit où loger le temps que je resterais sur cette île, ne serait-ce qu’une nuit. Je continuai donc ma balade parmi les différentes rues, quand je finis par apercevoir de loin ce qui ressemblait à une auberge.

Alors que je m’approchais de la bâtisse, quelque chose d’autre m’interpella : Deux hommes, se battaient, et ce très violemment ! Cela n’avait pas l’air d’une bête bagarre d’ivrognes… Je m’apprêtais à dégainer mon sabre pour les calmer, tandis que l’un d’entre eux souleva littéralement son adversaire pour le balancer vers la porte de l’auberge ! Ce dernier passa à travers comme si ce n’était qu’une fine couche de glace… J’étais assez proche de la porte, je jetai un œil à l’intérieur : L’homme avait glissé jusqu’au bar et semblait inconscient, alors que l’autre se mettait à courir vers lui pour l’achever, je mis mon épée en travers de son chemin pour l’arrêter, lui jetant un regard noir.

-Que vous a fait cette homme ?

-Te mêle pas de ça gamine…

J’approchai alors le tranchant de mon sabre très près de sa gorge.

-Que vous a fait cette homme !?

-Il me doit de l’argent depuis des semaines ! Il ne me le rend pas donc je prend sa vie à la place !

Tuer un homme pour ça… Je soupirai un moment puis je murmurais « Taidan Ghost ». J’essayais de rester discrète afin de masquer le fantôme qui passa à travers l’homme, ce spectre là devait rendre l’adversaire paresseux. Ce fut assez efficace, il se mit immédiatement à bailler.

-Oh pfff finalement j’ai pas envie de m’occuper de ça maintenant… Je verrai ça un autre jour.

Il s’en alla d’un pas lent, chez lui je suppose. Je marchai ensuite vers le bar, la scène avait certainement attiré l’attention, l’autre homme s’était relevé et se tenait la tête.

-Je lui avait pourtant dit que je recevrais ma paye demain… M’enfin on dirait qu’il a changé d’avis…

L’homme partit sans demander son reste. Quant à moi je proposai à l’aubergiste de payer pour la porte cassée, en plus de lui demander une chambre pour la nuit. Il m’offrit malgré tout un café que je sirotai en observant un peu l’intérieur de l’auberge.
Revenir en haut Aller en bas
Bobichi
avatar
Civil

Feuille de personnage
Rang: 5
Expériences:
177/400  (177/400)
Pouvoir(s): Kuma Kuma no mi : modèle ours Kodiak
MessageSujet: Re: Tout les oppose ? [PV Clepsydre]   Sam 3 Juin - 13:01



Tout les oppose ?Feat Clepsydre

Un grand bol de café et quelques tartines de pain blanc au miel, ce petit déjeuner était juste parfait. Dégustant lentement mon premier repas du jour, je réfléchissais à ce que j’allais bien pouvoir faire aujourd’hui. Devais-je rester sur cette ile quelques jours pour profiter des lieux ? J’étais tout de même inquiet que Fei ait lancé des hommes à mes trousses. Je n’étais pas si loin de mon ile natale, si ils me cherchaient, ils n’allaient pas tarder à retrouver ma trace.

Mais ma réflexion fut interrompu par un violent bruit de bois se fracassant. Relevant ma tête plongée dans mon repas, je vis un homme au sol, au pied du bar. Il venait de traverser la porte. Soit il avait tenté une cascade complètement ratée, soit il venait de se faire violement projeté depuis l’extérieur. La salle se retrouvait plongée dans un profond silence. Tous les clients regardaient l’homme allongés sur le sol, sans un mot, sans bouger. Le patron était aussi surpris que sa clientèle, et ne bronchait pas. Seul la voix d’un homme et d’une femme nous parvenait depuis l’extérieur, ils échangeaient quelques mots imperceptibles depuis ma place.

Je me décidais à interrompre mon petit déjeuner, et redressant mon imposante carcasse, je me levais pour aller aider le pauvre homme qui gisait encore contre le zinc. Mais à peine m’étais-je mis debout qu’une jeune femme aux cheveux blancs fit son entrée dans l’établissement. Étais-ce elle qui avait malmené ce type ? Probablement pas, vu qu’elle l’aida à se remettre sur pied avant qu’il sorte sans demander son reste. Interpellé par la nouvelle venue et l’impressionnant sabre qu’elle portait, je pris mon petit déjeuner et alla m’installer à côté d’elle au bar.

« Je peux ? » lui demandais-je en désignant la chaise à côté d’elle.

Sans attendre sa réponse, je m’installais. La jeune femme n’avait probablement pas plus d’une vingtaine d’année, ses cheveux blancs brillaient de par la lumière émanant de la porte cassée. Elle proposa au tenancier de payer les frais de la porte et lui demanda une chambre. J’écoutais l’échange tout en faisant mine de ne pas y prêter attention, ingurgitant ces merveilleuses tartines. Mais c’était plus fort que moi, je mourrais d’envie d’en savoir plus. Sans un regard, la tête plongée dans mon repas, je l’interpellais.

« Est-ce que c’est vous qui avez mis une correction à cet homme ? Il avait fait quelque chose de mal ? Car je suis surpris de voir une jeune femme comme vous  mêlée à ce genre d’histoire »


En oubliant la politesse, et avant même qu’elle me réponde, je repris.

« Oh pardon, je ne me suis pas présent, je m’appelle Bob, je suis de passage ici, un simple touriste disons. Je peux vous offrir quelque chose ? »


J’étais curieux d’entendre la réponse de la jeune femme, qui était-elle ? Tout en sortant quelques berrys de ma poche, les posant sur le bar, je commandais au patron une bonne bouteille de rhum.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Bobichi le Dim 4 Juin - 19:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Tout les oppose ? [PV Clepsydre]   Sam 3 Juin - 19:13

Peu après m’être installée au comptoir, pendant que je m’arrangeais avec le tenancier du commerce, un homme très grand et massif était venu demander pour s’installer auprès de moi, j’allais accepter mais il n’attendit pas ma réponse pour s’asseoir. Je ne fis plus attention à lui par après mais il me posa cette question :

« Est-ce que c’est vous qui avez mis une correction à cet homme ? Il avait fait quelque chose de mal ? Car je suis surpris de voir une jeune femme comme vous mêlée à ce genre d’histoire »

Il enchaina sans me laisser le temps de répondre.

« Oh pardon, je ne me suis pas présent, je m’appelle Bob, je suis de passage ici, un simple touriste disons. Je peux vous offrir quelque chose ? »

Suite à quoi il commanda une bouteille de rhum. Il semblait assez amical, rare étaient les gens qui s’adressaient à moi si facilement, si ce n’était pas pour me draguer. Je lui sourit et tendit ma main vers lui.

-Enchantée, je m’appelle Clepsydre. Je suis aussi de passage, pour mon travail. Et puis ce que vous le proposez, je voudrais bien un jus d’orange.

Le patron amena rapidement ma commande, je poursuivis donc la conversation.

-Et non, ce n’est pas moi qui me suis attaqué à cet homme. Il se battait avec un autre homme à qui il devait de l’argent, et je pense que si je n’avais pas arrêté celui-là, il l’aurait tué. Mais c’est réglé maintenant !

Je me mis à siroter mon jus de fruit, et à vrai dire je trouvais cet homme assez curieux, à poser ce genre de question, je lui demandai alors.

-Et pourquoi pensez-vous qu’une jeune femme ne pourrait pas être impliquée dans une histoire de bagarre ? Il n’y a que des hommes qui se battent ?

J’avais pris un ton amical, pour lui faire comprendre que je ne lui en voulais pas de lui avoir posé cette question, il n’avait certainement pas eu de mauvaises intentions en me demandant ça. Je n’attendais désormais que sa réponse. Quand j’y pense je n’avais pas fait connaissance avec grand monde depuis que j’avais quitté mon île. Où allait me mener cette conversation ?





Revenir en haut Aller en bas
Bobichi
avatar
Civil

Feuille de personnage
Rang: 5
Expériences:
177/400  (177/400)
Pouvoir(s): Kuma Kuma no mi : modèle ours Kodiak
MessageSujet: Re: Tout les oppose ? [PV Clepsydre]   Lun 5 Juin - 14:13





Tout les oppose ?

Feat Clepsydre


Elle s'appelait Clepsydre, de passage tout comme moi, mais pour son travail dit-elle. Que pouvait bien t-elle faire dans la vie ? A l'observer, je remarquais rapidement qu'il ne s'agissait pas d'une jeune femme ordinaire. Son sabre était d'une bonne qualité et elle semblait en prendre grand soin. La cicatrice qui traversait sa joue avait sûrement été causée par un entrainement ou un combat. Et malgré le fait qu'elle soit fine, ses vêtements laissaient entrevoir un corps musclé, signe qu'elle passait une bonne partie de son temps à l'entretenir physiquement.

Après qu'elle m'ait expliqué pour l'homme et la pauvre porte, je m'envoyais une gorgée de rhum. Il était d'une douceur surprenante pour un alcool aussi fort. Reposant la bouteille d'une main ferme sur le bar, je fus embêté par sa remarque et, failli m'étouffer.

« Et pourquoi pensez-vous qu’une jeune femme ne pourrait pas être impliquée dans une histoire de bagarre ? Il n’y a que des hommes qui se battent ? »

« Euh non... non pas du tout ! C'est pas ce que je voulais dire... Je crois que les femmes sont capables de faire les mêmes choses que les hommes. Je ne voulais pas te manquer de respect. »

Je me frottais l'arrière du crâne, l'air gêné, et repris une gorgée de rhum. Je me retournais vers le tenancier, pour lui demander si il y avait des lieux intéressants à visiter sur l'île. Il était hors de question de rester ici à boire toute la journée, même si le bar était des plus agréable. Il m'indiqua deux ou trois endroits plutôt animés. Je rendais la bouteille au patron, lui demandant de me la garder pour le soir, lui laissant une poignée de Berrys. Puis je me levais, et me tournais vers Clepsydre, en souriant.

« Ravi de t'avoir rencontré. Je vais aller faire un tour en ville, voir si il y a des endroits sympas à visiter, et histoire de ne pas rester planté là toute la journée. On se recroisera peut être. »

Je saluais le patron d'un signe de la main, et me dirigeais vers la sortie. Le soleil était éblouissant lorsque je passais par la porte restée en lambeaux par terre. La rue devant était beaucoup plus animée que la veille. Je pris la direction qui m'avait été indiquée et après quelques minutes,  je me retrouvais aux abords d'un marché. C'était un vrai spectacle de couleur et de senteurs, et les allées étaient noirs de monde. Déambulant au milieu des étalages, j'observais les chalands négocier avec les marchands, j'écoutais les vendeurs crier à en perdre leur voix, et je humais les mélanges d'épices et de viandes grillées.

Je m'arrêtais devant un vendeur de brochettes quand tout à coup une vint se poser sur mon épaule. Surpris je me retournais, et je vis un visage bien connu. C'était l'un des hommes de Fei accompagné de trois de ses larbins. Il me demanda de le suivre bien sagement, et que tout se passerait bien. Je voulais absolument éviter de faire du grabuge au beau milieu de toute cette foule, je leur emboitais donc le pas sans rétorquer. Ils m'amenèrent vers une ruelle moins passante et me plaquèrent dos au mur, les sbires sortirent des matraques. Je pouvais apercevoir des armes à feu à leurs hanches.

« Alors mon p'tit Bob, on fait une fugue ? Mr Mishima est très déçu que tu nous ai faussé ainsi compagnie. »

« Ce que je fais ne te regarde pas ! Ok ? Fei et moi, on a plus rien à se dire, alors retourne voir ton maitre et fout moi la paix ! »

L'homme de main se tourna vers ses accolytes « Vous avez entendu ça les gars ? » et m'asséna un coup de matraque dans les côtes.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Tout les oppose ? [PV Clepsydre]   Lun 5 Juin - 15:09

 






Tout les oppose ?


Feat. Bobichi




Le dénommé Bob fut un peu gêné par ma remarque, mon but n’étais pas de le troubler, ce n’était qu’une simple question, il semblait vraiment désolé.

« Euh non... non pas du tout ! C'est pas ce que je voulais dire... Je crois que les femmes sont capables de faire les mêmes choses que les hommes. Je ne voulais pas te manquer de respect. »

Tiens, il était passé au tutoiement ? Je n’ai pas pour habitude de tutoyer si rapidement les gens mais j’allais tout de même l’imiter. Je bus une gorgée de mon jus d’orange tout frais et montrai un sourire amical.

-Ne t’inquiètes pas, tu ne m’a pas vexée.

Il se mit ensuite à discuter avec le patron des endroits à visiter sur l’île, j’évitai de me mêler à leur conversation, et réfléchissais à ce que j’allais faire. Quand j’y pense, ce n’était pas  bien pratique de devoir compter sur les navires de transports, voire les navires marchands pour passer d’île en île… Je ferai mieux de me procurer un bateau… Mais voilà, d’abord je n’avais pas assez d’argent pour en acheter un… Ensuite je ne savais pas du tout naviguer, je ne pouvais clairement pas rester seule. Alors que je poursuivais ma réflexion, ma nouvelle connaissance se leva.

« Ravi de t'avoir rencontré. Je vais aller faire un tour en ville, voir si il y a des endroits sympas à visiter, et histoire de ne pas rester planté là toute la journée. On se recroisera peut être. »

Je souris et lui fit un signe de la main.

-D’accord, à plus tard alors.

A vrai dire j’aurais bien été faire un tour aussi. Je terminai donc ma boisson, suite à quoi le patron me guida vers ma chambre. Elle n’avait rien d’exceptionnel mais le prix était tout à fait raisonnable. Je déposai mon sac sur mon lit, puis ressorti, toujours avec mon sabre sur le dos, bien évidemment. J’allais voir s’il n’y avait pas un endroit où je pourrais récupérer de nouveaux avis de recherches.  Après avoir demandé à un passant, celui-ci me donna les indications vers un kiosque qui vendait des journaux, et qui avait également des avis de recherches à disposition. Après quelques minutes j’arrivais à l’endroit indiqué, je saluai l’homme qui tenait le kiosque, et je me mis à consulter les différentes affiches. Il y avait effectivement quelques nouvelles têtes, pas grand-chose d’exceptionnel si ce n’est celle d’un pirate primé à 5 millions de berrys. Je pris les affiches qui me manquaient et partis avec après avoir remercié le marchand.

Je me mis ensuite à déambuler dans les rues et tombai, un peu par hasard sur un marché. Je décidai de m’y promener un peu, il pourrait y avoir des choses intéressantes. Entre deux étals, je remarquai que Bob venait de la direction opposé, je m’apprêtais à lui faire signe quand mon regard fut attiré par un vendeur de lames en tout genre. Je m’y rendis immédiatement, Bob croisera dans tout les cas ma route. J’analysai les sabres un à un… Rien de bien terrible, c’était même cher pour la qualité proposée, aucun ne pourrait remplacer celui que j’avais maintenant. Il ne faisait pas partie des « Sabre d’exception » comme me l’avait appris mon oncle, mais il était d’une bonne qualité. De plus il représentait un peu un souvenir de la maison de mon enfance… Je ne m’attardai pas sur cet étal, cela n’en valait pas la peine. Et lorsque je relevai les yeux, je vis que Bob n’était plus en face de moi. Il ne m’avait peut-être pas vue, je me retournai, il n’était pas là, et pourtant on le voit de loin… Je n’étais pas resté longtemps devant cet étal, il marchait aussi vite que ça ? Bizarre… Je ne m’en inquiétais toutefois pas trop, après tout je le connaissais à peine, et vu son physique, je ne pense pas qu’il s’attirerait de problèmes. Je poursuivis ma balade dans le marché d’un pas léger.





©Codage by Littleelda from Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Bobichi
avatar
Civil

Feuille de personnage
Rang: 5
Expériences:
177/400  (177/400)
Pouvoir(s): Kuma Kuma no mi : modèle ours Kodiak
MessageSujet: Re: Tout les oppose ? [PV Clepsydre]   Lun 5 Juin - 21:05





Tout les oppose ?

Feat Clepsydre


Les coups de matraque dans mon abdomen se répétèrent. Visiblement ces types avaient décidé de me passer à tabac. J'encaissais les coups sans rien dire, toute ma vie j'avais appris à ne pas montrer lorsque je souffrais. Pourtant ces voyous tapaient fort, et il me fallut pas mal de concentration pour qu'aucun sentiment ni signe de douleur ne s'exprime sur mon visage. Ils finirent par réussir à mettre un genou au sol, une goutte de sang coulant du coin de mes lèvres. J'avais le souffle court, les bougres savaient où frapper pour faire mal. Leur chef ricanait en me voyant ainsi.

« Alors « Bob le grand champion » tu fais moins le malin ! Tu vas être bien sage et nous suivre maintenant. Sinon je dis à mes gars de te secouer encore un peu ! »

« Va donc te faire f... »

Un violent coup de matraque me frappa derrière le crâne, me faisant tomber la tête la première sur le sol. Le visage face contre terre, je sentais le pied d'un des types se poser sur mon dos et sa main attraper mes cheveux pour me relever la tête. Son chef se mit accroupi pour me regarder de plus prêt. Son regard était noir et avec un sourire malsain, il m'attrapa par le menton. 

« Bob bob bob... Fei ne nous a pas dit de te ramener vivant. Il veut juste ta tête. Alors ne nous oblige pas à en finir avec toi, ok ? Tu vas te relever, et BORDEL TU VAS NOUS SUIVRE !!! C'EST COMPRIS ??? » Hurla t-il dans la ruelle.

D'un signe de tête, j’acquiesçais. Les sbires me lâchèrent et tant bien que mal, je me remis sur mes jambes. Mes côtes me faisaient souffrir et j'avais toujours ce goût de sang dans la bouche. Le chef fit signe aux autres qu'il était temps de bouger. L'un d'eux restait derrière moi alors que nous commencions à avancer dans le sens opposé au marché. Je les suivais sans rien dire, attendant de reprendre complètement mes esprits, ils n'allaient pas s'en sortir comme ça, et il était hors de question que je retourne sur mon ancienne île.

Nous avancions sans un mot dans la ruelle, quand tout à coup un bruit ou un cri nous parvint depuis le marché. Les hommes se retournèrent surpris. C'était le moment pour que j'agisse. J'attrapai par le col le plus proche d'entre eux, le ramena vers moi, et de ma main libre, lui collai une gifle qui le fit voler dans le mur dans face. Ses deux collègues ne tardèrent pas à réagir et se ruèrent vers moi. Me décalant d'un pas, je tendis le bras au moment où l'un arrivait sur moi. Sa mâchoire se fracassa sur mon bras, et emporté par son élan, il finit sa course dans un tas de caisses en bois après un joli salto arrière. Le dernier me frappa dans le dos avec sa matraque. Je chancelais quelques pas, un peu sonné. Il n'en fallu pas plus pour qu'il profite de l'occasion pour me sauter sur le dos, entourant mon cou de ses bras. Récupérant mes esprits, je saisissais ses poignets sur ma gorge, et à toute vitesse, je reculais pour le claquer entre le mur et moi. Il lâcha prise et tomba au sol.

« Ca suffit Bob ! »

Leur chef avait dégainé son arme et me braquait. Je mis les mains en l'air, tandis que ses hommes reprenaient lentement leurs esprits.[/color][/size]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Tout les oppose ? [PV Clepsydre]   Mar 6 Juin - 10:06

 






Tout les oppose ?


Feat. Bobichi




Alors que j’avais repris ma marche dans le marché, une odeur attira particulièrement mon attention : Des takoyakis ! J’adorais ça ! Je me suis précipitée vers le stand qui en vendait, en espérant qu’ils soient bien préparés. J’en achète une barquette d’une demi-douzaine et me met à les déguster, ce ne sont pas les meilleurs que j’ai mangé, mais ils sont plutôt bons, et apparemment fait avec amour ! Je mangeais en reprenant ma route lorsque des cris m’interpellèrent.

- BORDEL TU VAS NOUS SUIVRE !!! C'EST COMPRIS ??? »

Je ne connaissais pas cette voix bien sûr, mais ce genre de mots, ça ne ressemblait pas à une simple dispute, cela m’intriguais, je devais savoir ce qui se tramait. Je me dirigeais vers l’endroit où j’avais entendu la voix. Je pense que cela venait d’une de ces ruelles, je m’y dirigeai. Sur ma route, un homme ivre tomba, renversant sa bouteille d’alcool sur robe d’une jeune femme qui cria sur le moment. J’eus un peu de mal à m’extirper de la foule, et je finis par arriver dans la ruelle que j’avais repérée. Et le spectacle qui se présentait à moi m’étonna. Je vis un premier homme voler contre un mur, ensuite un autre s’écraser dans une pile de caisses. Je me faisais discrète afin de comprendre la situation : C’était l’homme que j’avais rencontré à l’auberge qui se battait ! Un des hommes, qui semblait être le supérieur des autres, pointait son arme vers Bob. Je devais réagir, je ne connaissais pas beaucoup cet homme, il méritait peut-être ce traitement, mais du peu que je lui avais parlé, je n’avais pas ressenti de mal en lui. Je dégainai mon épée et murmurai quelques mots.

-Utsubyo GHost…

Je guidai les fantômes que j’avais crée, à l’aide de mon épée, vers les  hommes que Bob avait étalés et qui se relevaient, ils retombèrent sur les genoux, faisant face au sol.

-Je ne mérite pas d’exister… j’aurais voulu être un lombric.

-Non… c’est ma faute les gars… j’aimerais être réincarné en algues.

-Chaque jour m’ouvre un peu plus les yeux sur mon condition, je savais que j’aurais du devenir décrotteur de carrosses.


Maintenant que j’étais temporairement débarrassé d’eux, je me dirigeai à toute vitesse vers celui qui menaçait Bob avec son arme. Il s’était retourné en voyant ses hommes retomber instantanément aux sols, baissant un peu sa garde. Sans connaître le réel niveau de cet homme, j’allais éviter d’utiliser un fantôme jouant sur le comportement avec lui, il pourrait y résister, je me contentai de frapper la main de l’homme avec le plat de ma lame, afin qui lâche son arme, je me mis ensuite face à lui, pointant mon épée vers son visage.

-Excusez-moi, je viens gâcher la fête peut-être ?






©Codage by Littleelda from Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Bobichi
avatar
Civil

Feuille de personnage
Rang: 5
Expériences:
177/400  (177/400)
Pouvoir(s): Kuma Kuma no mi : modèle ours Kodiak
MessageSujet: Re: Tout les oppose ? [PV Clepsydre]   Mar 6 Juin - 13:38





Tout les oppose ?

Feat Clepsydre


Le canon de l’arme pointé droit entre mes deux yeux, je savais qu’au moindre geste, il pouvait presser la détente. Le chef du petit groupe était le genre de type à faire n’importe quoi pour monter en grade, et ramener ma tête à Fei lui aurait certainement valu une belle promotion. Un sourire en coin, il me fixait droit dans les yeux d’un air satisfait. Ses trois comparses se relevaient avec difficulté mais sans rien y comprendre, ils retombèrent genoux à terre. Ils étaient maintenant en train de se lamenter sur leur sort, comme s’ils avaient perdu toute volonté. Leur supérieur, surpris, tourna son regard vers eux, et en une fraction de seconde, sans même que j’eus le temps de la voir arriver, la jeune femme rencontrée plus tôt à l’auberge, le désarma et pointa son sabre vers son visage.

« Excusez-moi, je viens gâcher la fête peut-être ? »

Rabaissant les bras, je regardais Clepsydre, tenant fermement son sabre. Comment avait-elle pu réaliser ça ? Et pourquoi était-elle là ? M’avait-elle suivi depuis tout à l’heure ? Je reprenais mes esprits, j’aurais tout le temps de lui poser ces questions plus tard.  Tout en recoiffant mon iroquois, qui avait pas mal morflé dans cette bagarre, je lui glissais quelques mots.

« Hum… merci, mais tu peux baisser ton sabre maintenant. Je vais m’occuper de lui. Par contre si ça ne t’embête pas de garder un œil sur les trois larves… »

J’attrapai l’homme par la gorge, puis le soulevant du sol, je lui assénais un coup de tête venu du fond du cœur. Je vis deux dents s’envoler depuis sa bouche et son nez éclata comme un pétard. Très vite le bas de son visage fut recouvert de sang. Je le reposais avec douceur au sol, il trébucha en arrière, atterrissant sur ses fesses. Il avait l’air complètement perdu et avait sûrement envie d’appeler sa maman au secours en voyant ses acolytes toujours plongés dans leur déprime, et encore plus amochés qu'avant, Clepsydre venait visiblement de passer ses nerfs sur eux. C’était mon à mon tour de m’accroupir face à lui. Et je ne m’en privais pas.

« Ramasse tes hommes et va-t’en. Mais avant ça, j’ai un message à faire passer à Fei, et tu vas me faire le plaisir de lui transmettre, sans oublier  le moindre mot… Dis-lui bien qu’il arrête d’envoyer des hommes à mes trousses. Je ne reviendrai jamais car je ne lui dois plus rien. Donc Fei, toi et tous tes autres petits camarades, vous allez m’oublier pour toujours. J’espère que tu as bien saisi ! »

Me relevant, je me retournais vers Clepsydre tandis que  le petit groupe prenait tant bien que mal la fuite en direction du port.

« Encore une fois, merci à toi d’être intervenue, je pense que ça aurait très mal fini pour moi sinon. »
Je me frottais la barbe, gêné.
« Est-ce que je peux t’inviter à boire ou manger quelque chose ? En toute amitié bien sûr… je pourrais être ton père ahah. »

HRP:
 



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Tout les oppose ? [PV Clepsydre]   Mar 6 Juin - 19:17








Tout les oppose ?


Feat. Bobichi




Je restais quelques secondes, l’épée toujours tendue vers l’homme qui avait menacé Bob, ce dernier brisa le silence.

-« Hum… merci, mais tu peux baisser ton sabre maintenant. Je vais m’occuper de lui. Par contre si ça ne t’embête pas de garder un œil sur les trois larves… »

Suite à quoi il attrapa l’homme par le coup et lui asséna un violent coup de tête. Bien, il devrait s’en sortir, les trois autres hommes se relevaient, se remettant de leur épisode dépressif. J’allais cette fois me montrer un peu plus offensive. Les hommes se dirigeait pour aller s’occuper de leur chef, je me précipitai alors pour m’en approcher, tout en créant 3 fantômes.

-Inazuma Ghost !

Je fis passer les 3 fantômes à travers les poitrines des hommes qui furent foudroyé sur le coup, ils tombèrent sur les genoux mais ces spectres n 'étaient pas puissants au point de les tuer, je devais placer un autre coup, j’inclinai légèrement mon sabre qui scintilla à la lumière du soleil.

-Ame hyo !

Je jaillis entre les trois hommes et les frappaient du plat de l’épée, visant à chaque fois le diaphragme. Ils en eurent le souffle coupé, et alors que je rangeais mon sabre dans mon fourreau je prononçai ces quelques paroles :

-Essayez encore une fois d’intervenir et je recommence avec le tranchant de ma lame… Compris ?

Ils restèrent à se lamenter sur leurs blessures tandis que Bob en avait fini avec son adversaire, et le sommait de partir avec ses hommes, ce qu’ils ne tardèrent pas à faire. Bob se tourna ensuite vers moi.

- Encore une fois, merci à toi d’être intervenue, je pense que ça aurait très mal fini pour moi sinon. Est-ce que je peux t’inviter à boire ou manger quelque chose ? En toute amitié bien sûr… je pourrais être ton père ahah.

Il pourrait être mon père sans doute… Surtout que je ne savais même pas à quoi ressemblait mon père ni ma mère… Mais enfin évidemment ce n’était pas lui mais cette phrase m’interpella un peu sur le moment.

-De rien, j’ai senti que tu étais une bonne personne tout à l’heure, je ne pouvais pas ne pas intervenir... Et c’est vrai que l’heure du repas de midi approche, on pourrait aller manger un bout du coup !

Je pris ensuite les devants pour essayer de trouver un restaurant, je me dirigeais vers une rue dans laquelle j’étais passée tout à l’heure, où se trouvaient pas mal de restaurants aux diverses spécialités. Je m’arrêtai devant un restaurant spécialisé dans les ramens, je me tournai vers Bob.


-On va là ? Ca a l’air pas trop mal.






©Codage by Littleelda from Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Tout les oppose ? [PV Clepsydre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout les oppose ? [PV Clepsydre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Qui s'oppose s'attire
» Opinions: Préval propose, la CIA s'oppose / par JER
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Le plus féroce de tout les chiens... Mouk!
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Shin Jidai :: Les mers :: Les Blues :: West Blue :: Île de Toroa-
Sauter vers: