lienlien

N'oubliez pas de voter tous les deux heures!


Une nouvelle histoire, une nouvelle vague... Quelle sera votre voie?
 

Partagez | 
 

 La mauvaise proie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Zack Kalaan
avatar
Pirate
MessageSujet: Re: La mauvaise proie.   Mer 15 Mar - 14:04

Une main rattrapa le bout de viande séchée qui venait de tomber de sa bouche grande ouverte. Zack avait la même expression et réaction que Ian en cet instant, devant le spectacle que venait d'offrir l'homme... si on pouvait dire ça comme ça. Le Marine n'était vraiment plus un Humain, ou peu s'en fallait !

Ouah...

Mais jusqu'où ce mec était... mécanique ?... Y'a tellement de questions, toutes plus ou moins censées, parfois tordues, qui traversaient l'esprit du jeune métisse. Est-ce que... par exemple... il lui restait des organes, des vrais. Et... côté... sous la ceinture... Il était en métal aussi ?

Se laissant aller à ses pensées, Zack remit son morceau de viande séchée entre ses crocs, mais glissa un peu de son toit.

- Ouaaaah !

Et paf ! Un Démon Rouge qui atterrit sur un des hommes en retrait qui revenait de l'évacuation des civils pour se porter en renfort si nécessaire ! Rien de bien méchant ou criminel en soi, mais tout de même, perdre son équilibre et ses moyens face à un gradé de la Marine en métal armé, quel comble ! Se redressant, et se massant l'arrière du crâne, il regarda sur qui il était tombé. Hééé... Sympa le soldat en tenue !

- Désolé... Ca va, rien de casser ? demanda le métisse en tendant la main au Marine.

- Non... fit l'homme en se relevant de lui-même, refusant la main tendue. Vous ne devriez pas être là monsieur. Les civils doivent être évacués de ce lieu. Pourquoi étiez-vous sur les toits ?

- Je voulais voir... votre... chef... en action... bafouilla Zack, cherchant son excuse. A vrai dire... j'ai... un faible et une admiration pour les gradés de la Marine en uniforme. Et votre meneur... me fascine dans... ses actions... et autres... C'est pas tous les jours qu'on voit un tel homme plein de charisme en action... Et fort...

Cet espèce d'aveux si naturel et faussement sincère avait eu au moins le mérite de faire rester le soldat comme deux ronds de flan avec un air totalement surpris. Que faire alors ? Prendre un peu de recul et remonter plus loin ?... Ou s'amuser de cet air complètement déstabilisé du soldat, fort charmant au demeurant.

Chacun son combat à mener !
Revenir en haut Aller en bas
Zimmer Gerásimos
avatar
Adjudant-Chef
MessageSujet: Re: La mauvaise proie.   Jeu 16 Mar - 16:07

La gatling roulait comme un cercle de feu, les plaies pleuvaient et de toutes les réactions que Ian aurait pu avoir, il eût la moins attendue par le marine. Il était admiratif, admiratif de l'équipement militaire qui parcourait le corps de Zimmer. Mais ce n'était pas le moment de rêvasser et le rideau de munitions allait bientôt atteindre sa cible. Pourquoi ne réagit-il pas? Que pense-t-il faire? Laisser les balles le traverser? C'était une idée, mais tout logia qu'il était, il finirait par s'épuiser, son arrogance allait-elle le perdre?... Pour l'instant il n'était question d'aucune arrogance, mais bien d'une... étrange admiration? Le corps du pirate se découpa même sous la puissance du choc.

 Cible abattue, c'est ce qu'on pouvait aisément croire, c'est d'ailleurs ce que pensais les soldats autour d'eux, mais Zimmer n'était pas dupe, il savait que le combat n'allait pas s'arrêter là, bien au contraire. Cependant, il était mitigé, premièrement heureux car il avait réussit à infliger ce genre de dégâts à son adversaire, mais il était aussi un peu déçu, le plan ne s'était pas déroulé comme prévu, l'adjudant-chef ne pensait pas que le forban réagirait ainsi. Il allait de voir s'adapter. Le corps déchiré de Wilson se releva, se reforma, bien, c'était fois c'était confirmé, cet homme était bien en possession d'un pouvoir de type logia. Il fallait s'adapter, évoluer et s'adapter. 

"... effectivement, c'était bien mieux !!!"

Au moins, il reconnaissait la valeur de son adversaire, cette attitude changeait des pirates et révolutionnaires que Zimmer avait l'habitude d'affronter, il n'était pas là question de fuite, ou de mauvaise foi téméraire (ou suicidaire) mais bien d'attitude guerrière, bien que le but de l'affrontement était la mise aux fers du pirate, le cyborg ne pouvait s'empêcher d'apprécier ce moment. Même avec mort en grande partie mort et robotique, la flamme du combat ne s'éteint jamais réellement chez un guerrier.

"Très bien, Zimmer Gérasimos. Je reconnais que tu déchires pas mal, dans ton genre... Je suppose que c'est donc à mon tour de te montrer ce que je sais faire ?

Il préparait quelque chose! Mais quoi? Son pouvoir réservait bien des surprises et il fallait se montrer prudent quant à ses capacités. Cette posture... Ces mouvements... Il comptait utiliser une arme à feu? Mais... Il n'en avait pas... A moins que...

"Tu veux de la puissance ? J'en connais un rayon ! Bang !!!

Il ouvre le feu au laser? Ce n'était pas bon ça, il fallait avancer, ne pas laisser l'attaque toucher sa cible. Dans un mouvement précipité, Zimmer bondit vers son adversaire, courant à toute allure, il allait devoir l'affronter au corps à corps puisqu'il en était ainsi, cependant, le pirate avait ouvert le feu et bien que les calculs du cyborg soient rapides, ils le l'étaient pas autant que la lumière. Il parvint dans sa course à esquiver le premier rayon, mais les deux autres, ils perforèrent son torse à deux endroits, l'un dans le dessus de l'épaule, l'autre dans la ceinture abdominale.

 Une gerbe d'huile et de sang sec et coagulé jaillit des trous béants, et bien que la douleur, ou ce qui s'y apparentait dans le corps du marine, était présente, il maintenait ses bras dans le dos, tous le long de sa course. Serrant les dents, c'est lorsqu'il fut enfin à porter qu'il lança ses poings en direction du pirate. Certes, le cyborg avait beau être largement plus fort qu'un être humain normal, il avait beau être amélioré de partout, son adversaire n'en était pas moins un logia, un être non tangible, alors pourquoi tenter un assaut aussi désespéré?


Il envoya un premier coup de poing, violent et puissant en direction du visage du pirate, s'en suivit alors une série de coups beaucoup moins précis mais tout aussi violent. Faisant vriller ses poings comme des perceuses, pliant ses bras dans des angles inhumains pour rendre ses frappes imprévisible, faisant rebondir ses bras comme des ressorts, il envoyait une série de coups de poings d'une rare intensité. Mais à quoi bon face à un ennemi de type logia?


Zimmer's Theme
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"La marine est à la mesure de la science, sa puissance est infinie et son potentiel sans aucune limite!" 
Revenir en haut Aller en bas
Ian Wilson
avatar
Pirate
MessageSujet: Re: La mauvaise proie.   Ven 17 Mar - 20:49

La mauvaise proie


Man Vs Wild


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Que dire...

Ce qui est sûr, c'est que ce Zimmer est une vraie machine de guerre. Une machine tout court même. Malgré les deux trous que je viens de lui forer dans l'abdomen, il reste debout. Je le vois serrer les dents en se précipitant vers moi, comprenant rapidement que je suis aussi dangereux au corps à corps qu'à distance. Sûrement que pour lui, la douleur n'est qu'une simple information... Je reste d'une immobilité totale tandis qu'il balance son poing massif dans mon joli minois. J'aime les paris. Qui sait, peut-être possède t'il un quelconque artifice capable d'outrepasser ma nature lumineuse ? Après tous ces efforts, il aurait bien mérité de me porter au moins un coup …

Mais comme d'habitude, la salade de phalange me traverse la tronche sans rencontrer la moindre résistance, et par extension, sans m'infliger le moindre dommage. S'ensuit une série d'attaques toutes plus improbables les unes que les autres, qui ne manquent pas de me faire hausser le sourcil autant d'admiration que de curiosité. Ainsi donc, la machinerie du cyborg ne se limite pas au canon dans son estomac ! Intéressant... Et un peu flippant aussi ! Tordre des bras dans ce genre d'angles impossibles, c'est à deux doigts de me coller les jetons...

C'est un comble ça ! Le mec m'avoine en y mettant tout son cœur (ou ce qu'il en reste) sans que ça me chatouille seulement les poils de nez, et c'est lui que je trouve flippant ! Ah non mais va falloir arrêter d'être con ! Reprends toi mon Ian ! Si toi tu penses ça, imagines un peu ce qu'il doit ressentir, lui ! J'ai un peu de peine pour lui… Juste un peu. Sous le maelstrom de poings d'acier, je soupire. C'est vrai que n'importe qui d'autre sous une telle attaque devrait manger chaud. Mais la vie est ainsi faite qu'on tombe toujours sur plus fort que soit à un moment ou à un autre. Aujourd'hui, c'est moi. J'hésite d'ailleurs... Je pourrais profiter de sa proximité pour le percer d'encore quelques rayons. Mais ce serait de la méchanceté gratuite. Ce type ne s'est pas démonté, même en sachant qu'il n'avait aucune chance ou peu s'en faut de remporter ce combat.

Bon ! Il ne s'agirait pas non plus de lui donner de faux espoirs trop longtemps. Qui sait, s'il me sort encore une arme chelou de derrière les fagots, genre des menottes en granit marin, je vais me retrouver mal. Cette course-poursuite a assez durée. Je plante mes yeux dans les siens par dessus mes lunettes.

"Tu n'as pas à rougir, Zimmer Gérasimos. Un jour, peut-être... On se reverra, j'en suis sûr. Mais en attendant..."

De tout mon corps jaillit un flash lumineux qui force les quelques marins qui me regardaient à s'abriter les yeux et à prendre rendez-vous avec leur ophtalmologiste pour un bilan complet de la rétine. Lui, d'aussi prêt, il doit déguster pas mal aussi.

C'est le moment d'en finir. Ma jambe gauche devient purement lumineuse, et avec toute la patate que j'ai à ma disposition, mon pied vient cueillir le gradé juste en dessous du menton.

"DEITEIKEEEEEE !!!"

La team cyborg s'envole vers d'autres cieuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuux !!!

Compte tenu de son poids et de sa résistance, il a toutes les chances de survivre au coup... et à l'atterrissage qui s'ensuivra : au même endroit, dans environ une grosse minute, si mes calculs sont exacts.

Allez, pas la peine de traîner dans les parages plus longtemps. On va profiter que les glandus soient aveuglés pour prendre la poudre d'escampette. Je détale donc comme un lapin à travers le dédale des rues.

"À tchao dans l'bateau !!! "


Code by Joy / reworked by Sajnek


Whoop Whoop Whoop Whoop Whoop !!!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Zack Kalaan
avatar
Pirate
MessageSujet: Re: La mauvaise proie.   Sam 18 Mar - 11:08

- Monsieur... Vous ne devriez pas rester ici... quand bien même vos intentions sont... flatteuses... pour notre Adjudant-Chef...

Le soldat était rouge et fort gêné. Zack ne se départait pas de son sourire, se rapprochant du Marine, charmeur, séducteur et animal.

- Je n'ai rien non plus contre les subalternes en uniforme, vous savez ?... Ils sont tout aussi charmants...

Le fard du soldat passa à l'écarlate. Le métisse s'en trouvait ravis ! Il était tout proche de lui désormais, humant son odeur et s'imprégnant des choses qu'il sentait chez lui. Gêne, confusion, léger tremblement, chaleur, sueur, petit pas de recul. Cet homme était de ceux qui n'avaient pas l'habitude d'être abordé par un mâle avenant et même intéressé. Le trouble venait autant de « l'attaquant » que du « défenseur » qui ne savait pas réagir. Se sentant surtout à la fois rebuté et attiré, c'était là le soucis. D'autant plus que la situation était stressante avec le bruit du combat non loin derrière. Que faire ? Que dire ?

Il était craquant.

- Je ne vais pas imposer ma présence si il y a danger mais... j'espère te revoir une fois que ça sera passé... Rassure moi, tu as le droit de sortir après le service, non ?

Le rouge intense des yeux de Zack faisait écho au fard des joues du soldat, qui empirait à vue d’œil. Celui-ci bafouilla, essayant de demeurer professionnel et droit -et on ne parlait pas de l'état de l'affaire qui se tramait sous sa ceinture-, il toussota en reprenant :

- Oui enfin... Vous me voyez flatté moi-même par... votre... proposition... Mais...

- Ok, rendez-vous ce soir alors, sourit le sabreur, sans lui laisser le temps de finir. On se rejoindra à la taverne de la place !

- Mais... !

- Fais attention à toi alors, et ne te lance pas dans le combat pour finir blessé ou pire ! A ce soir, beau gosse !

Filant, autant amusé que sincère -car oui, l'uniforme avait quand-même un sacré effet sur le métisse-, Zack parcourut les rues afin de pouvoir reprendre son observation du combat, au cas où les choses seraient entrain de mal tournées.

C'était sans compter sur le lumineux, qu'il entendit sans problème depuis sa position un peu éloignée. Hein ? Comment ça, « tchao » ?...

Zack n'eut pas le temps de se retourner qu'il vit Ian passer en trombes près de lui, dans la ruelle à côté de la sienne ! Mais... ! Il ne manquerait plus qu'on le voit courir avec lui ! Pas le temps de cogiter, Zack sauta pour courir non loin de lui en hauteur. Au moins il pourrait le suivre sans être vu par la Marine. Dommage, il semblerait que le rencard avec son soldat tombait à l'eau du même coup...

Il faudra se rattraper autrement !
Revenir en haut Aller en bas
Zimmer Gerásimos
avatar
Adjudant-Chef
MessageSujet: Re: La mauvaise proie.   Mar 4 Avr - 16:01

L'attaque avait été inutile, comme l'affrontement, il n'y avait rien à en tirer. Alors quoi? Il fallait laisser tomber? Laisser ce pirate partir en lui déroulant le tapis rouge? Certainement pas, même si Zimmer n'avait pas la moindre chance, il se moquait bien de savoir qu'on ne peut pas toucher la lumière, il n'avait que faire du résultat, il agissait. Il avait juré de combattre les pirates? C'est ce qu'il faisait. Son opposant aurait été un des quatre empereurs, il aurait réagit de la même façon. Il aurait combattu. Le devoir passe avant la raison, et son devoir était de mettre aux fers les criminels qui se pensaient au dessus des lois, qu'ils soient consistants ou non.

 Zimmer se refusait de laisser tomber, il aurait pu ne serait-ce que tenter de toucher son adversaire si ses supérieurs n'étaient pas stupides au point de lui refusé de l'équipement adapté, de simple menottes en granites marins auraient fait l'affaire, mais non, question de budget peut-être? Les hautes-sphères se fichaient bien de ça, on croise des cinglés possédant des pouvoirs les rendant intouchables jusque dans les blues et que peut faire la marine pour répliquer? Exactement, frapper dans le vide, car il n'y a que ça à faire. Les choses évolueraient, car il faut évolué pour vaincre. Zimmer ne resterait pas longtemps adjudant-chef, ho non, il allait grimper, il allait restructurer ces règlements laxistes qui désavantage la marine de la sorte.

 Il est facile de s'en prendre aux faibles lorsqu'on est protéger par un pouvoir dépassant l'entendement, mais que faire lorsque ce pouvoirs est dépassé par la technologie et la science? Que faire lorsque soudainement, on chute du piédestal que l'on croyait incassable. Ian Wilson allait le savoir, mais pas tout de suite, pas encore, pour l'instant, il avait sa victoire, sa petite victoire, mais bientôt, il croisera de nouveau la route du cyborg, et bien que celui-ci soit actuellement en plein vol, suite au coup de pied qu'il a reçu, bien qu'il ai l'espace d'un instant perdu connaissance, il n'avait pas oublié ce visage, et il n'oublierait jamais que justice devait être faite, le lumineux peut rire, il est en terrain conquit, il est invincible ici, il fait sa loi, mais il ferait mieux de se rappeler de ce moment, car lorsqu'il sera derrière les barreaux, ce sera là sa seule source de réconfort. Car Zimmer Gerásimos le traquerait jusqu'aux abysses de l'océan si il le faut, mais un jour, ça sera à son tour, à son tour d'être l'invincible.

[HRP]Désolé du temps de réponse j'ai eu quelques soucis IRL, rien de bien grave, simplement quelque chose de très chronophage, quoiqu'il en soit je pense qu'on peut s'arrêter ici, à moins quelqu'un ne souhaite ajouter quelque chose?[HRP]


Zimmer's Theme
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"La marine est à la mesure de la science, sa puissance est infinie et son potentiel sans aucune limite!" 
Revenir en haut Aller en bas
Ian Wilson
avatar
Pirate
MessageSujet: Re: La mauvaise proie.   Mer 5 Avr - 16:00

La mauvaise proie


À charge de revanche


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Courant à toutes jambes (c'est à dire deux, la troisième gêne plus qu'autre chose) à travers l'inextricable labyrinthe des rues pavées de la capitale de la piraterie, il ne me faut un bon moment pour semer les troufions zélés qui me filent le train. Mais c'est pas vrai, ils ont bouffé du léopard, les salauds ! Autant les homme de Zimmer, que j'ai savamment flashouillés, ont pris trop de retard et, courageux mais pas idiots, se sont vite attelés à rapatrier leur chef plutôt qu'à courir après un ennemi qu'ils se savent désormais incapable de gérer tout seuls... autant les unités que le cyborg a appelé en renfort il y a quelques postes temps n'ont pas été présentés au bon sens et s'acharnent donc à me mener la chasse.

L'un dans l'autre, on ne peut pas vraiment leur en vouloir : déjà parce que bon, un soldat, ça suit les ordres, mais aussi parce qu'il y a un début de stratégie valide derrière ça. Car même si a priori aucun d'entre eux n'est en mesure de me blesser, ils peuvent me pourrir la vie en essayant, en foutant le feu là où je me pose, en truffant ma bouffe de balles, ou simplement en signalant ma position à leur Q.G jusqu'à ce que de plus gros poissons radinent leur cul pour me faire la peau. Et c'est pas qu'un vrai combat me déplairait, mais je suis pas là pour ça à la base ! Et puis je vais pas dérouiller tous les braves péons en uniforme qui peuplent cette ville quant même ?! J'ai pas que ça à glander !

Bon... un problème à la fois.

Je prend un virage serré dans une ruelle étroite. Profitant que je sois momentanément hors de vue de mes poursuivants, j'use de ma vitesse prodigieuse autant que de mes jambes musculeuses et sublimes, et je bondis jusqu'au faîte des maisons et fait la planche pour me y rester, agrippant les gouttières, et me voici suspendu en équilibre entre les deux bâtiments ! Je compte les cinq infinies secondes qui me séparent des pignoufs qui me collent au cul, serrant les dents et les sphincters pour qu'ils n'aient pas la bonne mauvaise idée de lever les yeux... Oh les cons, les voilà qui s'arrêtent juste en dessous de moi pour pester car ils ont perdu ma trace... Allez, tirez vous, les glandus !!!

Ma bonne étoile doit être en train d'écluser son rhum dans les parages puisque une casserole, sûrement dérangée par un quelconque matou, se vautre la gueule à l'autre bout de la rue en faisant un vacarme de tous les diables qui décide finalement la brochette de pégus à aller chercher bonheur chez leur marchand de journaux. Je pousse un soupir de soulagement, et me hisse acrobatiquement jusqu'au toît providentiel...

Et sur qui je tombe nez-à-truffe ? Bingo ! Je souris de toutes mes dents.

"Bon sang d'bonsaï ! Zack, mon poteau ! Qu'est-ce qu'tu fiches ici ? T'as trouvé ce qu'il te fallait ?"

Je tend l'oreille pour mieux discerner ce qu'il se trame sur le plancher des vaches. Hmmm... pas fameux, tout ça. Ça s'organise pour quadriller le secteur, apparemment. Désignant la zone d'un pouce négligemment levé par dessus mon épaule, j'en fait part au Démon Rouge, même si je sais pertinemment qu'il a au moins aussi bien entendu que moi, sinon mieux.

"Les rues vont grouiller de Marines dans pas longtemps. Si on rush comme des faisans jusqu'au bateau, on va se faire pincer, et va y avoir du sport... J'te propose qu'on s'éloigne du centre-ville et qu'on fasse profil bas dans une taverne. C'est moi qui invite ! Et puis ça nous permettra d'acheter des provisions !!!"

Je commence à sauter de toit en toit, mettant le plus de distance possible entre nous et les autorités. J'ai une petite pensée pour Zimmer Gérasimos... Son courage l'honore, mais je ne sait pas pourquoi, j'ai le sentiment que le destin va faire en sorte que nos chemins se croisent à nouveau. Et du peu que j'en ai vu, cet urluberlu me réserve un chien de sa chienne. J'en mettrai ma main au feu... S'il me retombe sur le râble un de ces quatre matins, il vaut mieux que je parte du principe qu'il a pris ses précautions...

Je soupire de lassitude, et m'adresse à mon complice.

"Je suis vraiment désolé mec... Je voulais pas te mettre dans la purée comme ça..."

Si j'avais sut à ce moment là ce qui nous attendait...
Je me serai excusé plus fort...



Code by Joy / reworked by Sajnek


HRP : Et voilà, en ce qui me concerne, je m'arrête là ! Merci pour le rp mec


Whoop Whoop Whoop Whoop Whoop !!!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Zack Kalaan
avatar
Pirate
MessageSujet: Re: La mauvaise proie.   Mer 5 Avr - 17:46

Pirouette et cacahuètes comme on dit.

Voilà le Ian face à face avec Zack, qui avait stoppé net sa course depuis les toits alors que le grand blond bondissait sur sa trajectoire. Vif et agile, le jeune sabreur avait pu freiner pile poil avant l'impact. Nan mais ce mec ne regardait jamais où il allait !

Et le voilà qui se met à sourire en braillant.

- Oi... Moins fort, Blondinet. Je te suivais. Ca avait l'air de remuer, je voulais voir.

Il pencha un peu la tête de côté, observant si les vêtements de Ian étaient aussi constitués de lumière comme lui. Est-ce que dès qu'il touchait ou portait quelque chose, cela pouvait-il avoir les mêmes propriétés que sa personne ?...

- J'ai trouvé ce que je voulais, oui, répondit-il simplement en relevant son regard rouge vers lui. Et toi, tu t'es mis au moins la moitié de la ville au cul. Mais tu as été honnête avec moi. Tu m'as évité de me faire relier à toi.

Se redressant, tendant l'oreille, le métisse suivait pratiquement du « regard » les bruits venant des troupes, même si elles n'étaient pas dans son champs de vision directe. Ian annonça l'évidence et s'excusa platement auprès de lui. Zack haussa les épaules.

- Je te l'ai dit, tu ne m'as attiré aucun ennuis. J'ai même failli avoir un rencard avec un beau Marine qui était sur place... Mais c'est ta course de fuite qui me l'a fait manqué. Pas grave, j'espère juste qu'à ta taverne, il y aura de quoi compenser mon manque d'affection.

Un sourire naquit à nouveau sur les lèvres du demi-Mink, son regard vers son acolyte du moment. Va pour le repos, la détente et le reste. Il aurait bien le temps de partir après, le lendemain.

S'il se doutait seulement...

[HRP]Voilà pour ma cloture, je suis pour la validation et fermeture du sujet comme Zimmer et Ian. ^^ Merci à vous deux ![/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La mauvaise proie.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La mauvaise proie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Sidney est une mauvaise fréquentation.
» Le chasseur est la proie du prédateur | Nuit d'Orage|
» Mauvaise journée... [PV Dorian!]
» Ma proie ne m'échappera pas. [PV Coeur Sauvage]
» Lorsque le piège se referme sur la proie idéale ... (PV Evy & Gabie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Shin Jidai :: Les mers :: Les Blues :: East Blue :: Loguetown-
Sauter vers: