lienlien

N'oubliez pas de voter tous les deux heures!


Une nouvelle histoire, une nouvelle vague... Quelle sera votre voie?
 

Partagez | 
 

 L'organisation secrète?! Libérons Spider Miles! [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shu A. Raygust
avatar
Pirate

Feuille de personnage
Rang: 4
Expériences:
40/200  (40/200)
Pouvoir(s): Bane Bane No Mi (Fruit du Ressort)
MessageSujet: L'organisation secrète?! Libérons Spider Miles! [Solo]   Lun 24 Avr - 22:35

-Au fait, j'ai bien vu les regards que tu jetais à Kara...t'en pince pour elle, nan?

-Ferme la! Elle était jolie, mais je peux pas me permettre de tomber amoureux. Frotte plus vite, sinon ils vont nous foutre sur un canoë et nous laisser naviguer tout seul.

Les deux jeunes hommes continuèrent donc de frotter le bois dans la cabine de repos, leurs pantalons roulés jusqu'aux genoux et leur chandail aussi. Irvine, lui, était vêtu d'une camisole blanche, légèrement jaunâtre, tâchée d'eau et de sueur. Shu, quand à lui, avait sa chemise grande ouverte, ses manches retroussées jusqu'à ses coudes. Leurs torchons, qu'ils trempèrent dans le sceau d'eau froide, frottaient les murs avec vigueur et rapidité. Il fallait bien travailler pour rester sur ce navire. En effet, quelques jours plus tôt, ils avaient fait sauter le port de Luvneel afin de se faire comprendre par la population et surtout pour fuir la Marine. Cependant, comme ils avaient fuis à bord d'un petit bateau de fortune, ils avaient dû demandé à un groupe de voyageurs de prendre place dans leur navire. En échange, il fallait que nos deux jeunes héros frottent le navire et qu'ils se tiennent à carreaux. Habitué à ce genre de situation, Shu avait accepté, tout comme son ami le tireur. Le groupe de gens qui les avaient emmenés avec eux se dirigeaient tout droit vers une île relativement importante de North Blue: Spider Miles. Sur cette île, une usine de traitement des déchets permettait de faire avancer l'économie puisque c'était l'une des fonctions vitales et uniques de cette partie de la mer. Doflamingo, un ancien "pirate" qui avait été vécu en même temps que les plus grands noms de l'histoire et qui avait été tué lors du grand "nettoyages", avait établi sa première base de commandement à cet endroit.

Le grand "nettoyage" était, comme le disait Cole, le mentor de Shu, une ère où de grands pirates et Marines avaient vécus. Ils avaient façonnés l'histoire, en quelque sorte. Enfin bref, les "samaritains" étaient des aventuriers des mers, civils, qui voyageaient d'île en île afin de faire du commerce et trouver des trésors autre que le One Piece. Et oui, l'âge d'or de la piraterie avait laissée beaucoup plus de trésors que les gens ne le croyaient. Donc, le groupe qui s'apparentaient à un équipage marchand avaient entendu parler d'une fortune inestimable à Spider Miles, ce qui les avaient poussés à foncer vers l'inconnu. Les deux gringalets, qui nettoyaient toujours les cabines, terminèrent leurs corvées et sortirent à l'extérieur, sur le pont. Les aventuriers avaient tous une bonne forme physique: muscles, grandeur, ils faisaient peur. Certains étaient un peu stupide, d'autres gentils et d'autres mauvais. Mais peu importait, seul la récompense final les unissaient. Les deux jeunes hommes, à moitié dévêtus à cause de la chaleur, prirent une pause de quelque minute, s'hydratant et discutant un peu.

-Pour l'instant, qu'est-ce qu'on fait? On a un plan d'ensemble, mais je sais pas comment on va trouver Reacht ou même comment on va se rendre au bout de Grand Line pour le One Piece.

Prenant une bonne gorgée d'eau dans sa chope, le jeune Raygust laissa échapper un soupir de soulagement, cette fraîcheur le revigorant aussitôt. Son nouvel ami semblait prêt à se fritter à Reacht, mais celui-ci devait être bien protégé et surtout, il devait rester caché. Le petit pirate prit une respiration profonde avant de répondre à son camarade.

-Le premier objectif est de trouver des compagnons. Je pensais à quelqu'un que nous avons rencontrés il y a quelques temps. Si nous la trouvons, elle pourrait nous aider un peu.

-La? Tu parles de Mary? Elle doit avoir changé de mer pour échapper aux pirates à l'heure qu'il est, ce sera impossible de la retrouver.

Se passant une main dans les cheveux, le blondinet réfléchit en levant les yeux au ciel. Soudain, il claqua des doigts, souriant avec les yeux pétillants.

-Non, elle est sur North Blue! J'en suis sûr! Tu te souviens lorsque toi, Set et Orïne vous nous avez trouvé? Nous étions écrasés contre le Cap des Jumeaux. Elle avait tentée de changer de mer et on s'était écrasé parce qu'elle n'était pas assez aguerrie pour nous faire traverser. Comme sa tête est mise à prix, elle ne peut demander de l'aide qu'à très peu de gens. Sans navigateur, elle va rester ici, sur la mer du nord!

Irvine laissa échapper un soupir et termina sa chope d'eau, lui aussi revigoré par ce liquide froid en cette chaude journée. Cette théorie pouvait tenir la route, sauf si la dame en question avait déjà trouvé un navigateur sûr. Mais bon, il devait croire Shu. Alors qu'il allait se lever, un homme, qui était la vigie du groupe, hurla à plein poumon.

-Un navire vient vers nous! Son pavillon...il est blanc avec une espèce de crâne noir...ce sont eux!

Pavillon:
 

En effet, un navire approchait à toute vitesse. Légèrement plus petit, il semblait être fait de vieux bois pourri. Malgré tout, sa vitesse était impressionnante. Et d'après l'air grave des voyageurs, ce n'étaient pas des inconnus. Le tireur d'élite, confus, enfila son chapeau, toujours en camisole blanche.

-Que se passe-t-il?

Un membre de l'équipage, carré et visiblement pressé, s'arrêta quelques instants pour répondre.

-Ils ont tentés de nous attaquer il y a quelques jours. Ou du moins, c'était leurs compatriotes. Ils avaient le même pavillon. Préparez-vous: on ne sait jamais ce qu'ils peuvent faire.

Ensuite, il courut vers les cordes afin de hisser les voiles et espérer fuir. Malheureusement, même s'il n'était pas navigateur, Shu savait qu'ils allaient se faire coincé. Ne portant son bandeau ou ses gants plaqués, il ressemblait à un simple marin. Le cowboy, lui, n'avait pas ses armes sur lui: elles étaient dans les loges. Cependant, il était trop tard pour s'y rendre: des grappins atterrirent directement sur le pont, amarrant les deux bâtiments ensemble. Lorsqu'ils furent presque collés, des passerelles furent placées par le groupe inconnu, qui ne semblait pas être prêt à attaquer. Cependant, les aventuriers étaient prêts: leurs sabres et armes étaient préparées. Mais les personnes qui étaient sur le vieux bateaux étaient nombreux, beaucoup plus. Mais ils ne semblaient pas agressif, ou du moins pour l'instant. Un homme, vêtu d'un sorte de sweet à capuche et d'un foulard couvrant le bas de son visage passa en premier, mains derrière le dos. Il prit alors la parole, sa voix légèrement étouffée par le tissu sur son visage.

-Bien le bonjour chers voyageurs! D'après mon registre, aucun bâtiment comme le vôtre n'était supposé venir amarrer à Spider Miles aujourd'hui. Cependant, je veux bien vous laisser passer...mais ça va coûter un peu cher. Vous savez, notre port est pas mal occupé alors vous réserver une place sera difficile.

Les gens de l'équipage se regardèrent, parlant à voix basse. Visiblement, ils faisaient partie du même groupe que ceux qui les avaient attaqués quelques jours plus tôt, avant qu'ils n'aient rencontrés les deux étrangers, mais ils ne savaient pas ce qu'il s'était passé. Peut-être leurs alliés n'avaient pas encore fait le message. Dans tous les cas, s'ils se frottaient à ces types, ils risquaient de perdre. Le chef des aventuriers s'avança, un peu troublé.

-Eh bien...je n'ai pas beaucoup d'argent. Je pense que nous allons faire demi-tour et visiter une autre île.

Alors qu'il allait tourner le dos à l'étrange individu qui leur réclamait une taxe, celui-ci laissa échapper un rire, visiblement content de cette réponse.

-Vous savez, vous m'avez fait perdre du temps. Et le temps, c'est de l'argent. Il faudra quand même payer...si vous comptez partir d'ici vivants.

D'un mouvement, il sortit un pistolet, accroché derrière sa ceinture, et pointa le capitaine, qui était dos à lui. D'un mouvement rapide et efficace, Shu attrapa la main du tireur et la leva au ciel, le coup de feu partant vers les nuages. L'adversaire, visiblement troublé par la vitesse de réaction du jeune homme, laissa échapper un rire et, de son autre main, empoigna un couteau accroché à sa ceinture. Il voulut poignarder le blondinet, mais son compagnon, qui avait eu le temps de trouver un couteau à viande, le balança avec une précision chirurgicale pour empêcher la lame de s'abattre dans la nuque de son ami. Résultat: la lame vola jusqu'à cogner la main de l'ennemi, sans toutefois le blesser. Les deux combattants reculèrent chacun vers leurs groupes respectifs, le jeune homme aux yeux bleus prenant la parole.

-Si vous voulez un paiement, il n'est pas judicieux de tuer le capitaine, non? De toute façon, nous ne voulons aucun problème. Si vous voulez de l'argent, j'ai une bourse de Berry bien pleine dans les loges, je payerais.

Leur ennemi, choqué de voir que ses "proies" allaient effectuer un paiement, laissa échapper un grognement sourd et pointa deux de ses hommes.

-Vous, vous allez accompagner ce gamin. Qu'il aille chercher ses économies.

-Par contre, si vous me faites accompagner par deux des vôtres, mon ami va venir chercher cet argent avec moi. Viens, Irvine.

Les quatre personnes commencèrent à se diriger vers les cabines de l'équipage, dans la cale. Le tireur d'élite, un peu troublé, se pencha vers l'oreille du jeune Raygust, qui avançait d'un pas sûr.

-Tu as vraiment des Berrys? Je veux dire, ils ont pas précisé de montant, mais ils vont demander cher, très cher. Surtout après l'humiliation qu'on leur a fait. Ils vont probablement nous canarder aussitôt le paiement sorti.

-Ouais, j'ai de l'argent...un peu. Mais au moins, dans les cabines, on va pouvoir accès à notre "arsenal". T'inquiète, j'ai un semi-plan.

Les deux amis arrivèrent vers le coin où ils étaient installés. Discrètement, alors que les deux gardes lui tournèrent le dos, Irvine attrapa son arme favorite, Bertha. Il parvint à le dissimuler, attendant le signal de son compagnon d'arme, qui cherchait dans son sac. Celui-ci sortit une bourse, tremblotant un peu. Il se tourna vers les deux membres du groupe armé, souriant.

-Attrapez!

Il le balança vers l'un des deux comparses, mais juste avant, il avait défait le cordon qui maintenait la pochette de cuir fermé. Les pièces volèrent et aveuglèrent momentanément l'un de des ennemis, qui se prit quelques Berrys dans les yeux. Le deuxième, qui mit en joue le pirate blond, se prit un énorme coup de canon de Bertha directement sur la nuque. Il plongea dans un profond sommeil, bien sonné par l'attaque. Rapidement, profitant de l'agitation des deux gusses, Shu envoya un uppercut à celui qui avait été déstabilisé, l’assommant aussi facilement. Les deux pirates, débarrassés de leurs geôliers, sourirent et s'équipèrent aussitôt de leurs armes. Bertha à sa ceinture, son Remington dans le dos et ses deux Colts dans les mains, Irvine avait enfilé son chapeau et son long manteau, prêt à en découdre. Le jeune hommes aux yeux bleus, quant à lui, avait enfilé ses bottes et ses gants plaqués, son bandeau et avait attaché son couteau à sa ceinture, rigolant un peu nerveusement.

-Bon, t'as une idée pour les prendre par surprise? On a eu ces deux là, mais ils sont encore nombreux en haut.

-Eh bien...ils sont à peu près au-dessus de nous. Ce qui veut dire que si le pont s'effondre, ils vont nous rejoindre dans la cale. Et puis, j'ai une petite surprise avec Bertha. Elle peut tirer des cartouches "spéciales". Comme une cartouche explosive. Si je fais descendre leur cher en bas, on peut se le faire. Et puis, les aventuriers sont armés, ils vont se défendre.

-T'as vraiment appelé ton arme "Bertha"? C'est moche! Enfin bref, tire une cartouche explosive et on les fait descendre en enfer.

En disant cela, Shu eut un rictus presque diabolique, rigolant tout seul. Le cowboy, un peu troublé, laissa lui aussi échapper un rire nerveux et enfonça une sorte de grenade dans le gosier de son arme favorite, visant le plafond. D'un coup de feu, la balle monta et percuta le bois, qui explosa avec un fracas sourd. Au dessus, sur le pont, alors que le chef ennemi se demandait pourquoi ses hommes mettaient autant de temps, le bruit résonna. Surpris, il fut soudain aspiré dans le vide, le bois sous ses pieds s'effondrant littéralement par magie. Plusieurs de ses hommes le suivirent tandis que les autres, chancelant après cette explosion, furent attaqués par les voyageurs, qui les attaquèrent avec une force et une sauvagerie légendaire. Le "chef", arrivé en bas du bateau, dans la cale, fut surpris de se retrouver nez à nez avec deux pistolets bien pointés vers chacun de ses yeux. Soudain, il entendit des bruits sourds derrière lui. Tournant légèrement les yeux par dessus son épaule, il se rendit compte que les quelques hommes qui étaient tombés avec lui était en train de se faire mettre KO un à un par le blondinet, qui avait profité encore une fois de l'effet de surprise.

-Bon, on va monter en haut et tu vas dire à tes hommes de retourner dans leur coin bien sagement.

Il l'attrapa par le col d'une main tandis que de l,autre, il pointait toujours la tête du jeune homme, qui tremblait légèrement. Shu, ayant fini de passer à tabac les quelques hommes qui avaient eu le malheur de tomber, rejoignit son allié, souriant et craquant ses jointures.

-Ça fait un bien fou de se défouler!

[À SUIVRE]


Wanted:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
L'organisation secrète?! Libérons Spider Miles! [Solo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 7. Organisation Secrète
» 7 . Organisation Secrète
» Libérons les otages ! [Rang B - On']
» Les dix commandements du libéralisme mondialisé . ERICQ PIERRE PAS LADAN !
» Libéralisation et production agricole : le riz en Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Shin Jidai :: Les mers :: Les Blues :: North Blue :: Spider Miles-
Sauter vers: