lienlien

N'oubliez pas de voter tous les deux heures!


Une nouvelle histoire, une nouvelle vague... Quelle sera votre voie?
 

Partagez | 
 

 Pillage du Baratie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mary Florin
avatar
Pirate

Feuille de personnage
Rang: 5
Expériences:
88/400  (88/400)
Pouvoir(s): Gura Gura no mi
MessageSujet: Pillage du Baratie   Dim 27 Nov - 22:03

Partie depuis près d’un mois pour son aventure personnelle, Mary avait commencé à développer ses nouveaux pouvoirs, elle savait qu’elle avait un potentiel énorme entre ses mains mais mettrait du temps à le ressortir complètement. Elle s’était notamment servi de ses ondes sismiques pour capturer un monstre marin qui avait tenté d’attaquer sa modeste embarcation, ce qui lui fit des réserves de nourriture pour plusieurs jours. Mais justement, ce jour-là, c’était bien la nourriture le problème.

*Je meurs de faiiiim il est temps que j’accoste sur une île*

Mary était complètement à cours de nourriture et ne s’était clairement pas rationnée pour faire durer ses réserves. La jeune femme regarda vers l’horizon pour voir si elle s’approchait d’une terre.Or, ce n’est pas un île qu’elle s’apprêtait à croiser, c’était un navire, un navire très particulier puisque c’était le célèbre Baratie, le restaurant flottant qui parcourait les Blues.

*Le Baratie ! C’est ma chance de me remplir le ventre… Et les poches !*

La brune ne pouvait s’empêcher de penser aux histoires de son père. Un de ses premiers coups d’éclat était d’avoir pillé le Baratie. Toutefois il y était allé avec son équipage, Mary était seule, elle devrait se montrer rusée.

Elle se plaça à proximité du restaurant et jeta l’encre. Elle se décida à se rafraîchir sommairement le visage pour paraître présentable à l’entrée du restaurant. Elle sauta du pont de son bateau pour atterrir sur celui du Baratie. Elle se présenta à l’entrée du restaurant, bondé.

-Bonjour mademoiselle, vous avez une réservation ?

-Hem, c’est-à-dire que.. Hem…

Mary n’avait pas songé à ce détail qui paraissait anodin mais qui était au final indispensable à son plan.

-Elle est avec moi !

Cette voix venait d’une table proche de l’entrée, c’était un homme d’apparence bourgeoise, assis à une table avec un grand nombre de femmes, toutes très chics, et assez opposée au style de Mary. La jeune femme n’hésita pas une seconde et sauta sur l’occasion d’entrer dans le restaurant. Elle se joignit donc à ce groupe.

-Qu’est-ce qu’une jolie jeune femme comme vous fait seule en pleine mer ? Et dans cette tenue ?

-Je voyage, dit-elle d’un ton sec en se servant un verre de vin.

-C’est bien, le voyage ça forge la jeunesse, d’ailleurs je ne fais que ça !

Les femmes se mirent à rire, un rire forcé, Mary fit mine de sourire et se contenta de boire son verre et de profiter du festin qu’offrait ce bourgeois. Elle n’écoutait même plus la conversation, elle se servait et se resservait allègrement, jusqu'à être bien repue. Ses « camarades » commençaient à être sérieusement éméchés, elle décida d’aller fumer une cigarette sur le pont, histoire de réfléchir à la suite de son plan.

La mer était calme, le ciel était clair mais il faisait un peu froid. Cela n’empêcha pas Mary d’aller fumer, accoudée au balcon, regardant au loin, pensive. Elle fut interrompue pas le bruit d’un navire qui accostait de l’autre côté. La jeune femme alla voir ce qu’il en était. C’était un navire marchand, il ne resta pas longtemps, il était venu déposer un homme en habits de cuisinier qui remercia les marchands et se dirigea vers le Baratie.

*Tiens… C’est peut-être ma chance !*

Mary se dirigea vers le jeune homme et improvisa :

-Bonjour ! Bienvenue au Baratie, veuillez me suivre jeune homme !

-En… En fait je suis apprenti cuisinier, j’ai répondu à une annonce…

-Oui j’avais compris, venez je vais vous montrer l’entrée des employés.

Le jeune homme, timide, suivit Mary jusqu’à l’arrière du bateau. Une fois à l’abri des regards la pirate frappa le jeune homme au crâne, usant des pouvoirs de son fruits du démon, de manière limitée pour simplement l’assommer. Elle déshabilla le jeune homme pour s’emparer de sa tenue. Elle cacha sa poitrine en l’enrouant de bande de tissu et enfila la tenue de cuisinier, elle cacha ses cheveux sous la toque et retourna dans le restaurant. Elle se présenta à l’accueil en tant que le nouvel apprenti, parlant d’une voix encore plus grave que d’habitude.



Theme Song:
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

LSDLCB

Succès RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mary Florin
avatar
Pirate

Feuille de personnage
Rang: 5
Expériences:
88/400  (88/400)
Pouvoir(s): Gura Gura no mi
MessageSujet: Re: Pillage du Baratie   Lun 28 Nov - 11:35

Mary fut donc envoyé vers la cuisine, elle jeta un œil à la table qui l’avait accueillie, ils étaient tous ivres et n’avait pas prêté attention à son absence. Elle entra donc timidement en cuisine. Un silence incroyable y régnait, on n’entendait que le bruit des couteaux et des casseroles, de temps à autre un serveur venait donner une commande mais c’était tout. L’ensemble était dirigé par un Chef Cook d’apparence sévère qui observait ses cuisiniers les bras croisés.

-Bonjour… je suis le nouvel apprenti…

-Ah oui bonjour, bienvenue ! Désolé on a pas le temps pour la visite où les présentations on a besoin de main d’œuvre. Vous savez cuisiner la spécialité de la maison non ? Alors au travail il nous en faut pour 10 personnes.

Il n’attendit même pas de réponse et emmena Mary vers un plan de travail libre et la laissa travailler. La jeune femme ne savait faire que le strict minimum en cuisine, et ne savait même pas ce qu’était la spécialité de la maison.

*Bon heu… je vais couper des oignons, il y a souvent des oignons dans les plats…*

La jeune femme attrapa une dizaine d’oignons et se mit à les peler. La fausse apprentie n’était clairement pas douée, elle arrachait beaucoup trop de couches de l’oignon et quand elle essayait de les couper en tranches, pas moyen de le faire de manière plus ou moins égale. Elle fit cuire ces morceaux sommaires dans une poêle, enfin elle le fit plutôt brûler, de quoi attirer l’attention du chef, le célèbre Garlic.

-Mais enfin jeune homme que faites-vous !?

-Désolé… c’est mon premier jour en fait et…

-Ca je le vois bien ! En plus pour le Royaume des Mers il faut commencer par faire cuire le crabe, inconscient ! Allez m’en chercher au frigo pendant que je rattrape vos bêtises !

Mary s’exécuta et quitta son plan de travail. C’était pour elle l’occasion de voir la quantité de nourriture prenable et où pouvait se trouver la salle des coffres. Elle commença donc par entrer dans le frigo, un énorme pièce remplie de viandes, de divers poissons et de divers autres produits. Si elle pouvait ne serait-ce qu’emporter un dixième de la réserve, elle aurait de quoi survivre pour des semaines. Elle prit un sac dans lequel elle mit quelques crabes puis décida de sortir discrètement de la cuisine par l’arrière pour poursuivre ses recherches.

Elle atteignit un petit couloir menant à quelques salles, des dortoirs notamment. Mais elle remarqua une porte scellée par un énorme cadenas. Elle hésita à le faire sauter avec une onde sismique mais se dit qu’elle devrait la jouer plus discrètement et trouver la clé. Surtout qu'elle devrait aussi emporter de la nourriture. Elle retourna donc en cuisine avec les crabes.

-Vous vous êtes perdu ou quoi ? Donnez-moi ça et coupez des pommes de terres en cube.

James Garlic avait réussi à transformer les oignons carbonisés en sorte de gelée qui servait de garniture à des mises-en-bouche. Mary commença à couper les pommes de terre, avec plus de soin que les oignons, mais ses gestes n’étaient clairement pas ceux d’un cuisinier. En travaillant, elle observa le cuisinier, elle remarqua un trousseau avec quelques clés accrochées à sa ceinture.

Finalement la jeune femme passa toute la journée à travailler dans cette cuisine, exécutant ce qu’on lui demandait de faire. Un fois le soir arrivé, alors qu’on rangeait les cuisines, certains se questionnaient sur ce navire qui était resté accosté au Baratie, Mary ne dit rien à ce sujet pour ne pas éveiller de soupçons. Le navire fut fouillé et vidé de sa cargaison d’alcool qui restait. Ils verraient quoi faire du bateau le lendemain. On présenta à Mary un lit dans un des dortoirs, partagé par quelques autres cuisiniers. La jeune femme n’allait certainement pas dévoiler son identité en se déshabillant pour dormir. Elle remercia ses collègues et partit faire un tour sur le pont, le réel apprenti cuisinier était toujours là où elle l’avait caché, elle lui porta un nouveau coup au crâne pour s’assurer qu’il reste inconscient.

Mary passa une ou deux heures sur le pont, dégustant une bouteille de rhum en observant le ciel, dégagé et étoilé cette nuit-là. Elle attendit que les bruits cessent sur le Baratie, signe que tous étaient partis se coucher. Elle retourna donc à l’intérieur et, marchant à pas de loupsp prit d’abord quelques caisses de nourriture qu’elle rapporta sur son bateau. Elle récupéra également l’alcool qu’on lui avait dérobé. Puis elle se décidé à sa diriger vers la chambre de James Garlic. La porte n’était pas fermée, il avait en principe confiance en ses employés. Elle dut se concentrer pour bien s’habituer à l’obscurité, elle chercha le trousseau de clé du regard. Elle le trouva vite, le métal des clés reflétant la lumière de la lune, il était toujours accroché à la taille du cuisinier.

La jeune fille, marchant sur la pointe des pieds s’approcha du lit du Chef Cook, qui ronflait. Elle se risqua donc à tenter de détacher le trousseau de la ceinture de l’homme mûr. Une goutte de sueur coula sur son front, son cœur battait de plus en plus vite, malheureusement sa main glissa et secoua les clés. Le bruit suffit à réveiller le cuisinier.

Une explosion retentit, Mary traversa littéralement le mur de la chambre et atterrit sur le pont, les vêtements partiellement déchirée et saignant au niveau de la bouche. A travers le trou béant du mur de la chambre, on voyait Jales Garlic, le poing dégageant de la fumée, il venait de dévoiler le pouvoir du Bom Bom no Mi.

-On se moque pas d’un ancien marine comme ça, gamin.


Theme Song:
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

LSDLCB

Succès RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mary Florin
avatar
Pirate

Feuille de personnage
Rang: 5
Expériences:
88/400  (88/400)
Pouvoir(s): Gura Gura no mi
MessageSujet: Re: Pillage du Baratie   Lun 28 Nov - 17:23

*Putain, il a de sacré pouvoir le vieux…*

Mary se releva avec difficulté, elle venait tout de même de prendre une explosion en plein ventre. Elle frotta le sang qui coulait de sa bouche avec le dos de sa main. Mary n’avait pas ses armes avec elle mais cela ne l’empêcherait pas de combattre.

L’explosion avait bien entendu réveillé les autres cuisiniers qui vinrent voir ce qu’il se passait. Ils comprirent vite, ce n’était pas la première fois que leur chef donnait une leçon à un voleur. Cependant, l’un d’entre eux sprinta vers Mary, armée d’une épée de fer, criant quelque chose comme « Ne vous fatiguez pas chef, je m’en occupe ! ». Il était à quelques centimètres de la pirate.

-JE N’AI PAS LE TEMPS POUR LES SOUS-FIFRES !

Elle hurla cela avec sa voix naturelle, révélant sa féminité. En criant ces mots elle approcha son poing de la joue du cuisinier. Et ajouta :

-Terremoto… Punch.

Son poing arrivant à quelques millimètres du visage de son adversaire, elle déclencha une puissante onde sismique, elle l’envoya vers le sol, le cuisinier s’encastra littéralement dans les planches du pont du Baratie, la mâchoire en miettes.

-Eh bien… Une gamine comme toi avec de tels pouvoirs entre les mains… Quel gâchis ! Tu es une pirate c’est ça ? lança le Chef Cook, s’approchant de Mary.

-Bien vu le vieux ! T’as du réfléchir longtemps pour le constater ?

-Respecte tes aînés !

Le vieil homme donna une claque à Mary, bien entendu une claque explosive qui la projeta contre le sol.  La jeune femme la jeune femme eut du mal à se relever, elle avait quelques côtes cassées. Elle cracha un peu de sang et leva les yeux pour regarder le visage de son adversaire.

-Doble Terremoto… Punch !

Mary frappa le ventre de l’ancien marine de ses deux poings, tout en déclenchant une onde sismique. Le vieil homme fut propulsé en arrière mais parvint à garder son équilibre. Il avait cependant le souffle coupé, et certainement des côtes cassées à son tour. La jeune fille profita du moment de flottement pour enchaîner les coups, elle sauta pour décocher un nouveau Terremoto Punch mais fut interrompue. James frappa avant elle, un poing explosif en plein ventre, projetant la jeune fille dans les airs, qui retomba ensuite très lourdement sur le pont, fendant quelques planches. Elle sentit qu’elle avait quelques os cassés et cracha à nouveau du sang. Alors que James Garlic reprenait enfin son souffle, Mary s’efforça de se relever, malgré la douleur.

Le pont était en piteux état, tout comme Mary. Les cuisiniers encourageaient leur chef.

-J’ai connu la personne qui possédait ce pouvoir avant toi. Tu ne mérites pas d’avoir tant de puissance entre les mains, tu sais à peine t’en servir…

-Et ça c’est quoi vieux con ! Marejada !

Mary déchaîna des ondes simsiques vers la mer, à sa droite et à sa gauche, afin de rendre le Baratie tanguant, et de déséquilibrer ses occupants. Le Chef Cook, surpris ne put éviter de tomber au sol. Profitant de ce moment d’innattention, Mary déclencha un saut impressionnant à l’aide de ses pouvoirs et dirigea un coup de pied ultra-rapide vers son adversaire !

-Terremoto… Kick !

L’onde de choc éjecta l’ancien adjudant-chef à travers le mur, créant un nouveau trou dans le Baratie. Un autre mur de la chambre l’arrêta, le choc faisant tomber les cadres et le miroir s’y trouvant, les cuisiniers commencèrent à paniquer.

James ressortit de la pièce, il saignait sérieusement au niveau du visage. Il portait un boulet de canon, à une main. Mary comprit ce qu’il allait faire mais était trop affaiblie pour réagir rapideent. S’approchant d’elle il jeta le boulet sur son ventre, à une vitesse suffisante pour la projeter en arrière, suite à quoi il cracha en direction de ce boulet. Une explosion retentit.


Theme Song:
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

LSDLCB

Succès RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mary Florin
avatar
Pirate

Feuille de personnage
Rang: 5
Expériences:
88/400  (88/400)
Pouvoir(s): Gura Gura no mi
MessageSujet: Re: Pillage du Baratie   Lun 28 Nov - 19:45

Le boulet de canon avait explosé au contact du crachat, Mary était couverte de plusieurs brûlures, avait le visage ensanglanté, sa tenue de cuisinier était quasiment entièrement déchirée, il ne lui restait que le bas, la poitrine toujours emballée dans des bandelettes de tissus. Le corps de la femme retomba brutalement sur le pont tanguant du Baratie. Les cuisiniers acclamèrent son capitaine. Mary était sérieusement blessée elle tentait de se relever.

*Je dois continuer putain… Mon aventure va pas s’arrêter là…*

Elle se força pour se lever, serra les dents pour tenter d’oublier la douleur. Elle tenait machinalement son ventre, comme pour protéger ses côtes cassées.

-Hé ben le vieux con, ça déconne pas ton fruit du démon…

-Tu es résistante gamine. Quel est ton nom ? Histoire que je l’écrive sur ta tombe !

-Mary Florin, connard. Tu parles de ma tombe, pourtant c’est la tienne que je vais creuser ! Landslide !

La pirate frappa violemment le sol de son poing et créa une violente onde sismique. Cette technique créait normalement un tremblement de terre, mais sur une structure de bois, bien plus fragile c’était différent. L’onde se transmit dans chaque planche environnante, la plupart éclatèrent en morceaux. L’onde sismique arriva au niveau de James Garlic, les planches sur lesquelles il se trouvaient se brisèrent et il tomba à l’eau. De son côté Mary avait ménagé les planches. Pensant arriver à la fin du combat et se déplaça sur le fin morceau de pont qu’il restait pour retourner à l’intérieur du Baratie, tandis que les cuisiniers plongèrent pour récupérer leur chef.

Elle explosa le cadenas avec ses pouvoirs et s’empara de deux coffres au hasard, elle reparti vers le pont intact sur lequel était amarré son bateau. Elle lança les coffres l’un après l’autre sur son navire et sauta dessus à son tour. Elle courut pour désamarrer son navire, mais quelqu’un montait à son tour sur l’embarcation, c’était James Garlic, tout juste tiré de l’eau par ses employés.

-Pour le coup tu m’as impressionnée gamine, mais maintenant c’est terminé !

Il serra la jeune fille dans ses bras, elle comprit immédiatement ce qu’il allait se passer, mais c’était inévitable, il fit exploser son corps entier. La jeune femme s’effondra sur le pont de son navire. Le vieil homme dégageait de la fumée, il regarda le corps, semblant sans vie de la jeune femme puis redescendit du bateau.
-Récupérer ce qu’elle nous a pris et mettez feu à ce rafiot.

Les cuisiniers s’exécutèrent, une partie d’entre eux monta sur le navire, enjambant Mary, inanimée. De son côté, James Garlic alluma un cigare pour se soulager. Il regarda l’état lamentable de son restaurant, il enragea, il était parti pour le laisser fermé plusieurs jours. Ses pensées furent interrompues par des cris, ceux de ses employés. Il retourna immédiatement vers le bateau de Mary, il ne put qu’observer ses cuisiniers se faire éjecter un à un du navire.

Elle est faite en quoi cette fille bordel ?!

Mary descendit de son navire prudemment et difficilement. Elle s’avança en boitant vers l’ancien marine, son visage était couvert de sang et elle avait plusieurs os cassés. Il s’avança et tenta un nouveau coup de poing explosif, elle décocha un coup de poing à son tour.

Terremoto… Punch !

Elle frappa le poing de son adversaire avant qu’il ne déclenche l’explosion. Le cuisinier sentit un os de son avant-bras se briser sous la puissance de l’onde sismique. Elle enchaîna un nouveau Terremoto Punch en plein diaphragme. Elle lui cassa encore plusieurs côtes en plus de lui couper brutalement le souffle. Le cuisinier tomba sur les genoux en se tenant la poitrine, tentant de reprendre sa respiration.

Terremoto Kick !

Elle frappa son ennemi à terre d’un coup de pied ponctué d’une onde sismique, ce qui propulsa James Garlic plusieurs mètres plus loin sur le pont. Mary força sur sa jambe blessée pour courir vers son adversaire et enchainer un nouveau Terremoto Kick en plein visage. L’ancien marine était inconscient, complètement à sa merci, Mary aurait pu le tuer mais elle n’en avait pas envie. Cet homme ne faisait que protéger ses gains, son restaurant, si elle avait pu elle ne se serait même pas combattue, elle n’avait aucune raison de le tuer. Elle retourna vers son navire, récupérant ses vrais habits au passage, en boitant et remonta sur son navire. Elle le détacha du Baratie et déploya les voiles. Sur la route elle pourrait se faire quelques bandages mais elle devrait trouver une île pour avoir des soins plus complet, et se reposer quelque peu.



Theme Song:
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

LSDLCB

Succès RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Pillage du Baratie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pillage du Baratie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés
» Pillage de "tombes"
» Assassinat au Navire-Restaurant "Le Baratie" [mission]
» Assassinat au Navire-Restaurant "Le Baratie" [mission]
» Halte au pillage de notre caisse de retraite !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Shin Jidai :: Les mers :: Les Blues :: Le Baratie-
Sauter vers: