lienlien

N'oubliez pas de voter tous les deux heures!


Une nouvelle histoire, une nouvelle vague... Quelle sera votre voie?
 

Partagez | 
 

 La naissance d'un empire [Ft. Mary]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Kensaku Dekiru
avatar
Civil

Feuille de personnage
Rang: 5
Expériences:
53/400  (53/400)
Pouvoir(s): Kage Kage no mi
MessageSujet: Re: La naissance d'un empire [Ft. Mary]   Dim 16 Avr - 0:37



Ce jour est à graver dans ma mémoire !





A
lors que mon adversaire avait voulu attaque Mary … J’avais tenté de la défendre en balançant sur son assaillant une paire de bolas d’ombres … et grâce à une précision qui me surprit quelque peu … (Vu qu’en normalement, je ne suis pas un spécialiste dans ce domaine, vu que je suis plutôt un adepte des combats au corps à corps … Car oui, combattre quelqu’un avec un fusil, c’est un peu de la triche, car l’autre ne pourra vous toucher que difficilement … Et je ne parle pas des gens, qui ont mangé un fruit de type logia ! (Car ces personnes-là sont vraiment des gros connards, en plus d’être des lâches ! Et je ne dis pas ça par jalousie, car je suis très content du fruit du démon qu’il y a dans mon estomac !)), j’arrivais à toucher mon ennemi au niveau de son bras. Et avec un peu de chance, l’une des extrémités de l’arme que j’avais lancée, avait même réussi à toucher mon ennemi au niveau du visage, ce qui eut pour conséquence, d’abimer cette partie du corps de mon adversaire, vu qu’il saignait maintenant de la bouche et crachât même par terre l’une de ses dents qui venait d’être abimé. Pendant qu’il faisait ça, comme à mon habitude, je lui avais lancé quelques phrases, teintés de méchanceté. Ce à quoi, l’homme me répondit en se tournant vers moi en me lançant un regard noir, qui me fit quelque peu peur. Voyant une telle réaction de sa part, je me mis même à avaler un soupçon de salive. Néanmoins, je ressentis tout de même un peu d’excitation. Vu que cela redonnait un peu de piment au combat !

Après avoir frappé son bâton plusieurs fois contre le sol … afin de signaler le fait qu’il était énervé et qu’il allait maintenant se donner à fond, le vieil homme se mit à foncer sur moi. Une fois assez proche de sa cible, il prit appui sur sa jambe d’appui, avant de se servir d’une grande partie des muscles qui constituaient son corps, pour me donner un coup avec son arme. Malheureusement pour moi, à cause de la vitesse de son attaque, je ne pus pas faire grand-chose … En effet, ma parade avait été trop lente et n’avait pas su bloquer l’offensive ennemie … Ainsi, je me pris son attaque au niveau de mon ventre, ce qui eut pour conséquence de me plier en deux, à cause de la douleur, je me mis même à cracher quelque un peu de salives … Etant dans cet état, je ne pus organiser de contre-attaque digne de ce nom … Ayant vu que j’étais presque paralysé par tant de souffrance en mon corps … Mon ennemi ne se privât pas pour me réattaquer, toujours avec son arme fétiche. Cette fois-ci, il le fit au niveau de mon menton, heureusement pour moi, j’eus quand même le bon réflexe de reculer un peu ma tête, ainsi je me pris seulement l’extrémité de son arme, dans ma gueule.

Cependant, à cause de ça, je tombais quand même par terre quelque peu K.O … Et dans tout ce vacarme, que subissait maintenant mon corps depuis maintenant quelques secondes, je m’étais coupé la langue. Par terre, je sentis que mon corps était proche de sa limite … Néanmoins, tel un boxeur qui refuse la fin d’un combat … Je ne m’avouais toujours pas vaincu. Ainsi, après avoir craché par terre pour dégager le sang que j’avais en bouche … Vu que n’étant pas un vampire ou cannibale, je n’aimais pas particulièrement ce goût. Je me relevais tant bien que mal … Une fois debout, cela se voyait que son combat m’avait quelque peu affaibli, en effet, mes jambes tremblaient, j’avais presque du mal à encore tenir debout. Une de mes mains couvrait même mon ventre. Malgré tous ces signes de faiblesse, venant de ma part. J’osais quand même encore insulter mon ennemi, vu que même si je m’étais pris une bonne quantité de coup aujourd’hui, mon égo était toujours présent dans mon corps ! La phrase, que je disais, fut celle-là :

  • Et ben ! Dis donc ! Avec l’âge, tu t’es vraiment ramoli, même mon grand-père avait plus de force que toi !


Si vous voulez tout savoir … Oui, je me moquais vraiment de lui, vu que mon grand-père, suite à un accident, était devenu paraplégique. Ainsi, sa force était vraiment limitée. J’osais même faire un sourire narquois à l’ancien chasseur de primes. En ayant vraiment marre du fait que je l’insultais à tout va depuis tout à l’heure. L’homme se précipitât sur moi avec son bâton, afin de me coller une véritable correction. Et comme tout à l’heure, il visait encore une fois mon ventre, voulant vraiment me réduire les boyaux en compote. Néanmoins, contrairement à tout à l’heure, je pus quelque peu esquiver son coup, en faisant une légère rotation. Ainsi, au lieu de me prendre son coup dans les abdominaux, je me prenais son attaque au niveau de mon flanc gauche … Bien entendu, cela eut quelques conséquences sur mon corps, puisque cela me cassât tout au plus 2 côtes flottantes. Cela me fit un mal de chien, et n’arrangeât rien à l’état de mon corps. Cependant, ces dégâts étaient prévus, vu que j’avais fait cela dans le but de me saisir de son bâton avec mon bras gauche, afin de le bloquer … Quand Jack vit cela, il fut quelque peu surpris par ce que je venais de faire. Quant à moi, je me mis à le regarder avec un gigantesque sourire … qui faisait presque penser à celui que portait certains psychopathes. Content de mon action, je me mis à lui dire ça, avant de lui donner le coup de grâce :

  • Kakakakaka ! Tu t’es fait avoir comme un con le vioque ! Et malheureusement pour toi, ça sera ta dernière erreur ! Kage Kage no Cactus !


Alors que terminais ma phrase, je me mis à transformer mon bras d’ombre, afin que ce dernier arbore maintenant des pics noirs. Et bien entendu, je n’attendis pas que l’homme se détache pour donner mon coup vengeur. Vu que mon adversaire ne pouvait esquiver cette attaque, il se la prit au niveau de son rein gauche. Et vu la gueule qu’il fit en se faisant toucher, je pus voir toute la douleur qu’il ressentait dans son regard, puisque mes pics avaient bel et bien pénétré sa peau. Après s’être pris mon attaque, le vieil homme fit une seconde erreur, en effet, il se libérât de mon emprise et reculât d’un seul coup, transformant ainsi ces perforations en de véritables lacérations, qui s’accompagnaient d’un torrent de sang et d’une douleur encore plus accrue. A cause de tout ça, Jack tombât par terre, en se tenant la partie de son corps, qui avait été blessée. Malgré la douleur et la perte de sang, le vieil homme, qui avait un mental d’acier ne tombât pas dans les vapes, même s’il était en train de vivre ses dernières minutes. Alors que je venais de terminer mon combat. Mary se mit à me dire cette phrase :

  • Je t'ai un peu aveuglément suivi en tapant sur ces gars-là... J'ai suivi mon instinct, t'as pas intérêt à me sortir que c'est toi le grand méchant et que je t'ai aidé dans ton plan diabolique.


En effet, la jeune femme n’était pas entièrement conne ! Et je devais maintenant lui donner quelques explications … Etant un gentleman et pour la remercier de m’avoir accompagné dans ce combat … Je ne pouvais lui mentir ! Puisque ce serait vraiment « me foutre de sa gueule » de lui mentir maintenant. Ainsi je me mis à lui dire ça :

  • On va dire, que je ne suis pas le meilleur ami des chasseurs de prime. En effet, j’ai commis un tout petit crime, et ces derniers n’ont pas eu de meilleure idée de me kidnapper, afin de me livrer à la Marine, alors que mon île ne faisait même pas partie du Gouvernement Mondial juste car quelqu’un leur avait ordonné, en contrepartie d’une grosse somme d’argent. Maintenant, je leur voue une certaine haine.


Après lui avoir dit ça. Je me dirigeais vers l’homme, que je venais de battre à plat de couture (sans vouloir trop me vanter), afin de lui foutre un bon coup de pied au niveau de la blessure que je venais de lui asséner, ce qui eut pour conséquence de faire sortir un petit cri de sa bouche. Une fois, cela fait, je lui dis cette petite phrase :

  • Hé toi ! Ton pote, il voulait dire quoi ? Si t’es gentil, je t’achèverai, afin que tu ne souffres pas trop le martyr !


Malgré toute la douleur qu’il ressentait. Le vieil homme ne put s’empêcher de rigoler quelque peu. Même si après son petit rire, il ne put s’empêcher de cracher une bonne grosse quantité de sang, comme si ses poumons avaient été touchés par mon attaque. Après avoir fait ça, Jack me dit cela :

  • Alors comme ça, tu n’es pas au courant ? Le maire que t’as tué … Bah il est soupçonné de fraudes et corruption … En gros, tu nous as un peu été utile sur ce coup-là … Sinon, toi qui veux te venger de tous les chasseurs de primes, t’es encore à des années d’égaler le talent de Karl Smith !


Rien qu’en ces quelques secondes ! Je venais d’apprendre beaucoup de choses intéressantes ! En effet, finalement, j’avais un peu agi comme un héros sur mon île natale, même si j’avais tué le maire, en le soupçonnant d’avoir tué toute sa famille. Bien entendu, cela eut pour conséquence d’augmenter encore plus ma rage contre les chasseurs de primes, vu que ces idiots ne savaient vraiment pas faire leur travail ! Sinon, la grande question, qui me taraudait maintenant en tête, est qui était ce Karl Smith ? Jamais, je n’avais vraiment entendu parler d’un tel chasseur de primes … Bien entendu, l’autre question, que j’avais en tête, était : Comment allait réagir Mary à mon petit discours ? Allait-elle vouloir me tuer, de l’avoir entraîné dans une telle histoire ? Ces deux questions auront leurs réponses dans le prochain post’ ! Même forum ! Même lieu ! Même rp’ !



Thème du rp’ :

Spoiler:
 

Crédit: Neko-chan in Never Utopia


LSDLCB

Succès IRP :
 
Revenir en haut Aller en bas
Mary Florin
avatar
Pirate

Feuille de personnage
Rang: 5
Expériences:
88/400  (88/400)
Pouvoir(s): Gura Gura no mi
MessageSujet: Re: La naissance d'un empire [Ft. Mary]   Dim 16 Avr - 14:28



La Naissance d'un Empire
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tirant sur ma cigarette, j'attendais la réponse de Kensaku tout en l'observant de haute en bas pour me faire un idée de ses blessures, il était plus amoché que moi.  
Saut de page

On va dire, que je ne suis pas le meilleur ami des chasseurs de prime. En effet, j’ai commis un tout petit crime, et ces derniers n’ont pas eu de meilleure idée de me kidnapper, afin de me livrer à la Marine, alors que mon île ne faisait même pas partie du Gouvernement Mondial juste car quelqu’un leur avait ordonné, en contrepartie d’une grosse somme d’argent. Maintenant, je leur voue une certaine haine.

Je l'écoutais attentivement... C'est donc pour ça qu'il avait été en prison ? En tout cas il a commis un crime... Mais moi aussi j'ai commis pas mal de méfaits depuis que j'étais sur les Blues. C 'est donc un chasseur de prime que je venais d'éliminer ? Je ne répondis pas tout de suite à Kensaku, celui-ci se dirigeant vers le vieux qu'il avait vaincu, le frappant à nouveau. Il lui demanda ce que voulait dire son pote à notre arrivée.  

Alors comme ça, tu n’es pas au courant ? Le maire que t’as tué … Bah il est soupçonné de fraudes et corruption … En gros, tu nous as un peu été utile sur ce coup-là … Sinon, toi qui veux te venger de tous les chasseurs de primes, t’es encore à des années d’égaler le talent de Karl Smith !

Karl Smith... ? Ce nom me disait quelque chose mais je n'arrivais pas à mettre un visage dessus mais d'après ce que j'avais compris de la discussions c'était un chasseur de prime. Et c'est donc un maire que Kensaku a tué, voilà donc son "crime", il n'avait pas tué des gens innocents.  Même s'il ne semblait pas vraiment au courant.  

-Eh bien... On formé un beau duo pour ce combat... T'inquiète pas pour ton pote il est juste sonné... Toi par contre t'auras besoin de soin.

Je me lève et prend l'homme masqué sur mon épaule, comme le ferait un pompier. Au passage je remarque le bâton du vieil homme qui traîne... Je vais le prendre, il n'est pas aussi bien que celui que j'avais avant mais ce serait déjà ça en attendant, et puis il est à la bonne taille, c'était mieux que d'essayer de me battre avec un manche à balais, comme je le faisais quand j'étais gamine.

-Vu nos blessures respectives c'est à moi de le porter... Si tu veux être soigné, je t'invite sur mon navire, j'ai tout ce qu'il faut, je suis médecin !

Je prends alors les devants pour aller dehors, les bruits de notre combats ont attiré les regards, mais à une certaines distance , les curieux nous observaient, cachés derrières divers murets ou tonneaux, ce qui me fit un peu sourire. Guidant mon camarade d'un pas tranquille vers le port, je lui adresse à nouveau la parole.

-Bon pour gagner un peu de temps, dis-moi déjà où t'as mal. Mon diagnostic ira plus vite comme ça. Ah oui, et attends-toi à devoir te mettre en slip devant moi ! Mahahahahahaha !

Je rigole un coup malgré la douleur que j'ai à la mâchoire, ça me faisait penser à Shu qui était tout rouge quand je l'avais soigné la première fois. Nous voilà arrivé au port, face à l'Enraged Doggy.

-Après toi Kensa' ! Tu peux directement descendre à la cabine de gauche  


Theme Song:
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

LSDLCB

Succès RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kensaku Dekiru
avatar
Civil

Feuille de personnage
Rang: 5
Expériences:
53/400  (53/400)
Pouvoir(s): Kage Kage no mi
MessageSujet: Re: La naissance d'un empire [Ft. Mary]   Lun 17 Avr - 20:08



Quel grand et beau bateau !





A
près avoir entendu tout ça, j’avais une rage bouillante en moi, néanmoins je n’oubliai pas pour autant la promesse que j’avais fait à mon adversaire du jour. Cette dernière était celle de mettre fin à ses souffrances. C’est pour ça que je me rapprochais de son acolyte pour lui prendre un pistolet qu’il avait à sa ceinture. Et avec cette arme, je tirais une balle entre les deux yeux du vieux. Une fois que le combat fut terminé et que les chasseurs de primes étaient maintenant hors état de nuire (Ce qu’est relativement marrant à dire, vu que ce sont des personnes qui sont censés plutôt protéger les civils, même si pour moi, ils ne l’avaient pas du tout fait !). Mary se mit à me parler … En effet, ayant constaté qu’on avait mené un beau combat contre les chasseurs de primes, elle me fit un petit compliment sur ça. Avant de m’informer du fait que Shingetsu était juste sonné … Par contre, moi j’avais besoin de soin … Bien entendu, entendant ça … Je ne pouvais m’empêcher de rigoler, vu qu’être blessé après un combat … c’est tout à fait normal. Je répondais cette petite phrase à Mary (qui était digne d’une série, racontant les péripéties d’un roi) :

  • C’est pas faux !


Après m’avoir dit ça, la jeune femme s’avançât vers Shingetsu, afin de le mettre sur son épaule, afin de pouvoir le sortir de là … Cela m’arrangeait un peu qu’elle le fasse, car avec mes 2 ou 3 côtes cassées, j’aurai eu un peu de mal à faire ça. En plus, cela me montrait encore une fois que malgré sa taille, la jeune femme possédait une force assez conséquente, du fait que l’homme masqué faisait tout de même son poids et devait même être plus lourd que Mary. Après cela, elle se rapprochât du vieil homme que je venais de tuer pour lui prendre son bâton. Au moins, cet objet n’aura pas été sans propriétaire trop longtemps … Même si ça faisait un peu pillard/vautour de se servir sur un homme mort, sans vouloir chercher des ennuis avec Mary. Pendant qu’elle faisait tout ça, j’avais cherché mes cigares dans mes poches, afin de m’en allumer … Du fait qu’après un effort, il y a toujours du réconfort, même si fumer me faisait un tout petit peu mal. Et alors que je recrachais un épais nuage de fumée. Ma jeune alliée du jour, se remit à me parler, disant que vu mes blessures, elle voulait bien porter Shingetsu, vu moi je ne le pouvais pas forcément. A ça, je répondais en hochant de la porter, afin de confirmer ses dires. Après m’avoir dit ça, elle me proposait d’aller sur son navire dans le but que je puisse y être soigné (Et non ! Je ne vais pas faire de remarque sur cette situation. Désolé de vous décevoir), du fait qu’elle était elle-même médecin … Cela m’étonnât quelque peu … Non pas, que je sous-estimais les femmes en disant qu’elles ne peuvent pas avoir un boulot où il faut utiliser son cerveau … Je ne l’oserai jamais ! Mais bien, parce qu’elle n’avait pas forcément le physique de l’emploi. En effet, les personnes travaillant dans le domaine de la santé, sont connus pour être relativement calme et douce … Tout le contraire de ma coéquipière du jour (Je ne dis pas qu’elle est colérique et qu’elle ne peut pas être tranquille durant plus de 5 minutes) … En plus, ce n’est pas pour dire, mais quand on pense à une femme médecin, on pense forcément à une blonde super bien gaulée, ce qui n’était pas (du tout) le cas de Mary. Bien entendu, ne connaissant pas de médecin sur l’île de Cocoon … J’acceptai son offre d’un simple :

  • Ok, ça me va, en espérant que tu ne vas pas me dire qu’il faudra m’amputer ! Kakakakaka !


Après avoir dit ma petite phrase, je ne pouvais m’empêcher de rigoler, même si ça me faisait un peu mal au ventre, à cause de mes os abîmés. Après cela, on allât en direction du bateau de la jeune femme. Sur les chemins, beaucoup d’habitants du coin nous regardèrent avec des yeux, ronds comme des boules de billard. Visiblement, ils avaient été choqués par le fait que dans leur quartier, il puisse avoir autant d’agitation ! Bien entendu, cela me fit un peu rire, en pendant que certaines personnes, croyaient vivre dans un Monde de Bisounours. Alors que l’on s’approchait du port. Mary se remit à me parler, afin de savoir où j’avais mal pour que son diagnostic prenne moins de temps. Après cela, elle me dit que j’allais sûrement devoir me mettre en slip devant elle. Elle finissât sa phrase par un petit rire … Cela m’étonnait un peu d’elle … Du fait que son rire ressemblait presque à celui d’une perverse. Malgré cela, j’osais quand même lui répondre, en espérant que cette jeune femme n’avait pas de mauvaises intentions :

  • Je dois avoir quelques brûlures au niveau de mes jambes et de mon bras … Sinon, 2 ou 3 de mes côtes doivent être cassés. A part ça, c’est rien de grave, juste des douleurs dus à des coups. T’inquiète me mettre en caleçon devant toi ne me dérangera pas. Tu n’es pas la première, ni la dernière des femmes devant laquelle, je serai comme ça … Enfin si t’es aussi doué que ça.


Et oui ! Je décidais de terminer ma phrase par une pointe d’humour … Néanmoins, au font de moi, j’espérais tout de même que la jeune femme savait ce qu’elle avait à faire, même si mes blessure n’était pas super compliquée à soigner. J’accompagnais même ce petit discours d’un léger rire. Pendant que j’avais parlé, on était presque arrivé au port, et après quelques pas. On arrivait finalement devant le navire de la jeune femme. Ce dernier ressemblait typiquement à ceux des pirates … En effet, tout me faisait penser à ça, que ce soit le look, la taille et sa différence drastique de style avec ceux de la Marine. Mais bon, il en fallait plus pour m’impressionner. Alors que je contemplais ce mini mastodonte des mers (Car oui, en taille, il était quand même carrément loin des cuirassés de la Marine ou du navire révolutionnaire dans lequel, j’étais monté !). La jeune femme me disait d’y monter à bord, avant de descendre dans une cabine se trouvant sur la gauche. Ce à quoi, je lui répondais :

  • Et ben dis donc, t’en as un gros navire, tu dois avoir un peu de mal à le manœuvrer tout seul nan ?


Et oui ! Car cela m’étonnait qu’une seule femme y habite dessus et arrivent à piloter ce navire toute seule ! Mais attention, ne voyez pas en cette phrase, ma proposition pour la rejoindre, du fait que cela n’intéressait pas trop pour le moment. Après avoir dit ma phrase, je montais sur le bâtiment, avant d’aller dans la cabine. Dans cette dernière, il n’y avait rien de bien particulier … Enfin, tout ce qui pouvait servir au bon repos de tous matelots. Une fois à l’intérieur, j’enlevais mes habits non sans mal, du fait que mes blessures me compliquaient la tâche en me faisant un peu mal … En plus de ça, vu que certains de mes habits avaient brûlé, ils avaient tendance à accrocher à mes blessures (Désolé pour les détails). Une fois, presque à poil, vu qu’il me restait seulement mon calbute, j’attendais de me faire soigner. J’en profitais aussi pour dire ça à Mary :

  • Au fait, même si je ne suis pas médecin ou infirmier, si jamais, t’as besoin d’aider pour te panser, je peux le faire.


Et oui ! Car se soigner tout seul n’est jamais une chose facile à faire. Du fait que cela demande parfois des mouvements particuliers ou difficiles à faire en solo. La jeune femme savait-elle vraiment soigner des blessures ? Telle était la question que je me posais ! La réponse sera dans le prochain post’ ! Même forum ! Même lieu ! Même rp’ !



Thème du rp’ :

Spoiler:
 

Crédit: Neko-chan in Never Utopia


LSDLCB

Succès IRP :
 
Revenir en haut Aller en bas
Mary Florin
avatar
Pirate

Feuille de personnage
Rang: 5
Expériences:
88/400  (88/400)
Pouvoir(s): Gura Gura no mi
MessageSujet: Re: La naissance d'un empire [Ft. Mary]   Lun 17 Avr - 21:26



La Naissance d'un Empire
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
J'avais donc laisser Kensaku monter avant moi sur le navire. Pendant que je montai à mon tour, transportant toujours l'homme sans nom, il me demanda si mon navire n'était pas du à manœuvrer toute seule.

Mahahaha ! Effectivement, c'est pas le plus simple de faire ça toute seule ! Mais je comptes bien ne pas rester seule longtemps, je vais recruter du monde..;

J'ai toujours mon idée derrière la tête mais je ne vais pas lui proposer ça directement, occupons nous d'abord de le soigner. Il rentra dans la cabine que je lui avait indiquée, je le suivais des près et pendant que je déposais son ami sur un lit, il se déshabilla comme je lui avais demandé. Il me proposa même de penser mes plaies si besoin.

-Oh c'est bien gentil, mais je doute que tu puisse me recoudre l'arcade ! Mahahah ! Bon, tu as des côtes cassées et des brûlures...

Je l'examine alors de près, regardant d'abord les brûlures, elles ne sont pas trop grave mais il faut les traiter. Et puis je lui tâte légèrement au niveau des côtes pour voir s'il dit vrai ou si c'est plus grave que ça. Il doit avoir mal quand je le touche mais c'est bon, ce ne sont que des côtes cassées.

-Pour le côtes je ne peux rien faire, ça se replacera tout seul... Tu dois prendre des antidouleurs si vraiment ça te fait mal... Et éviter de faire trop bouger ton torse... pas d'abdos ou de pompes par exemple. Sinon tu as des brûlures au second degré superficielles... C'est pas encore trop profond mais faut le soigner quoi.

Je me mets à fouiller dans ma sacoche, il faudra que je me refasse un stock de médicaments j'ai plus grand-chose... Mais j'ai toujours ce qu'il faut pour les brûlures, je sors un tube de crème.

-Voilà, c'est à base de Calendula, ça soigne les inflammations. Mais il faudra appliquer un peu d'eau froide pour soulager la douleur. Je reviens.

Je vais dans la salle de bain et remplis alors une bassine, je reviens rapidement avec la bassine et je prends un tissu que j'imbibe d'eau.

-Ca va faire mal au début mais ça va calmer la douleur à terme.

Je commence à appliquer le tissu très légèrement sur le bras brûlé de Kensaku pendant quelques minutes, puis je réitère l'opération au niveau de ses jambes. Je prends ensuite la crème que je m'apllique sur les mains, puis que j'étale sur les brûlures de mon patient.

-Voilà, c'est fini. Tiens voilà des antidouleurs si tu sens que t'en a besoin.

Je lui tend une plaquette de médicament puis je prend dans ma sacoche de quoi soigner mon arcade. Je m'assied sur un des lits, face à un miroir.

-A mon tour !

Je désinfecte d'abord la plaie puis j'utilise un produit qui anesthésie l'endroit voulu. Je ne dis ensuite plus un mot pendant que je me fait mes points de sutures, je n'ai pas envie de me planter l'aiguille dans l'œil. Une fois terminer je met un simple pansement par-dessus le tout et je me tourne vers Kensaku.

-Eh ben voilà ! C'était rien de bien grave au final ! Tu veux une bouteille de rhum pour fêter notre victoire ?

Je sors alors deux bouteilles de rhum d'en dessous d'un lit, il faut dire que j'en bois tellement que j'ai des bouteilles un peu partout sur le bateau. Je lui lance une bouteille et je me décide enfin à lui faire ma proposition.

-Dis-moi Kensaku... Je vais peut-être faire une connerie mais on forme une bonne équipe. Ça te dirait de rejoindre mon équipage ?

Ça y est, j'avais proposé pour la première fois à quelqu'un de rejoindre mon équipage ! J'espère qu'il n'allait pas refuser même si ma proposition était un peu... précipitée. On ne se connaissait pas vraiment au final, seul ce combat nous liait ! Sur ces mots je pris une grande gorgée de rhum et lui fit un sourire carnassier. 


Theme Song:
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

LSDLCB

Succès RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kensaku Dekiru
avatar
Civil

Feuille de personnage
Rang: 5
Expériences:
53/400  (53/400)
Pouvoir(s): Kage Kage no mi
MessageSujet: Re: La naissance d'un empire [Ft. Mary]   Lun 17 Avr - 22:35



Tiens, une proposition de recrutement sauvage apparaît !





M
vant que je ne m’assoie dans l’une des cabines du bateau … La jeune femme m’avait dit une info bien intéressante. En effet, elle était en pleine recherche de compagnons pour l’aventure qui l’attendait … En même temps, ma question était tellement téléphonée, qu’elle forçait une réponse comme celle que m’avait donné la jeune femme … Néanmoins, contrairement à ce qu’on pourrait croire … Je n’étais pas du tout intéressé par le fait de rejoindre Mary … en effet, j’avais encore énormément de travail à accomplir et je ne pouvais pas m’amuser à jouer les pirates.

Une fois que je fus assis sur un lit. J’attendis que la jeune femme vienne me soigner … Peu avant de temps qu’elle le fasse, je lui avais demandée si elle avait besoin que je l’aide à se soigner, même si je n’étais pas médecin. La jeune femme me répondit d’un petit « Nope », disant que je ne pouvais sûrement pas lui répondre l’arcade … En effet, la couture n’était pas le domaine, dans lequel j’étais le plus doué. Pour moi, quand un habit est déchiré ou trouvé, je le remplace. Oui ! Je sais ! Ce n’est pas très bien de le faire ! Mais bon ! Fuck Off ! Après m’avoir répondu, la jeune femme commençât à m’examiner. D’abord, elle le fit avec brulures, afin de savoir comment les soigner et en savoir plus, sur les dégâts qu’elles m’avaient occasionnés. Après, elle se mit à regarder l’état de mes côtes, en les tâtant quelque peu. Bien entendu, vu que cela ne me faisait pas uniquement du bien, j’eus un petit rictus qui apparut sur mon visage. Néanmoins, ayant quand même un peu d’honneur et de fierté en moi, je ne criai pas.

Après m’avoir examiné. Le verdit arrivât. La jeune femme me dit, que pour mes côtes, elle ne pouvait pas faire grand-chose. En effet, à termes, elles allaient se réparer toutes seules. Afin de faciliter cela, il fallait que je ne fasse pas de sports, durant les jours à venir. Cela m’embêtait quelque peu, car j’ai l’habitude de m’entrainer au moins une fois par jour, afin de ne pas perdre en termes de capacités physiques et combattives, ainsi que pour entretenir mon corps. Vu que cette annonce me faisait un peu chier, je lâchai un petit soupire. Concernant mes brulures, elles étaient surtout superficielles … mais il fallait quand même les soigner.

Une fois qu’elle eut fini de parler, elle sortit un petit tube de crème de son sac. Avant de me l’appliquer. La jeune femme me dit qu’est-ce qu’il le composait (Perso, je m’en foutais un peu ! Tant que ça me soignait, ça allait !), avant d’aller chercher un peu d’eau, du fait que ce fameux médicament nécessitait ce liquide en particulier, afin de réduire les douleurs. Après cela, la jeune femme commençât à m’appliquer la crème, en me disant que cela risquait de me faire mal. Bien entendu, afin de ne pas passer pour une victime, je lui disais ça :

  • Oh t’inquiète, je déjà vécu largement pire dans ma vie ! Kakakakakaka !


Je terminais ma phrase par un petit rire. Néanmoins cette attitude de mec confiant, ne restât pas bien longtemps sur mon visage. En effet, dès que Mary se mit à caresser mes blessures, comme tout à l’heure, un léger rictus naissait sur mon visage. Bien entendu, à la fin, je fus quand même content. Après en avoir fini avec moi et m’avoir proposé des antidouleurs. La jeune femme commençât à soigner et plus particulièrement, celle qu’elle s’était faite à l’œil. Pendant qu’elle faisait cela. Je m’allumai encore une fois un petit cigare, du fait qu’après tout ça, je l’avais amplement mérité. Une fois qu’elle eut fini de s’occuper d’elle-même. La jeune femme me proposait une bonne bouteille de rhum, afin de fêter notre victoire d’aujourd’hui. Etant moi-même quelqu’un qui aime cet alcool, je lui répondais ça :

  • Yep ! Et comme on dit, contre la douleur, il n’y a rien de mieux ! Kakakakaka !


Et oui ! Parfois, il n’y a rien de mieux que l’automédication à l’alcool ! Après avoir ma réponse, la jeune femme allât chercher une bouteille sous un lit, avant de me l’envoyer dessus. Une fois que j’eus le fameux contenant en main. Je ne pouvais m’empêcher l’étiquette comme tout connaisseur ! Et cela ne me semblait pas être de la merde ! Et alors que je commençais à boire ma bouteille, la jeune femme me dit cette phrase, qui me surprit un peu sur le coup :

  • Dis-moi Kensaku... Je vais peut-être faire une connerie mais on forme une bonne équipe. Ça te dirait de rejoindre mon équipage ?


Entendant cela, j’étais quelque peu surpris et restât bouche bée durant de longues secondes ! En effet, comme je vous l’avais dit un peu plutôt dans ce post’, rejoindre Mary ne m’intéressait pas forcément. En effet, je ne voyais aucun intérêt à devenir un pirate. Je ne croyais pas forcément dans le fait qu’un trésor du nom de « One Piece » existe. De plus, certes je suis quelqu’un qui aime être riche, mais piller des îles, ne fait pas partie de mes hobbies préférés. Le seul truc qui m’intéressait dans le fait d’être pirate, était le fait d’explorer le Monde, mais rien de plus ! Ainsi, je répondais cette phrase à Mary :

  • Je suis désolé, mais je me dois de refuser ton offre. Oui, on a fait un bon duo, tu es une personne bien sympathique et je ne saurai comment te remercier pour m’avoir accompagné et soigné. Mais j’ai encore beaucoup de choses à faire, comme chasser et tuer des chasseurs de primes. De plus, être pirate n’est pas forcément une vie qui m’intéresse.


Et oui ! Je venais très clairement lui dire non ! J’espérais maintenant que la jeune femme allait comprendre mon choix et ne pas faire sa relou et / ou s’énerver et s’en prendre à moi. Ainsi la grande question que je me posais, était comment Mary allait réagir à ma réponse ? La réponse sera dans le prochain post’ ! Même forum ! Même lieu ! Même rp’ !



Thème du rp’ :

Spoiler:
 

Crédit: Neko-chan in Never Utopia


LSDLCB

Succès IRP :
 
Revenir en haut Aller en bas
Mary Florin
avatar
Pirate

Feuille de personnage
Rang: 5
Expériences:
88/400  (88/400)
Pouvoir(s): Gura Gura no mi
MessageSujet: Re: La naissance d'un empire [Ft. Mary]   Mar 18 Avr - 14:47



La Naissance d'un Empire
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Alors que je buvais tranquillement ma bouteille de rhum, attendant la réponse que Kensaku à ma proposition, celui-ci resta silencieux un petit instant, visiblement surpris. Il finit par répondre.

Je suis désolé, mais je me dois de refuser ton offre. Oui, on a fait un bon duo, tu es une personne bien sympathique et je ne saurai comment te remercier pour m’avoir accompagné et soigné. Mais j’ai encore beaucoup de choses à faire, comme chasser et tuer des chasseurs de primes. De plus, être pirate n’est pas forcément une vie qui m’intéresse.

Il refusait ? Merde ! J'ai peut-être été un peu trop rapide, j'aurais du mettre un peu plus les choses avant de poser la question... Mais je n'allais certainement pas abandonner aussi facilement. Je lève un doigt et fait un non de la tête en fermant les yeux, puis je le fixe en souriant.

-Mmmmh non désolée... Je me vois dans l'obligation de refuser ton refus ! La vie de pirate il n'y a rien de mieux !

Je réfléchis quelques secondes à ce qu'il m'a dit... Qu'il avait encore des chasseurs de primes à chasser et tuer.

-Et quoi ? Ils chasse qui les chasseurs de primes en majorité ? Les pirates ! Si tu deviens pirates, tu aura encore plus l'occasion d'en rencontrer crois-moi. Surtout que je comptes bien foutre la merde dans ce monde...

Je prends un air un peu plus sérieux en allumant un cigarette.

-Et puis avec ton pote vous espérez quoi ? On est sur les Blues ici... Les chasseurs de primes y en a pas des masses et ils sont pas si forts que ça... Si tu veux accomplir ta mission tu dois aller sur Grand Line ! Tu comptes y aller juste avec ton ami ? Sans navire ? Sans navigateur ? Sans médecin ? Sans cuisinier ? 5 minutes après avoir passé Reverse Mountain et tu seras mort ! Si tu arrive à passer Reverse Moutain d'ailleurs !

J'ai été vraiment directe pour le coup mais je veux être convaincante ! Je le laisse réfléchir quelques secondes puis je reprends la parole.

-Le Karl Smith là... Je ne l'ai jamais vu mais j'en ai déjà entendu parler, et si tu veux le rencontrer il faudra voyager, et comme je l'ai dit tu ne peux pas faire ça seule ! Rejoins-moi Kensaku, encore deux ou trois membres et je pars sur Grand Line ! L'invitation vaut pour ton ami aussi.

Voilà, je pense que j'ai donné d'assez bons arguments. J'ai aussi prouvé que je le voulais vraiment dans mon équipage ! J'aurais pu lui dire "D'accord tant pis" mais non ! Je n'attends plus que sa réponse en souriant, sirotant ma bouteille de rhum, dont j'ai déjà bu sans me rendre compte le trois-quart. 


Theme Song:
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

LSDLCB

Succès RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kensaku Dekiru
avatar
Civil

Feuille de personnage
Rang: 5
Expériences:
53/400  (53/400)
Pouvoir(s): Kage Kage no mi
MessageSujet: Re: La naissance d'un empire [Ft. Mary]   Mar 18 Avr - 22:58



Les négociations sont ouvertes !





F
inalement … J’avais donné une réponse à Mary, qui l’avait quelque peu surprise. En effet, après tout ce qu’elle avait fait pour moi. Elle s’attendait à entendre un gros « Oui ! Je veux te rejoindre et explorer Grand Line pour en connaître tous les mystères avec toi ! » … Mais ce ne fut pas le cas ! Et oui ! Dans ma tête, je n’étais pas fait pour devenir un pirate … ces vagabonds des Mers, qui existent depuis la nuit des temps. Non ! Moi, j’étais un tout autre personnage, un qui ressemble plus à l’un de ces fantômes vengeurs, qui refusent d’aller en enfer ou au paradis sans avoir accompli leur revanche ! Cela était dû au fait que j’avais une quête à faire et que je ne pouvais partir à la recherche d’un trésor à la con !

Après lui avoir répondu, je m’étais remis à boire dans la bouteille que m’avait passée la jeune femme. Ainsi j’en bus quelques bonnes grosses gorgées, afin de pouvoir bien m’hydrater et alors que je m’essuyais la bouche avec ma manche gauche. La jeune femme commençât à me répondre. Et sa phrase me surprit quelque peu. En effet, la jeune femme me disait qu’elle était obligée de refuser le fait que je ne veuille pas la rejoindre … Bien entendu, quand j’entendis cela, je ne pus m’empêcher de lâcher un petit rire ! Car oui ! On vit dans un Monde, où le partage et le respect des idées, est important ! Ainsi, il fallait qu’elle respecte ce que j’avais dit ! (Oui ! Je sais ! C’est moi qui dis ça, alors que j’adore me moquer des gens que je croise ! Mais bon, parfois je sais aussi sortir des paroles sensées et démocratiques !). Mary me disait aussi que la vie de pirate, était quelque chose de bien ! Désolé du terme … Mais QUELLE ARGUMENTATION DE MERDE ! Sérieusement, même un gosse de 5 ans aurait trouvé mieux comme phrase !

Venant peut-être de se rencontrer que la jeune femme venait de faire une gourde en me disant seulement ça … dans le but que je rejoigne son équipage, elle se mit à réfléchir durant quelques secondes, avant de se remettre à me parler. La jeune femme me disait cette fois-ci que devenir un pirate, m’aiderait à attirer les chasseurs de primes … En effet, elle marquait un point … mais il m’en fallait beaucoup plus que je rejoigne son camp, car les révolutionnaires ont ce même avantage aussi … (Enfin, si on peut parler d’avantages (sauf que je connais rien à la géopolitique du Monde, du coup bah je ferai un piètre anarchiste)). Pendant que la jeune femme parlait et essayait de me recruter. Moi, j’alternais tranquillement entre cigare et rhum.

Après m’avoir sorti la règle du « Pirate attire les chasseurs de primes, comme le miel qui attire les mouches ». La jeune femme m’en sortit un autre, celui-là était beaucoup plus basé sur ma localisation actuelle. En effet, selon elle, sur les Blues, il n’y a que peu de chasseurs de primes et ces derniers sont mauvais, contrairement sur Grand Line … Or pour me rendre là-bas, il me fallait un équipage pour ne pas mourir, écrasé sur les rochers qui composaient Raft Tell ! Or je n’en avais pas ! La jeune femme avait encore raison, mais étant quelqu’un de jeune, j’avais tout le temps d’en recruter un. Après m’avoir dit tout ça … La jeune femme me redemandait si je voulais la rejoindre. Ce à quoi, j’eus comme simple réponse à lui donner au début un « Fait chier » chuchoté, accompagné d’un long soupire.

En effet, cela me faisait quand même un peu chier de lui répondre encore une fois « Non », vu qu’elle s’efforçait à vouloir me recruter, ce qui traduisait un peu d’affection qu’elle avait pour moi … Et comme tout le monde le sait, il est dur de se faire des amis en ce Monde ! En plus, certains de ses arguments se valaient et je n’aimais pas rendre une femme triste. Ainsi … il fallait que je fasse un choix ! Et alors que Shingetsu se réveillait peu à peu, je répondais finalement ça à Mary :

  • M’ouai pourquoi pas ! Mais pas en tant que nakama, membre d’équipage ou ce que tu veux … Je veux juste être un accompagnateur, qui peut se casser quand il le veut quand j’en vois l’opportunité. Comme ça, au début, tu peux compter sur moi et tu ne navigueras plus toute seule ! Par contre, quand tu seras entourée de personnes sur qui tu peux compter, je n’aurai aucun regret à te laisser toute seule !


Après lui avoir dit ça … Soit une proposition, qui m’allait … vu que ça pouvait m’avancer dans ma course aux chasseurs de primes … et qui pouvait aider Mary dans un certain sens. Je reprenais une bonne gorgée de rhum, avant de fumer une bonne taffe sur mon cigare. Shingetsu, lui aussi se mit à parler, une fois qu’il fut suffisamment réveillé en disant ça :

  • Désolé de vous décevoir … Mais moi, j’ai rempli ma part du marché avec toi Ken’, maintenant, je vais te laisser, je dois reconquérir mon honneur de mercenaires ! Je vous espère un bon voyage, si jamais, vous arrivez à trouver un terrain d’entente.


Après avoir dit ça, l’homme masqué partit vers d’autres horizons … Ne voulant sûrement pas entendre Mary, le forcer à rester à bord de son navire, comme elle l’avait fait avec moi. Quand je le vis partir, j’espérai tout de même le recroiser un jour, que ce soit dans un Monde ou dans un autre. Maintenant, j’attendais la répondre de Mary à ma proposition. Qu’allait-elle être ? La réponse sera dans le prochain post’ ! Même forum ! (Peut-être) même lieu ! (Peut-être) même rp’ !


Thème du rp’ :

Spoiler:
 

Crédit: Neko-chan in Never Utopia


LSDLCB

Succès IRP :
 
Revenir en haut Aller en bas
Mary Florin
avatar
Pirate

Feuille de personnage
Rang: 5
Expériences:
88/400  (88/400)
Pouvoir(s): Gura Gura no mi
MessageSujet: Re: La naissance d'un empire [Ft. Mary]   Mer 19 Avr - 10:26



La Naissance d'un Empire
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Après tout mon argumentaire, Kensaku chuchota deux mots "Fait chier" je pense, suite à quoi il soupira. Est-ce que je l'avais convaincu ?

M’ouai pourquoi pas ! Mais pas en tant que nakama, membre d’équipage ou ce que tu veux … Je veux juste être un accompagnateur, qui peut se casser quand il le veut quand j’en vois l’opportunité. Comme ça, au début, tu peux compter sur moi et tu ne navigueras plus toute seule ! Par contre, quand tu seras entourée de personnes sur qui tu peux compter, je n’aurai aucun regret à te laisser toute seule !

Mmmh j'avoue que j'aurais préféré qu'il rejoigne l'équipage à part entière mais j'avais déjà pas mal insisté. Je pense que c'était un bon compromis entre ce qu'on voulait tous les deux. Avant que je n'ai le temps de répondre, l'homme-masqué s'était complètement réveillé.

Désolé de vous décevoir … Mais moi, j’ai rempli ma part du marché avec toi Ken’, maintenant, je vais te laisser, je dois reconquérir mon honneur de mercenaires ! Je vous espère un bon voyage, si jamais, vous arrivez à trouver un terrain d’entente.

Il quitta ensuite mon navire, sans nous laisser le temsp de lui donner une réponse. J'avoue que j'étais un peu mois intéressé par cet homme-là dans mon équipage, mais c'était l'ami de Kensaku, voilà pourquoi j'avais proposé qu'il vienne aussi. Mais j'avais peut-être un peu précipité leur séparation. Une fois que nous étions plus que deux, je repris finalement la parole, en tendant la main vers mon camarade.

-C'est d'accord Kensaku ! Tu seras donc accompagnateur de l'équipage ! Et j'espère que ton ami n'est pas parti à cause de moi...

Après cela je me lève du lit et je ramasse tout le matériel que j'ai utilsé pendant les soins.

-Bah du coup ici ce sera ta cabine perso pour le moment, jusqu'à ce que d'autres hommes nous rejoignent. J'ai un ami que j'aimerais retrouver qui me rejoindra sûrement.

Je sors de la cabine pour remonter sur le pont. Je regarde d'abord le port puis je regarde vers l'horizon, toujours avec ma bouteille de rhum que j'ai presque terminée. Il serait temps de repartir vers cette ville que je veux visiter depuis que je suis sur North Blue.

-Kensaku, si tu as des affaires qui sont restées sur cette île, c'est le moment d'aller chercher, nous prenons la mer !

Je fais les préparations finales au départ du navire, lui laissant le temps d'aller éventuellement récupérer ses affaires. Une fois que tout est prêt, je désamarre le navire, mettant, à l'aide d'un autre marin sur le port, le cap sur Berry Town ! Je laisse tomber ma bouteille vide, regardant l'horizon avec un grand sourire, heureuse de ne plus être seule sur mon bateau. Je voulais donc maintenant me rendre sur cette île que mon père avait un jour sauvé d'une attaque d'autre pirate, mais je voulais aussi retrouver Shu, mais je ne savais pas trop comment je pouvais lui faire savoir où je me rendais, pour qu'on s'y retrouve.  


Theme Song:
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

LSDLCB

Succès RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La naissance d'un empire [Ft. Mary]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La naissance d'un empire [Ft. Mary]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Empire ork de Charadon
» l'Empire Samsung
» Les maréchaux de l'empire Soult
» Les maréchaux de l'empire Davout
» Hail Mary Pass !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Shin Jidai :: Les mers :: Les Blues :: North Blue :: Cocoon-
Sauter vers: