lienlien

N'oubliez pas de voter tous les deux heures!


Une nouvelle histoire, une nouvelle vague... Quelle sera votre voie?
 

Partagez | 
 

 [Flashback] The Unknown Godfather (Trutha & Azrael)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Trutha Kamdaran
avatar
Petite Frappe

Feuille de personnage
Rang: 4
Expériences:
45/200  (45/200)
Pouvoir(s): Mera Mera no Mi
MessageSujet: [Flashback] The Unknown Godfather (Trutha & Azrael)   Lun 16 Jan - 18:10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

The Unkown Godfather

Azrael & Trutha

Il y a 2 ans, après une année consacrée à la recherche d’un homme, Trutha se retrouve sur l’Île de Cocoon, sur North Blue…

Ses longues et difficiles recherches le menèrent jusque dans la ville de Pulse, seule ville de l’île, où il n’aurait jamais pensé pouvoir trouver qui que ce soit. Toujours est-il que la piste qu’il avait suivi depuis une longue année l’avait mené jusqu’ici. Il n’avait jamais été aussi proche de trouver le dernier frère d’arme de son père, son nom, Roshi. Il était pourtant passé par bien des aventures pour le retrouver, mais il avait toujours eu un train de retard. De simples combats avec des brigands se cachant dans des endroits où lui pensait retrouver Roshi à de véritables tueries où il laissa des marines calcinés, il n’avait pas manqué de se faire un nom. Une poignée de Marines des Blues savait maintenant que le fils de Clarence Kamdaran avait choisi la voie de la criminalité. Mais cela ne faisait pas grand bruit, en effet, il n’était pas le premier à porter ce nom et à créer la discorde sur les mers. Cela, lui, l’ignorait. Il savait seulement que son plus vieux et son plus proche frère avaient tous deux rejoins la Marine. Les autres, mis à part son frère devenu handicapé, il n’en avait pas entendu parler depuis bien longtemps.

Au moment de poser pied à terre, comme à chaque fois qu’il foulait le sol d’un port, il revit cette fille qu’il aimait, l’espace d’un instant, d’un clin d’œil, puis elle disparue dans un élan de fumée se dissipant dans les airs. C’était sa cigarette, qu’il écrasait maintenant au sol. Le visage vide de toute expression, il s’avança sur le port. Le froid de la nuit tombante, qui n'atteignait pas l'homme de feu, se laissait tout de même ressentir. De rares flocons de neige tombaient du ciel Pulsien et de la fumée s'échappait de certains toits. Les rues étaient vides et silencieuses. Les volets de toutes les maisons étaient fermés, surprenant Trutha, qui avait entendu de Pulse qu'elle était la ville qui ne dort jamais.

Planté au port, il remarqua le navire de l'homme qu'il ne connaissait que de nom. Il avait appris à le reconnaître, à force de lui courir après. Le navire également semblait bien calme, mais rien de bien surprenant pour le coup. Il eut l'idée de tenter de s'y infiltrer. S'en approchant calmement, glissant une nouvelle cigarette à son bec, le révolutionnaire posa son pied droit sur la planche de bois qui permettait de monter sur le pont de la frégate. À peine fut-il monté sur le pont qu'une lueur s'approcha de lui...

Il s'agissait d'une femme. Grande et forte. La lueur était celle d'une bougie qui l'accompagnait au creux de sa main. Elle portait une longue cape à capuche qui semblait sombre. Il était sur la bonne voie, cette femme était certainement une révolutionnaire. Elle lui adressa la parole en première.

Qui que vous soyez, annoncez-vous !

dit-elle d'une voix forte et portante.

Je suis à la recherche de l'homme à qui appartient ce navire. Je me présente, Trutha Kamdaran.

dit-il en espérant que son nom évoque quelque chose.

Mais alors qu'il attendait une réaction de la femme, un homme l'interpella depuis le port. Il tenait une torche et était habillé d'un gros manteau de fourrure qui ne semblait pas tant lui donner chaud que ça. L'homme lui parut au premier abord hostile. Et puis, son interpellation interloqua le jeune révolutionnaire, d'autant qu'un homme silencieux, habillé tout de noir et d'un crâne chauve l'accompagnait, bras croisés dans le dos.

Trutha Kamdaran, je vous prie de me suivre, Mestre Jasper vous invite dans sa demeure.



Non sans hésitation, Trutha obtempéra, curieux. Il fut alors escorté jusqu'à un grand manoir qui semblait être le seul lieu vivant de la ville. Des gardes surveillaient les alentours avec témérité, croisant d'un regard nonchalant le présent Trutha qui ne baissait pas sa garde, n'accordant aucune confiance aux personnes qui l'accompagnaient. L'entrée était assez impressionnante, contrastant avec la ville qui jusqu'ici semblait plutôt modeste. Une seule pensée vint alors au rebelle, le dirigeant de cet île s'enrichissait bien plus que ses citoyens. La double porte s'ouvrit de l'intérieur et un jeune homme, qui semblait avoir l'âge de Trutha, d'une blondeur encore plus claire et d'un teint bien plus pâle encore que le jeune Kamdaran. Il était habillé tout de noir et portait un chapelet autour du cou. Il sourit à Trutha mais l'on voyait bien que sourire n'était pas dans ses habitudes.

Nous ne nous connaissons pas, Trutha,

dit-il d'un ton amicale,

Mais nous avons beaucoup à nous dire. Je me présente, bien que mon nom ne vous évoquera rien. Mestre Jasper, fils aîné de Elena Kamdaran,

termina-t-il en lui tendant la main.

Surpris, le souffle coupé, les battements du cœur affolés, la main tremblante, les yeux mouillés, Trutha tendit sa main en retour. Alors, Jasper le prit dans ses bras d'un air chaleureux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: [Flashback] The Unknown Godfather (Trutha & Azrael)   Sam 28 Jan - 20:50

Cela faisait 2 jours que le navire de Roshi mouillait dans le port de Pulse.
En effet, quelques jours avant, alors que Roshi et Azrael était en repos sur l'ile de Spider Miles sur North Blue. Le QG révolutionnaire avait adressé un ordre de mission à Roshi et lui demandait de prendre la mer en direction de l'île de Cocoon sur le champs. Il y était seulement dit que le dirigeant des lieux, Mestre Jasper, devenait un personnage dangereux pour la population de la ville et installait un climat de terreur sur place.

Aussi tôt, Roshi et Azrael prenaient le chemin pour Pulse.

Ils étaient accompagnés de deux autres compagnons. Une femme trentenaire du nom d'Hélène, habituée aux opérations en compagnie de Roshi et sabreuse aguerrit; l'homme, quant à lui, était une jeune homme d'une vingtaine d'année, natif de Cocoon, qui venait d'intégrer la révolution et placé sous les ordres de Roshi. Il se nommait Ethan. Il était un combattant banal mais relativement doué pour la filature et l'acquisition de renseignement.

Ainsi, les 4 révolutionnaires arrivèrent à bon port sur les coups de midi. Ils décidèrent d'aller se déclarer sous une fausse identité à la capitainerie de la ville pour pouvoir faire mouiller leur embarcation au port.
Ils se baladèrent en ville parmi la masse à la recherche d'un bar où ils pourraient collecter plus d'information à propos du nouveau "maire".
Après quelques minutes à chercher, au croisement d'une ruelle où les 4 partenaires venaient de s'engager, l'enseigne défraichie d'un bar qui semblait tout droit sortit d'un autre age aux premiers abords, pointait à l'autre bout.
En s'engagent à l’intérieur, ils ne s’attendirent pas à voir un ville homme tout fripé entrain de ranger son bar. Celui ci avait une cigarette aux bords des lèvres et rangeait les chopes fraichement lavée dans les étagères face à lui.
A chacun de ses mouvements, on serait tenter de pense que ses os se romprait face à la fragilité que laissait transparaitre le vieillard, abimé par la belle vie.
Les compères prirent place sur les fauteuils devant le bar afin de débuter une conversation avec le senior.

Roshi prit la parole le premier alors que chacun examiner la salle déserte aux premiers abords.
Le plus vieux des 4 engagea la discussion avec le vieux barman pour collecter les informations qui lui permettrait de mieux connaître l’état de la situation actuelle.
Il se fit passer pour un simple pêcheur venu se ravitailler sur place en ainsi, posa une série de question au vieille homme.
Ce dernier habitait depuis pratiquement toute sa vie ici et avait assister à l'époque de la guerre du sommet et à la nouvelle vague de piraterie qui avait apparu il y a de cela bien longtemps.

En effet celui ci avait vu l’expansion de la ville de ses propres yeux et confessa à Roshi que la vie avait bien changé depuis l’avènement au pouvoir de Jasper... Le couvre feu et la mise en place de la milice avait bien changé l'état d'esprit des habitants qui devinrent craintif et soumis face à la toute puissance du Mestre qui guidait d'une main de fer la politique du pays.
Non content des informations recueillis, Roshi lança quelque Berrys au vieux pour ensuite se lever de son siège et saluer une dernière fois le vieille homme avant de partir, suivit de ses trois autres compagnons.

Il se passa un jour où chacun récoltèrent des informations en ville et purent ainsi en apprendre plus à propos de Jasper, mais aussi de son second, Jean Aris.
Ainsi après cette rude journée, chacun alla se coucher et des tours de garde furent établi entre chacun afin de garantir une sureté maximal à l'équipage. Alors que Roshi, Az et Ethan dormaient à point fermer, Hélène monter la garde sur le pont du bateau en lisant le journal, à la lumière d'une bougie.
Alors qu'elle lisait tranquillement son quotidien, elle entendit un bruit sur le quai puis un pas sur la planche menant jusqu'à terre. Elle se précipita en direction du bruit, main sur la crosse de son revolver à silex et prête à engager le combat avec un potentiel ennemi.
Elle s'approcha du bord de la frégate et aperçu une silhouette masculine à quelques mètre, ce dernier lui était presque invisible à cause du manque de visibilité ambiant.
Hélène l’interpela en lui demandant d'une voix forte et portante:  
"Qui que vous soyez, annoncez-vous !"

L'homme lui rétorqua alors de façon courtoise :
"Je suis à la recherche de l'homme à qui appartient ce navire. Je me présente, Trutha Kamdaran."

Le nom de famille fit tilte dans la tête d'Hélène. Mais n'avait elle le temps de répondre qu'elle fut coupé dans son élan par deux autres individus qui interpellèrent le dénommé "Trutha" :
"Trutha Kamdaran, je vous prie de me suivre, Mestre Jasper vous invite dans sa demeure."

Intrigué par cette requête, Hélène se demanda quels liens existaient entre le maitre des lieux et se personnage fort énigmatique. Le jeune homme nommé Trutha se dirigea vers les deux hommes et finalement s'éloigna avec eux, le seul problème était qu'au loin, sans doute au pas de course, une escouade de quelques hommes de la garde de nuit encercla la bateau en braquant leurs arme vers Hélène qui sur l'instant ne compris pas la situation. L'un des hommes prit aussitôt la parole et déclara :

"Madame nous vous prions de mettre vos mains derrière la tête et bien vouloir nous suivre jusqu'à la demeure de Mestre Jasper. Conformément aux lois, vous ne devriez pas être ici, ainsi nous vous condamnez à la prison."


Hélène après un bref instant compris qu'elle n'avait rien à faire ici, sur le pont du bateau, alors que le couvre feu était de mise. Après quelques secondes de réflexion, elle coopéra, mais entre temps, nota sur un papier, qu'elle passa sous la porte de la cabine principale, sa position futur: La prison.

Les soldats la réceptionnaire et l'emmenèrent ainsi en direction du Manoir de Jasper.
C'est de cette façon que Az et Roshi se réveillèrent dans les alentours de neuf heures et demie et, donc découvrirent où était passé leur camarade disparu. Grâce à la note laissée par Hélène, ils surent sa positon et sur le champs, après un déjeuné fort en énergie se dirigèrent vers le Manoir en début d'après midi afin d'en découdre et faire d'une pierre, deux coups.    
Revenir en haut Aller en bas
Trutha Kamdaran
avatar
Petite Frappe

Feuille de personnage
Rang: 4
Expériences:
45/200  (45/200)
Pouvoir(s): Mera Mera no Mi
MessageSujet: Re: [Flashback] The Unknown Godfather (Trutha & Azrael)   Dim 29 Jan - 2:08

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

The Unknown Godfather

Un dîner presque parfait

Le Révolutionnaire n’en revenait pas. Il venait de rencontrer un membre de sa famille dont il ignorait l’existence, le premier fils de sa sœur, ce qui impliquait qu’il y en avait d’autres. Emu, il oublia entièrement cette histoire de doutes et versa même quelques larmes de joie. En cet instant, toute méfiance disparue, il venait de rencontrer son neveu et son cœur ne cessait de battre de plus en plus vite. Il avait tant de questions à lui poser, tant de choses à lui dire, tant de joies et de peines à partager, une telle envie de lui ouvrir son cœur. Très en joie et très curieux d’en apprendre plus, il entra à grands pas chez Jasper Kamdaran. À peine entré, suivant Jasper un grand sourire aux lèvres, il engagea immédiatement la discussion.

C’est donc ici qu’Elena avait déménagée ?

demanda-t-il niaisement.

Je me suis toujours demandé pourquoi n’était-elle jamais venue nous rendre visite, j’en avais donc conclu qu’elle était partie sur Grand Line.


Ce n’est pas tout à fait ça, ce n’est que récemment que j’ai emménagé ici, à Pulse. Mère vit bel et bien sur la mer de Grand Line,

répondit-il le regard bas.

Et… Elle va bien ? Quel genre d’homme est ton père ? Combien de frères et sœurs as-tu ?

répliqua-t-il rapidement, n’arrivant même pas à retenir sa langue.

- Père est parti lorsque j’étais tout jeune, il paraît qu’il est devenu pirate et qu’il est aujourd’hui sur Grand Line. Mère ne l’a pas suivie, elle ne tient pas les pirates dans son cœur, mais tout va bien, elle s’est mariée à un autre homme. Elle a eu deux filles avec ce dernier, des jumelles.



Les deux arrivèrent alors finalement dans une grande salle à manger, à laquelle Jasper invita Trutha pour le dîner. Jasper semblait curieux d’en savoir plus sur sa famille. Il n’ignorait pas les grandes lignes, sachant par exemple que le père Kamdaran était décédé. Cependant, lorsque son oncle voulait en savoir plus sur lui, Jasper restait très réservé. Cela rappelait ses doutes à Trutha, mais vu de cette salle à manger, rien ne semblait inquiétant, il en oubliait le silence des rues à son arrivée. Les plats servis étaient d’une excellence que Trutha n’avait pas connue depuis longtemps. Même sans en être un expert, le révolutionnaire put apprécier la qualité du vin qui fut servi. C’était un dîner comme il n’en connaissait plus. Toute le reste de la soirée, les deux personnages n’arrêtèrent pas de se questionner, de chercher à en savoir plus sur l’un et l’autre, à coup de grands rires et sourires. L’atmosphère était chaleureuse, Trutha se plaisait bien, son cœur était rempli de joie. Ce genre de moment lui manquait. Il lui raconta comment il mangea le Mera Mera no Mi, lui raconta comment il vu la femme de sa vie s’éloigner sur l’horizon, comment il perdit son meilleur ami, et alors que les sujets devenaient délicats, ils décidèrent de mettre fin à la soirée et Jasper accompagna son oncle, plus jeune que lui, jusqu’à sa chambre.

Cette dernière était spacieuse, chic, confortable. Deux immenses fenêtres habillaient les murs rouges et or de la pièce. Trutha se déshabilla et s’installa dans son lit avant d’allumer sa dernière cigarette de la journée. Il s’endormi celle-ci dans le bec et elle finit par tomber sur sa poitrine, ne le dérangeant pas le moins du monde, avant de se consumer entièrement sans rien brûler.

Mais la nuit fut courte. Brutalement, Trutha se réveilla menotté, secoué jusqu’à une geôle qui lui était réservée. Lorsque la porte de sa cellule fut fermée, alors que ses mains étaient toujours liées, Trutha put observer Jasper arriver de loin. D’un pas lent et lourd, il approcha. De l’autre côté des barreaux, il donna ses explications à Trutha.


Je suis navré que cela doive se passer de la sorte, mais je ne peux prendre aucun risque. Tu es reconnu en tant que révolutionnaire, et si tu venais à être plus connu encore, cela salirait mon nom, et je ne peux me le permettre. De plus, tu aurais fini par te retourner contre ma gouvernance, et cela je ne peux pas le permettre non plus.

Il tourna alors la tête vers l’un de ses soldats et lui donna l’ordre suivant.

- Laissez-le profiter de ses derniers instants, puis exécutés le en début d’après-midi. Je veux un silence médiatique complet, pas de témoins.



Puis Jasper disparu comme il était venu et Trutha put compter le moindre de ses pas. Le temps passa lentement. Dans l’incompréhension totale, Turtha se sentit trahi, pire encore, trahi par un membre de sa propre famille. Les heures suivantes passèrent avec une lenteur fulgurante et le soldat qui le gardait, assis sur sa chaise, finit par s’endormir. Midi arriva aussi lentement qu’il vint. Il eut le droit à un dernier repas bien plus pitoyable que celui qu’il avait connu la veille. Mais en début d’après-midi, ce n’était pas des soldats de Jasper venus l’emmener qui se firent entendre, mais des voix bien plus agitées, que Trutha ne connaissait pas, mais cela sentait le retournement de situation. Question, était-ce bon pour lui ?

Oy ! Laissez-moi botter le cul à cet enfoiré ! Libérez-moi !!!

Hurla-t-il de tous ses poumons alors même qu'il ignorait à qui il avait à faire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: [Flashback] The Unknown Godfather (Trutha & Azrael)   Dim 5 Fév - 17:01

Les deux Révolutionnaire se dirigèrent vers leur nouvel objectif : Botter le cul du Mestre et ainsi libérer leur camarade enfermé dans les geôles  du Manoir de Jasper.
En arrivant face à l’entrée de l’immense demeure du dignitaire de la ville, plusieurs gardes leur barrèrent l’accès, c’est alors que Roshi s’adressa à l’un d’eux :

« Chères amis, j’aurais une  requête à soumettre au maitre de ces lieux. Après un malheureux mal entendu, notre amie a été enfermée dans vos cachots alors que la pauvre…

Le soldat coupa sèchement Roshi et lui siffla :

J’en ai complètement rien à cirer de ce que tu me racontes vieillard, maintenant circulez avant que je vous matraque la gueule. »

Roshi ravala sa colère et emmena avec lui Azrael qui demeurait bloqué sur les derniers mots du milicien. Azrael sentit la poigne de son frère d’arme l’emmener vers l’arrière pour quitter la cour du manoir.
Le plus vieux chuchota alors à l’oreille du plus jeune :

« Evite de nous faire repérer, l’ordre de mission disait de rester discret bon sang ! Si c’est en affrontant des gardes que tu veux rester discret, on risque de se faire remarquer très vitre de cette façon. Faisons le tour, je vais utiliser une door pour se retrouver directement dans les geôles et de cette façon, éviter de faire plus de grabuge. »

Az’ hocha la tête, ravalant sa fierté face à l’affront du soldat.
Les deux hommes firent le tour du bâtiment dans l’optique  de trouver un endroit discret où Roshi pourrait utiliser son fruit du démon. Après avoir trouvé une rue calme  et vide d’activité, Roshi et Az’ empruntèrent une door qu’avait formé le plus vieux pour se retrouver quelques secondes plus tard à l’intérieur du Manoir du Mestre.
Roshi sortit le premier et remarqua qu’une faible embrasure dans le haut du mur alimentait la pièce en lumière. Dans la pénombre de la pièce, le filet de lumière éclairait le visage d’un garde ronflant grossièrement sur un rocking chair. Le révolutionnaire s’approchant lentement du garde, plongea sa dague dans le crane de ce dernier et reteint le cadavre de tomber  au sol.  Azrael sortit de la door au moment où Roshi exécuta le veilleur.
Az s’exclama bruyamment :

« Oi, t’étais pas obligé de le dessouder comme ça ! Le pauvre ne s’est même pas vu crever ! Un peu de douceur  dans ce monde de brute c’est possible ? »

Roshi lui rétorqua :

« Arrête avec tes pitreries deux minutes s’il te plait ? On n’est pas là pour rire Azrael. Aller suit moi, on va  chercher Hélène et on disparait aussi vite qu’on est arrivé. »

« Et Jasper ?! On le laisse comme ça, se complaire dans sa tyrannie ? On doit le stopper, ce n’est pas acceptable cette situation, tu ne crois pas ?! » Répondit le jeune Azrael vivement remonté contre le maitre des lieux.

C’est alors qu’une voix retenti à l’autre bout de la vaste pièce sombre, depuis un des cachots :

« Oy ! Laissez-moi botter le cul à cet enfoiré ! Libérez-moi !!! »

Azrael se tourna alors en direction de la voix et lui rétorqua :

« Il va arrêter de brailler lui ? Et tu t’es pris pour qui toi ? Pour Le Chapeau de Paille*Il éclata de rire*. Alors, détourne ton identité fougueuse personne. »

Il s’approcha du cachot et passa ses deux mains par les barreaux pour se reposer sur ceux-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Trutha Kamdaran
avatar
Petite Frappe

Feuille de personnage
Rang: 4
Expériences:
45/200  (45/200)
Pouvoir(s): Mera Mera no Mi
MessageSujet: Re: [Flashback] The Unknown Godfather (Trutha & Azrael)   Mer 15 Fév - 19:11

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

The Unknown Godfather

Touché.

Un bonhomme tout blanc s’approcha en déblatérant des mots que Trutha n’écoutait même pas tant il était occupé à serrer les dents et à ouvrir grand les yeux comme s’il allait le manger. Lorsque l’inconnu s’installa les mains entre les barreaux, Trutha se releva et lui fit face, le regardant droit dans les yeux.

Libérez-moi ! Je m’appelle Trutha Kamdaran ! On n’a pas beaucoup de temps, ils viendront bientôt m’exécuter !



Bientôt, un vieil homme arriva derrière le blanc farine alors que ce dernier et le blond ne se lâchaient pas du regard. D’ailleurs, les yeux de l’homme derrière les barreaux fascinaient actuellement Trutha. L’un était bleu azur et l’autre aussi jaune que les yeux d’un serpent. Puis, étonnement, les sclérotiques de ce bonhomme étaient aussi noires que la fourrure qu’il portait à son long manteau blanc. Le vieil homme s’adressa alors à Trutha.

Kamdaran ? Je n’ai pas entendu ce nom depuis longtemps,

ria-t-il d’un rire grave en s’approchant toujours plus jusqu’à pouvoir bien voir Trutha,

on a trouvé le rejeton de Clarence en prison, incroyable ! Dépêche-toi de libérer ce jeune homme Azrael, nous avons là mon filleul !

Finit-il par dire en se grattant l’arrière du crâne un sourire aux lèvres.

Ha ! Roshi ?!! C’est vous ? Je vous cherchai ! Ma mère m’a dit de vous retrouver ! …Ton… filleul ?



La discussion continuait tandis que le dénommé Azrael libérait le révolutionnaire de ses chaînes.

En effet, la dernière fois que ton père m’a parlé de toi, peu de temps avant qu’il ne parte, il m’avait promis qu’il ferait de moi ton parrain, mais je n’ai malheureusement jamais eu l’occasion de te rencontrer, jusqu’à aujourd’hui. Trutha Giotto Kamdaran. Je tiens à te présenter des condoléances au nom de toute la Révolution, ton père était un homme très estimé et il possédait de grandes valeurs, jamais je n’ai rencontré plus humain que lui.



Les mains déliés, Trutha, écoutant toujours ce que Roshi avait à lui dire, s’alluma une cigarette et redéposa ses lunettes de soleil sur son nez. Des portraits de son père passaient les uns après les autres dans sa tête. Le regard bas, il remercia son parrain avant de cracher sa fumée. Puis alors, après s’être massé les poignets durant une poignée de secondes, il jeta sa cigarette au sol et l’écrasa sous ses chaussures de ville, puis il remit sa cravate correctement. Tandis que ses sauveurs se ruaient maintenant sur le cachot d’un autre prisonnier, Trutha ne s’y attarda pas et créa une colonne de feu qui détruisit le toit des geôles puis s’envola dans cette même colonne. Il retomba sur les ardoises du toit, accroupi. Il grilla une nouvelle clope et observa quelque chose d’inattendu au loin, sur le port de l’île. Un nouveau navire dormait sur le littoral de Pulse. Il en connaissait bien le pavillon. Le Cipher Pol était là. Un millier de réflexions et de sentiments passèrent à travers le crâne du révolutionnaire. D’abord, une grande frayeur. Les membres du Cipher Pol sont des pointures. Puis, un questionnement, que venaient-ils faire ici ? Enfin, de la colère. Celle-ci est difficilement contrôlable chez Trutha. Alors, ni une ni deux, il n’y donna pas de seconde pensée, il descendit du toit, déterminé à mettre un terme au règne de Jasper, mais aussi maintenant de vaincre les membres du Cipher Pol présents sur l’île. Il commencerait par le Cipher Pol, plus de challenge, selon lui. Au pied des murs des cachots, Trutha se retrouva au beau milieu d’un petit jardin rempli de verdure, d’arbres, essentiellement. Profitant de sa cigarette, il traversa le jardin lentement.

Il se cacha finalement sur un toit pour observer les membres du CP avancer dans les rues alors que les soldats de Pulse s’agitaient après l’apparition de cette fameuse colonne de feu. Trutha enfila alors ses gants, c’était là le signe qu’il était prêt à en découdre. Le CP était dans son périmètre d’attaque. Déboulant telle une fusée du toit sur lequel il était, il se propulsa telle une bête sur ses nouveaux adversaires, le tout dans un spectacle enflammé impressionnant. Mais il n’eut même pas le temps de toucher sa première cible que celle-ci l’attrapa en un instant à travers les flammes pour le plaquer avec violence contre le sol. Mais l’adversaire sembla clément et le lâcha aussitôt qu’il l’eut enfoncé dans les pavés de la rue. Ni une ni deux, le révolutionnaire se dégagea et prit quelques mètres de recul. Il n’avait pas été blessé depuis des années, la surprise le sidéra. Essuyant de son gant noir le sang coulant depuis sa lèvre, Trutha adressa à ses adversaires un sourire intéressé. Quel était ce pouvoir qui lui avait permis d’attraper le feu lui-même ? Ses adversaires portaient de longs manteaux blancs et des masques quelque peu extravagants, mais Trutha était prêt à parier qu’ils le regardaient de haut. La tension montait tandis que les opposants se fixaient longuement sans dire mot.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Flashback] The Unknown Godfather (Trutha & Azrael)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Flashback] The Unknown Godfather (Trutha & Azrael)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Godfather et autres sournoiseries...
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» /!\ Grosse Quête ! Besoin de personnes [ FlashBack HRP ]
» RP flashback en 1623

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Shin Jidai :: Les mers :: Les Blues :: North Blue :: Cocoon-
Sauter vers: