lienlien

N'oubliez pas de voter tous les deux heures!


Une nouvelle histoire, une nouvelle vague... Quelle sera votre voie?
 

Partagez | 
 

 Boat Break !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kensaku Dekiru
avatar
Civil

Feuille de personnage
Rang: 5
Expériences:
53/400  (53/400)
Pouvoir(s): Kage Kage no mi
MessageSujet: Boat Break !   Lun 21 Nov - 0:35



Ce n’est pas ce que j’appelle « être en bonne compagnie » !





J
e me réveillais maintenant après quelques heures de sommeil … Je ressentais un gros mal de tête … Un peu comme si je m’étais pris une cuite la vieille … Le pivert était bien dans ma tête et tapait sur toutes les os de ma pauvre tête. Les pauvres neurones qu’il me restaient encore, prenaient assez cher. En plus d’avoir mal à la tête, le bas de ma mâchoire droite me faisait assez mal … C’était sûrement là que l’autre connard, avait du me taper … En plus, je sentais un peu de sang dans ma bouche … C’était vraiment goût que je n’aimais pas … Tout ce fer me dégouttait. Afin de m’en débarrasser quelques millilitres, je me mis à cracher par terres, quelques mollards qui étaient rouges clairs. Après une inspection de ma bouche avec ma langue (Hé hé hé … Chères jeunes femmes, lissant mon rp’… Ne vous inquiétez pas, ce sera bien votre tour … Et si vous voulez ma … Ah merde … J’allais presque oublier les gosses), je pus constater que ma dentition était encore en parfait état, mais que j’avais quand même une belle coupure à l’intérieure de ma joue droite … Ah putain … Si jamais, je le retrouvais ce connard … Je lui ferais manger ce que l’on appelle ses propres « oreilles du bas » … si vous voyez ce que je veux dire.

Après avoir penché la tête, légèrement en arrière. J’ouvris enfin les yeux, je pus voir qu’il faisait assez beau … Un gros soleil, qui allait certainement se coucher dans 6 ou 7 heures, illuminait la mer, sur laquelle on naviguait … Heureusement pour moi, il n’y avait ni gros nuage à l’horizon, ni de vents assez forts. Pourquoi ces deux points étaient importants pour moi ? Vous allez sûrement me demander … C’était très simple … Quelques mois avoir mangé mon fruit du démon … Je pus rencontrer un vieux sage … Vous savez ces mecs qui ont l’âge d’un ponéglyphe et qui ont une barbe aussi longue qu’une anguille géante (Oui je sais, c’est un gros cliché, mais bon …). Et ce papy m’avait raconté que la mer était le plus gros danger pour un mangeur de fruit du démon, car il m’était devenu … incapable de nager … Et là, vous allez me demander « Pourquoi ? » … La réponse est que j’en sais strictement rien … Comment un truc que tu manges … Peut enlever une capacité comme celle-là … C’est ENTIÈREMENT CON ! Bref, en gros, tant que le bateau ne se renversait, je pouvais survivre, et ça, c’était plutôt cool.

Afin de mieux voir la situation dans laquelle j’étais … Je décidai de pencher ma tête légèrement en avant … Et là, je pus voir que j’étais tout simplement … DANS LA GROSSE MERDE ! A ma gauche de moi, se trouvait un chasseur de primes. Il n’était pas très grand, sur son visage, il y avait une gigantesque cicatrice qui partait de son oreille droite à son menton … Visiblement, il avait du déjà s’attirer des ennuis, avec quelqu’un qui était plus puissant que lui. Cet homme me regardait avec un regard, qui était guère sympathique … En gros, il voulait dire : Si tu veux faire le con, je te casserai chacune de tes jambes, afin que tu ne puisses plus bouger. A sa ceinture, se trouvait une magnifique hache, qui était loin d’être neuve … Et oui il y avait un peu de sang séché dessus, ainsi que quelques trous dans le bois. Avec cette petite arme blanche, se trouvait un revolver six coups … Et croyez-moi, c’était l’un de ces pistolets, qui pouvaient à la fois transformer votre sexe (En gros passer d’un sexe masculin à un sexe féminin) et vous faire un second anus. En face de moi,il y avait un autre chasseur de primes. Lui comment dire ...il était un peu … gros … Enfin, en ne voulant pas lui manquer de respect. En gros (Oh putain, ce jeu de mots … Dites-moi, que vous l’avez compris ! S’il vous plaît ! Ça me ferait extrêmement plaisir), il devait faire 1 mètres 80 pour 120 kilo’s … Vous vous rencontrez, le gros bébé ! J’en connais un qui a abusé de la couenne du jambon quand il était petit ! En plus d’être enrobé, il avait une magnifique calvitie … Et oui, contrairement à moi, Dieu ne devait pas l’aimer … Et pour avoir encore plus la honte auprè de la gente féminine, il lui restait quelques cheveux qui organisaient une révolution. Quand je vis cela, un petit sourire naissât sur mon visage. Ne comprenant pas pourquoi je souriais, les deux chasseurs de primes durent me prendre pour un fou … Sinon en termes d’armes, ce chasseur de primes avait un petit couteau, qui avait connu un nombre d’années trop important … Vu l’état de sa lame qui était pas mal émoussée. En plus de cette arme au corps à corps, cet homme avait un fusil à silex.

Afin de faciliter votre compréhension dans ce rp’. Le 1er chasseur de primes, on va l’appeler Balafré et l’autre Calvitie-man … Sinon, j’étais sur un petit bateau … Il ne devait pas faire plus d’une dizaine de mètres en longueur, pour 4 mètres de largeur. Sinon il y avait deux voiles blanches en parfait état. Et heureusement pour moi, ce moyen de locomotion ne prenait pas l’eau … Car sinon voir paragraphe 2. En gros, vu la taille du bateau et le nombre d’ennemis, il fallait que je la joue fine.

N’ayant pas fumé depuis bientôt un jour …La nicotine commençait à manquer à mon corps. Ainsi avec mes mains, menottées par de la corde de marin, je mis à me chercher un cigare dans l’une des poches de mon pantalon. Voyant que je faisais des mouvements bizarres, mes deux  gardiens crurent que je voulais leur poser un lapin et prirent leurs armes en mains et me regardèrent avec de méchants regards. Voulant leur expliquer ce que je faisais, je me mettais à leur dire :



  • Oh ça va, je veux pas m’enfuir … Vous croyez que je peux faire quoi en ayant les mains comme ça … Je veux juste fumer un dernier cigare avant d’aller en prison !




Et oui! Vous avez vu ce jeu d’acteur un peu ! Je leur faisais croire que j’allais aller en prison sans leur causer d’ennui … S’ils me croyaient, c’étaient vraiment une beau duo de cons. Pendant que je parlais, j’avais enfin trouvé un cigare, que je m’empressais de mettre à ma bouche. Ne pouvant l’allumer que difficilement avec les mains liés, je me remettais à leur parler :



  • Oh l’un de vous deux peut m’aider, je ne peux rien faire comme ça ! Promis je ne tenterai rien.



Le Balafré prit le briquet que je lui tendais avec mes deux mains et le jetât à la flotte, car fumer c’est mal … Nan je rigole, ça c’est moi qui l’ai inventé. Il m’allumât le cigare, après avoir tiré quelques taffs dessus, je me mis à regarder encore une fois mes deux tortionnaires, avant de leur dire cette phrase, car leur réponse m’intéressait particulièrement :



  • Pourquoi deux chasseurs de primes, voudraient me balancer à la Marine, alors que mon île ne faisait pas partie du Gouvernement mondial ?



… Ah je sens que vous attendez cette réponse ! C’est vrai, ça expliquerait beaucoup de choses,concernant mon cas … Malheureusement pour vous, vous n’aurez pas la réponse maintenant ! Et oui le premier épisode se finit ici ! Mais ne soyez pas trop tristes ! La suite est au prochain rp’ ! Même forum ! Même endroit ! Même page !





  • Thème du rp’ :

    Spoiler:
     


 Crédit: Neko-chan in Never Utopia



Dernière édition par Kensaku Dekiru le Mar 22 Nov - 0:59, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kensaku Dekiru
avatar
Civil

Feuille de personnage
Rang: 5
Expériences:
53/400  (53/400)
Pouvoir(s): Kage Kage no mi
MessageSujet: Re: Boat Break !   Mar 22 Nov - 0:32



MISSION : MICRO-RÉVOLUTION !





T
oujours sur ce foutu raffiot avec mes deux gardes du corps ...Tout comme vous, j’attendais la réponse de mon interlocuteur … D’ailleurs cette dernière me trottait en tête depuis un bon bout de temps … Enfin, depuis que j’avais été capturé soit quelques heures (Quoi ? Si on compare à une compare à une seconde ! Ça fait vraiment un long moment). En attendant la réponse, je continuais de fumer mon cigare … D’ailleurs, depuis que j’avais commencé à faire brûler mon cylindre constitué de feuilles de tabac … Quelques nuages de fumées allaient jusqu’à la tête du Balafré et il n’avait pas l’air de trop aimer ça. Heureusement pour moi, il n’avait pas toujours levé son poing, armé de sa hache, en direction de ma tête … et voyant ça, je continuais de fumer … Après quelques secondes de réflexion, l’autre chasseur de primes se mit à me répondre :

  • Ah ah ah ! Très bonne question, tu te souviens du fils du maire …


Même qu’il ait eu le temps de finir sa phrase, je l’interrompais avec cette phrase :

  • Kakakaka ! Ouai, c’était un petit gros, qui ne savait rien faire !


Et oui ! Ce jour est à marquer dans votre petit agenda, car c’est la première que vous entendez / lisez mon rire ! Et ça, croyez-moi, c’est un sacré événement ! Visiblement énervé que je m’énerve du surpoids d’une personne. Vu que lui-même était gros, l’homme me répondit au tac-au-tac :

  • Ouai et ce PETIT GROS! Il s’est engagé dans la Marine, il y a de cela quelques mois, d’ailleurs j’ai même entendu qu’il gagne assez vite du grade ! D’ailleurs, à ce qu’il paraît, c’est quelqu’un qui a un sens de la Justice assez particulier !


Kakakaka ! Vous l’avez entendu ! Il a insisté sur le « PETIT GROS » ! C’est trop marrant ! Quand je vous ai dits, que je l’avais vexé … Ah la la, je vous jure ! Les gens comme ça, ne font pas long feu dans notre Monde. Sinon l’histoire du fils du maire, me surprenait un peu … Car ce Roger … nan ce Jean-Michel … ou un truc comme ça ! Il ne faisait rien dans le village et surtout pas pour la communauté … Alors comment ce lourdaud avait-il pu engager dans la Marine ? En plus, vu que cette organisation Mondiale s’en foutait complètement de notre île … Il fallait vraiment être con pour s’engager dans la Marine ! Vous ne trouvez pas ? C’était sûrement un coup de son paternel,c vu que ce dernier voulait se rapprocher de l’institution gouvernementale, afin de vivre plus paisiblement … Et l’autre chose, qu’avait dit le chasseur de primes … comme quoi ce Bernard évoluait vite dans la Marine … Vous savez ce que je pense des rumeurs ? Si la réponse est non, allez lire mon autobiographie (enfin ma présentation!)

Après avoir écouté ces paroles … Un gros moment de blanc s’imposât … Vous savez ce moment où vous pouvez entendre les hurlements d’une baleine, en train d’accoucher … Après avoir fini de fumer mon cigare … Je me mis à hésiter à faire une chose … A écraser le bout de tube de tabac sur le Balafré … Après tout, vu sa gueule, il n’allait pas souffrir énormément. Mais bon, trouvant le moment trop tôt pour faire ma petite révolution. Je jetai simplement mon cigare à la mer, afin qu’il aille nourir quelques poissons mangeurs de tabac … Qui sait ! Vu les trucs qui peuplent nos océans … Cela ne me surprendrait pas qu’un poisson comme celui-ci existe. Outre ça, quand je fis ce geste, j’eus une petite pensée pour toute la faune et flore marine, vu qu’après avoir pollué mes poumons avec le cigare, je leur fis de même. (Et là, tous les médecins du monde sont contents ! Car l’instant tabac est fini !)

M’emmerdant au plus haut point … Il faut l’avouer … Je décidai de faire une petite sieste ! Quoi ? Je dors trop, c’est ça ! Oh putain ! Vous me faites vraiment chier ! Bref … Revenons au plus important … A celui pourquoi vous êtes ici ! MOI ! Et là … Je vais vous faire un truc que j’adore … Une ellipse ! Yeah comme ça ! Je n’aurai pas à vous décrire le moment où j’eus du mal à m’endormir et les magnifiques rêves que je fis durant cette journée-là.

Après quelques rêves de licornes et d’arc-en-ciel, je me réveillai … Sérieusement ! Vous avez cru cette phrase … Kakakaka … Vous être trop cons … Vu qu’on commence à se connaître depuis maintenant quelques jours et que pour moi, ça compte beaucoup … Je vais vous raconter le rêve que je fis [Filtre parental ON] ***** [Filtre parental OFF] … Avouez ! Vous-même, vous rêvez que cela arrive à vous aussi … Je sais c’est fou ! Bref, après m’être réveillé, je pus constater qu’il était venu pour moi le moment d’agir ! Et oui ! On se rapprochait de plus en plus de l’île où les deux chasseurs de prime, étaient censés me livrer à la marine.

Ainsi je me lançais dans la mission : Micro-Révolution ! Et là, une idée folle me vint en tête … Et vous allez voir c’est complètement fou ! Vu que mes chers ennemis ne savait pas que j’avais de fruits de démon … Il fallait que je les prenne par surprise … Ainsi faisant mine qu’en me réveillant, j’avais un terrible mal de ventre … Vous savez l’un de ceux, quand vous avez une gastro ou un truc du genre … La seule chose qui me surprit quand je fis ça … fut le manque d’empathie de la part de mes ennemis. Afin de les attirer dans mon piège, je criai cela en accentuant bien sur le fait que j’avais terriblement mal :

  • Ah putain ! Mon ventre va exploser ! Vous m’avez empoisonné ! Bande de connards !


Est-ce qu’ils allaient tomber dans ma comédie … Telle était la question … Car si cela échouait, j’étais vraiment dans la merde ! Heureusement pour moi, après deux petits soupirs que j’avais entendus. L’un des deux hommes, celui qui était le plus proche de moi, se penchât pour voir si j’allais bien … et avant qu’il n’ait le temps de dire quoi que ce soit, je chuchotai ces quelques mots : « Kage Kage no Weapon ». Alors que mon ombre était actuellement dans mes mains, elle se déplaçât rapidement pour devenir une véritable massue noire entre mes mains. Même si mes mains étaient ligotés et que l’arme était ainsi quelque peu à tenir en main. Avant que Balafré ait pu dire un « Oh merde », tel un baseballeur professionnel, je lui envoyai un terrible coup de massue en pleine gueule. Le choc fut relativement puissant, quelques gouttes de sang et dents du pauvre homme, prit leur envol pour la toute première fois de leur vie. Bien entendu, le pauvre chasseur de primes s’était évanoui sur le coup. Grâce à cela, vous comme moi, on pouvait célébrer quelque chose : Ken’ 1 – Chasseurs de primes 0.

Alors que j’étais presque affalé sur le corps inanimé du premier chasseur de primes. Je vis l’autre, prendre son fusil en main, afin de me tirer quelques balles dessus. Sachant que si je ne faisais rien … J’allais probablement passer l’arme à gauche. Je mis mes mains en sa direction et utilisât l’une de mes techniques les plus utiles : Le Kage Kage no Shield ! Ainsi, mon ombre fit encore un mouvement, afin de quitter mes mains pour former un gigantesque drap noir entre Calvitie-Man et moi. Certes, cela allait stopper certaines des balles de mon ennemi … Mais pas toutes … Et oui ! Je n’étais pas encore assez puissant, afin que cette technique puisse tout arrêter. Ainsi pendant que mon ennemi vidait son chargeur et faisait beaucoup de bruits avec son arme. Je me servais de la hache du chasseur de prime que je venais de me battre pour couper les liens qui entravaient les divers mouvements que pouvaient accomplir mes deux membres supérieurs.

Une fois cela, je pris cette même main, afin de montrer un petit coup de magie à Calvitie-Man … Alors que mon Shield commençait déjà à se fissurer, je lui faisais prendre sa plus belle forme … Moi (Et oui ! Mes chevilles vont très bien !) à l’aide du Kage Kage no Clone. Complètement surpris par cela, l’homme arrétât de tirer et pris son couteau. Pendant qu’il fit cela, j’utilisais encore une technique, lié à mon fruit du démon et c’était le Kage Kage no Teleportation … Grâce à cela, je pus transposer ma position avec celle de mon ombre. Ainsi le chasseur de prime vit un mec fou armé d’une hache fonçait sur lui. N’étant pas assez rapide pour stopper mon coup meurtrier avec sa propre arme blanche. L’homme ne put le faire qu’avec son autre main … Heureusement pour lui ou malheureusement pour moi, il n’avait pas eu les doigts coupés, mais il avait juste maintenant une bonne balafre d’un bon centimètre de profondeur dans la paume de sa main gauche. A cause du choc, nous tombâmes tous les deux par terre. Et là Dieu (Non pas moi ! Arrêtez de me confondre avec lui ! Bordel de merde ! Je sais que je suis puissant, mais je ne suis pas un vieux qui a une barbe aussi blanche qu’un iceberg!) fit un miracle ! Et oui sous l’impact du corps de mon ennemi et du mien … Le bateau teint bon (Hallelujah!) et aucune fissure ne se créât dans la coque du pauvre raffiot. Une par terre, l’homme contre qui j’étais collé et qui n’était pas trop mon style (Car entre nous, il n’avait pas de boobs ni de [Censure ON] Miaou![Censure OFF]), tentât de me poignarder avec son vieux couteau … Heureusement, pour moi, je n’étais pas entière ramollo et je pus l’esquiver en faisant en roulade sur le côté … Malheureusement, il eut quand même le bol de me toucher un peu et me dit une coupure d’une longueur de deux centimètres de long dans le cuissot … Commençant à vraiment en avoir marre de me battre contre des clowns de chasseurs de primes .. Je pris une décision qui pouvait changer le bouleversement du Monde … Nan je rigole … Cela allait être juste un bouleversement pour lui … et Dieu ou le Diable (ça dépend où il allait aller après sa mort), car j’utilisais un Kage Kage no Weapon pour transformer mon ombre en un magnifique gun noir, puis je mis ma main portant l’arme à côté de sa tête … et là un PAN retentissât dans l’air. Une balle noire (Alors pourquoi tant de noir à ce moment-là de ce rp’, très bonne question ! Car c’est pour prouver que je suis quelqu’un de dark!) traversât ainsi son petit crâne, repeignant ainsi le navire avec son sang et sa cervelle.

Pendant que le bateau finissait d’aller vers le port de l’île, je pris un avis de recherche et avec un stylo, je marquais à son arrière : « Chers chasseurs de primes ! La guerre est ouverte et vous allez tous crever ! Kensaku Dekiru! ». Et oui ! Je l’avais signé, car je n’avais pas peur de représailles de la part de cette belle bande de décérébrés ! Afin que le Balafré puisse voir ce magnifique message à son réveil. Je pris le couteau de Calvitie-Man, afin de planter ce magnifique message sur le corps du chasseur de primes que je venais de tuer. Alors que je m’apprêtais à amarer le bateau, je pus constater que la ville où j’étais, était relativement montagneuse. La majorité des maisons étaient constitués de bois et/ou de pierre blanche. Et au sommet de cette île flottait un drapeau de la marine. Après avoir attaché le bateau à un quoi du port, afin qu’il ne s’enfuie pas.D’un saut, je montais sur le ponton et alors que j’allais vers le village portuaire et que je pouvais enfin sentir l’air de la liberté, j’entendis un :

  • « Ah putain ! Pourquoi on me met toujours avec des mecs qui se font tuer aussi facilement ! »


Et merde ! C’était l’autre chasseur de primes qui venait de se réveiller ! Sa sieste avait duré moins de temps que prévu ! Et maintenant il allait vouloir venger son compagnon ! Allait-il gagner ? Allais-je connaître une vie dans une prison de la Marine ! La réponse dans les prochains rp’ ! Même forum ! Même lieu ! Même rp’ !

Thème du rp’ :

Spoiler:
 


 Crédit: Neko-chan in Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Maître Jeu
avatar
Dieu

Feuille de personnage
Rang: 16
Expériences:
1500/1500  (1500/1500)
Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Boat Break !   Mar 22 Nov - 14:33

« Ah putain ! Pourquoi on me met toujours avec des mecs qui se font tuer aussi facilement ! »

C’est ma première question alors que je me relève, je fais craquer mon cou en me remettant des évènements. Ce petit enculé m’a envoyé au tapis et en plus il m’a fait perdre quelques dents et pour ne rien arranger ; je me suis retrouvé avec un incapable qui s’est fait buté ! Mais ce n’est pas grave ! Ce petit con m’a eu par surprise c’est un fait, je ne m’attendais pas à ce qu’il possède un fruit du démon mais cette massue noire qu’il a sortie du fin fond de son trou du cul ne laisse aucun doute à ce sujet. Il faut cependant que je me remette de l’évanouissement avant tout, j’ai de la chance cependant on dirait que mon adversaire n’est pas le plus intelligent puisqu’il reste sur place à me regarder avec un air d’ahuri. Bon, la surprise étant passé il va être temps de lui coller deux trois gnons sur la gueule, surtout que ce con n’a pas bougé genre, le temps de me relever, de voir que mon équipier du jour est mort et de me remettre de mon état de conscience évasive dû au réveil, le tueur que je suis censé ramener à la marine aurait pu s’enfuir mais non, il reste là à me regarder avec ses yeux de merlan frit ! Pas très rapide le bonhomme. Je récupère ma hache laissée par cet avorton dans le navire et je me tourne vers ma future victime. Il a fait trois erreurs depuis le début de notre traversée : premièrement il a laissé ma hache dans l’embarcation me rendant ainsi mon arme, ensuite il n’a pas fui pendant que je reprenais mes esprits et finalement, il a tué le mauvais chasseur de primes s’il voulait garder sa liberté c’est moi qu’il aurait dû abattre !

Je dois cependant réfléchir rapidement, j’en ai certes déjà éliminé des plus solides que lui, du moins je le suppose, mais son fruit est un véritable obstacle. Je suis pas expert, je n’ai jamais été bon élève pour la théorie du coup je ne connais que peu des capacités du Kage Kage No Mi. Comment puis-je affirmer que c’est ce fruit ? Je suis certain de l’avoir entendu murmurer ce nom avant de faire apparaître cette foutu massue noire, d’ailleurs c’est un truc que je n’ai jamais compris, pourquoi les gens sont cons au point d’annoncer leurs techniques avant de frapper ? Bref, cette question peut attendre avant d’avoir une réponse, ce n’est pas non plus le plus important ! Quoi qu’il en soit si je ne m’abuse, il peut manipuler les ombres, de ce fait je ne dois pas me méfier uniquement de lui mais de son ombre également ! Il va donc falloir la jouer finement et c’est fort de ces informations qu’une espèce de plan fait à l’arrache germe dans mon crâne.

Je commence à courir vers le criminel, me déplaçant rapidement dans sa direction cependant, j’utilise ma hachette bien avant d’être au contact puis je l’utilise comme une arme de lancée, laissant mon arme se diriger avec précision vers le visage de mon adversaire. Bien-entendu il peut bloquer ou éviter mais je ne suis pas n’importe qui, j’ai ma réputation sur les blues et ce n’est pas pour rien, sans savoir comment il va éviter ou contrer, je change de direction me déplaçant à présent sur le côté en laissant une distance raisonnable entre lui et moi. Je connais son fruit et pour l’instant je n’ai aucun intérêt à me frotter à son ombre, je sors mon revolver six coups et je tir trois balles en déplaçant mon tir de droite à gauche. J’ignore comment il compte éviter la hachette mais j’anticipe son mouvement, s’il bloque en restant sur place la deuxième balle tirée devrait atteindre sa position, s’il se déplace sur la droite ce sera la première et s’il se déplace sur la gauche, ce sera la seconde. Je risque de le tuer ? Ouai et après ? C’est un assassin et en plus il m’a eu par surprise et ça, ça fait plus mal à mon honneur qu’autre chose alors, je me moque de le tuer ! Ce sont ce qu’on appelle des dommages collatéraux merde ! J’ai porté mon attaque, il me reste trois balles et je n’ai plus ma hache cependant, j’ai encore plus d’un tour dans mon sac !

Je plie mon bras gauche devant moi venant posé ma main sur mon coude droit, ce dernier est tendu puisque mon revolver est braqué sur le criminel. L’ais-je touché ? Je l’ignore mais je serai fixé bien assez vite ! Cependant, même si ma position semble juste être une manière de stabilisé ma visée, je suis en réalité en position défensive prêt à réagir à toute tentative de mon adversaire, cette fois il n’arrivera plus à me surprendre je l’assure ! Je n’ai perdu qu’un affrontement, un seul criminel est parvenu à m’échapper et ce petit connard arrogant ne sera pas le second ! Avec une certaine assurance mon visage s’étire en un horrible sourire édenté.


« Tu aurais dû fuir directement, maintenant je vais te ramener à la marine par la peau du cul… Tu peux te rendre ou lutter mais que ce soit mort ou vif, tu finiras là-bas ! »

Un petit coup de provoque ça ne fait jamais de mal, en plus il a l’air d’être ce genre de débile profond qui peut tomber dans un piège aussi évident. Je ne dis pas ça par méchanceté mais avouons que la manière de laquelle il est devenu un criminel est la plus ridicule qui soit merde ! J’ai certes raté tout son combat d’avec le gros qui m’accompagnait vu que je prenais un sommeil réparateur, mais je continu à garder un œil sur son ombre en plus de sur lui, hors de question de me faire surprendre surtout que, en pleine air comme ça, l’ombre est plus présente que dans les ténèbres de certains bâtiments. Le terrain est à son avantage, le nombre de munitions qu’il me reste également cependant, j’arbore un sourire confiant ! Après tout, j’ai également une petite surprise pour lui et je n’ai plus qu’à attendre qu’il passe à l’offensive !
Revenir en haut Aller en bas
Kensaku Dekiru
avatar
Civil

Feuille de personnage
Rang: 5
Expériences:
53/400  (53/400)
Pouvoir(s): Kage Kage no mi
MessageSujet: Re: Boat Break !   Mar 22 Nov - 23:47



I AM A FUCKING KNIGHT !!!





P
utain de merde … Pourquoi il s’est réveillé celui-là … Sérieusement, je n’avais vraiment pas besoin de ça … Mais bon, à la fin … cela ferait encore une preuve pour la totalité des chasseurs de primes dans le Monde, de mon immense puissance … Et oui ! Car croyez-moi, il allait prendre cher … Un peu comme si vous étiez un petit de 6ème et que vous osiez de voler le déjeuner d’un grand terminale, qui avait des bras aussi gros que ses cuisses. Vous vous rendez compte ? En plus, si je me souviens bien, tout à l’heure, je l’avais assommé d’un seul coup … La preuve que cet homme était loin d’être puissant … Contrairement à moi ! Mais bon, ne voulant quand même pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué (Pour ceux qui ne l’avaient pas compris ! Non il n’y a pas d’ursidés ici ! Je parle bien du Balafré et non, je ne suis pas dans le trafic d’organe … Donc NON, je n’allais pas le dépouiller!), je me retournais vers l’homme qui voulait probablement ma mort et le regardait d’un regard vif … Afin de pouvoir riposter à chacune de l’une de ces attaques.

En attendant le début des hostilités, je me mis à penser à quelque chose … Cette dernière était que le temps, jouait avec lui … Et oui en effet, car j’étais sur une île contrôlée par la Marine et vu que les hommes en bleu et blanc avaient déjà sûrement entendu, les coups de feu qu’avaient été tirés sur le bateau … Ils n’allaient pas tarder à débouler … Et combattre quelques dizaines de soldats, ne m’enchantaient guère. Ainsi, il fallait que je finisse le combat le plus tôt possible, quitte à naviguer la nuit, même si cela était quand même risqué avec les nombreux monstres marins, qu’abritaient nos mers … Mais bon quitte à choisir entre mourir contre un monstre marin et mourir dans un cachot … Je préfère largement la première solution, car elle est classe (et vous le savez parfaitement ! La classe, c’est moi !)

Alors que je m’imaginais déjà à défoncer un congre géant, m’attaquant … Je vis mon ennemi lancer son attaque … Car oui, même si je l’avais oublié un peu … Lui, il était encore là et il s’en foutait du poisson imaginaire, il voulait simplement me détruire … Ainsi après repris mes pensées, je vis une grosse hache m’arrivait en pleine gueule. N’étant pas complètement aveugle et ayant un minimum de réflexe, je réussissais à éviter l’AVI (Arme Volante Identifiée) en faisant quelques pas sur le côté. Pendant que je me déplaçais de la droite vers la gauche, je vis le Balafré bouger son gros coup, tout en sortant son revolver. Ne voulant pas me faire traverser par des balles de gros calibre, j’utilisais mon Kage Kage no Clone, afin de le mettre entre mon ennemi et moi. Et pendant que le chasseur de primes se mit à tirer sur toi. Mon ombre commençât à danser sur [Voix de commentateur de danse : ON] un air de Samba [Voix de commentateur de danse : Off] … Vous demandez sûrement pourquoi à ce moment-là … La raison était très simplement, c’était à la fois pour narguer mon adversaire, mais aussi pour dévier légèrement la trajectoire des balles de mon ennemi … Ainsi la seule balle, qui me blessât, fit juste une égratignure sur ma pommette droite.  

Alors que Balafré avait fini son moment offensif … L’homme se mit à parler, tout en prenant une pose … et malheureusement pour lui … vu son physique, il n’avait pas du tout l’air classe comme ça … Et oui ! Tout le monde n’avait pas mon swag ! Mais bon, soyons plus sérieux (car oui, je sais l’être parfois ! Et sachez apprécier ce moment, car il est particulièrement rare) … Je savais aussi qu’il prenait cette pose pour pouvoir se défendre contre moi … Ainsi cela prouvait bien une chose ... Il avait peur de moi ! Et l’inverse n’existait pas ! Bref, revenons à ces paroles … que je n’écoutai pas du tout, du fait que je m’étais mis à rigoler et à dire ça :


  • Kakakakaka ! Sérieusement t’as vu ta bouche ! Et t’oses parler ! Kakakakaka !


Et oui ! Dès qu’il commençât à parler ! L’homme se mit à bafouiller et à postillonner du sang dans tous les sens à cause de mon coup de tout à l’heure. Et franchement, c’était vraiment trop marrant à voir et ne pas se foutre de sa gueule étant quelque chose d’impossible pour moi. Après avoir repris mon calme. Voulant encore plus foutre dans le mal mon ennemi. Car je savais que l’énervement de quelqu’un dans un combat, pouvait baisser ses capacités … Ainsi après avoir fait tomber mon clone par terre d’une manière pathétique. Je disais à mon ennemi du jour :


  • Kakakakaka ! T’as vu, j’imite bien ton pote que j’ai tué, non ? Ah oui, c’est vrai, t’as pas pu voir sa misérable mort car tu dormais ! Kakakakaka !


Après avoir fini de dire mon monologue … que j’avais trouvé parfait ! Je me mis à charger mon ennemi, afin de lui asséner un coup mortel ! Voulant que mon ennemi loupe toutes ses balles, s’il essayait de me tirer dessus, pendant que j’avançais vers lui tel un héros (Et si vous n’êtes pas d’accord avec ça … Vous n’avez rien compris à la vie ! Car le vrai héros de cette histoire, c’est moi et pas vous, les moches Naaaaaaa !). Heureusement la blessure que j’avais reçue à la jambe tout à l’heure, ne me faisait pas énormément mal. Une fois arrivé assez proche de mon ombre, je chuchotais ces quelques mots : « Kage Kage no Weapon ». Après que mon ombre ait fini de se transformer en une magnifique claymore et qu’elle virevoltait encore dans les airs avec sa nouvelle forme. Je me saisissais d’elle par la poignet à l’aide de ma main droite, avant de la mettre entre mes dix différents doigts, afin de pouvoir donner un coup plus puissant. Quand je fus à quelques pas du Balafré, pour le surprendre, je me baissai d’un seul coup et essayai de lui donner un puissant coup horizontal à l’aide de mon épée au niveau de son mollet gauche … Afin qu’il puisse connaître le bonheur d’une poule … Celui de dormir sur une seule jambe (Car oui, si elle levait les deux, elles tomberaient) !Une fois passé derrière le dos de mon ennemi. Je me mis à sourire … Pourquoi ? Car ce combat commençait un peu me faire vibrer intérieurement. Sinon tout comme moi ! Vous deviez vous poser la même question que moi à ce moment-là … Est-ce que mon ennemi allait-il être le petit ami des coqs maintenant ? Et ben vous aurez la réponse … Prochain rp’ ! Même forum ! Même lieu ! Même rp’ !
Thème du rp’ :

Spoiler:
 


 Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Dernière édition par Kensaku Dekiru le Jeu 24 Nov - 19:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître Jeu
avatar
Dieu

Feuille de personnage
Rang: 16
Expériences:
1500/1500  (1500/1500)
Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Boat Break !   Mer 23 Nov - 19:24

Putain en plus il se fou de ma gueule alors que je lui parle… Petit merdeux va ! De mon temps on respectait les ainés non mais… Euh non, oubliez ça j’suis pas si vieux ! Quoi qu’il en soit, j’avoue que je ne suis peut-être pas le plus clair vu que ce petit con m’a évité un rendez-vous chez le dentiste en m’enlevant quelques dents et autant de carries, cependant, je me moque qu’il me comprenne ou pas, mon plan est parfait ! Enfin, je veux le croire en tous les cas… Bon, j’ai vu son ombre, comme prévu j’avais bien analysé la nature de la massue m’ayant fracassé le crâne précédemment et la bonne nouvelle c’est qu’en se protégeant de mes tirs il a quand même été touché ! Bon, une égratignure mais sa ma manière de lui dire que j’vais tout de même lui botter le cul au final. Sauf que voilà, mon adversaire se fou un peu plus de moi en imitant la mort de mon « équipier » ce qui… Me laisse indifférent ? Non sérieusement c’était un incapable de plus, c’est pas comme si j’avais eu le temps de m’y attacher. Comme je l’ai précisé précédemment, on me jumelle souvent avec des imbéciles qui meurent beaucoup trop vite du coup, je garde un maximum de distance avec eux… Celui-là n’a pas fait exception à la règle, c’était un associé de circonstance et sa mort n’a aucun effet sur moi, de plus lorsqu’on est chasseur de primes depuis aussi longtemps que moi, on apprend à se détacher des morts autours si l’on veut survivre. Du coup, son petit spectacle pourrait sans doute amuser la galerie mais d’un autre point de vue, il perd du temps. Comme je l’ai signalé, le climat joue pour lui, l’endroit où l’on se bat également et je n’ai plus que trois balles… Situation de merde n’est-ce pas ? Cependant, ce qui joue pour moi c’est l’île de manière générale, la marine doit maintenant être au courant des tirs qui ont été… Bah tirés ? Du coup ils risquent d’arriver et chaque seconde que je peux gagner me rapproche de la victoire !

Sauf que voilà, mon adversaire semble en avoir fini de fanfaronner et il passe à l’attaque, peut-être a-t-il comprit que le temps joue contre lui ? Quoi qu’il en soit il me charge comme un taureau et je le vise de mon arme avant de secouer la tête, viser une cible mouvante c’est bien plus compliqué que de l’immobiliser avant et je n’ai que trois balles alors je préfère m’abstenir. Cependant, mon ennemi n’est pas aussi précautionneux que moi avec ses « munitions » vu qu’il s’agit de son ombre, il arrive assez vite et je vois soudain un énorme espadon se matérialiser. Pas de doute possible, s’il me frappe avec ça je vais déguster ! Sauf que voilà, ce petit con s’abaisse au dernier moment et frappe en passant derrière moi… Je me mets à hurler comme une espèce de gonzesse qui vient de se casser un ongle, ce genre de hurlement qu’un homme ne devrait jamais produire mais que je produis tout de même.


« AAAAAAAAH Ma jambe ce connard m’a tranché la jambe à moi, à l’aide ; je me meurs… Non je plaisante ! »

Ben ouai vous y croyiez ? Bande de cons… Je me tourne vers mon adversaire souriant de mon magnifique sourire édenté. Et je dévoile ainsi ma petite surprise : un putain de fruit du démon du genre pas très classe mais relativement utile : en effet je suis en train de léviter très légèrement, suffisamment pour que son attaque n’ait fait que m’effleurer, me blessant très légèrement mais n’ayant par réussit à me trancher la jambe comme il le voulait. Soudain, je rêve ma vie en couleur car c’est le secret du bonheur, je fais comme si j’avais des ailes, hirondelles et tourterelles et là-haut dans le ciel, je m’envole je m’envole je m’envole !!! En effet, je m’élève de plus en plus haut donnant l’impression de voler mais vous savez de ce qu’on dit hein ? Tout ce qui monde doit redescendre un jour et là, je redescends affreusement vite, très vite, trop vite ! Et en direction du criminel en plus ! Bon bien-entendu il pourra sans doute éviter, du moins il faut l’espérer pour lui mais je m’en moque, je gagne encore plus de temps ! Voici mon fruit : le Ton Ton No Mi ! Un fruit qui me permet de me rendre aussi léger qu’une plume avant d’augmenter mon poids de manière extrêmement rapide pour écraser avec une vitesse folle mes adversaire et, même si je n’arrive pas à l’écraser immédiatement… Et bien… Tic tac tic tac ! Le temps joue contre lui !
Revenir en haut Aller en bas
Kensaku Dekiru
avatar
Civil

Feuille de personnage
Rang: 5
Expériences:
53/400  (53/400)
Pouvoir(s): Kage Kage no mi
MessageSujet: Re: Boat Break !   Jeu 24 Nov - 0:55



YEAH ! NOUVELLE TECHNIQUE POTO !





E
st-ce que ma technique avait touché mon ennemi … Là était la question … Car si la réponse était oui … Bah il aurait énormément de mal à me combattre avec une jambe en moins et je le botterai le cul en deux temps, trois mouvements … Cela prouverait aussi quelque chose d’autres … Vous savez quoi ? Bah que les chasseurs de primes ne sont que des grosses merdes ! … Et oui !

Bref, revenons à nos deux moutons … Moi et mon ennemi. Après être passé derrière mon ennemi et avoir fait quelques pas, je ne rengainais pas toute de suite mon arme (D’ailleurs après quelques seconde de réflexion … Je ne pouvais pas le faire, vu que je n’avais pas de fourreau … Hé hé hé, je vous baise tous, les samouraïs et chevaliers sur ce coup-là ! Car moi, mon sabre, je peux le transporter partout sans que personne ne le remarque !) Et non, je le mettais de façon, à ce qu’il soit parallèle à mon corps, avec bien entendu la pointe de la lame qui pointait vers un nuages … Tel un samouraï ! Et pendant que j’avais la classe (Et ça, vous ne pouvez pas le contre-dire) … Mon ennemi se mit à parler … Pardon, je décris mal la situation … Il se mit plutôt à pleurer comme une petite fillette, à qui on n’aurait pas acheté une glace rhum-raisin (quoi ils ne boivent pas ça les gosses de nos jours !?) … Et oui en l’entendant chouiner, j’eus presque un sourire qui montât aux lèvres … Et oui, car cette mauviette (N’ayons pas peur des mots, appelons-ça comme cela doit être appelé) disait qu’elle avait perdu une jambe … et que du coup, elle allait mourir … Ah bah c’était con pour elle hein ! Et après quelques secondes, Balafré prit un ton beaucoup plus précieux pour dire que ce qu’il venait de dire, n’était qu’une grosse mascarade ! Voulant voir quels dégâts, ma dernière attaque lui avait fait … s’il y en avait, je me retournai. Et là, je pus voir quelque chose de relativement bizarre … Cette homme, qui devait faire dans les 80 kilo’s, flottait dans les airs … Et là, oui je sais vous devez vous dire : S’il te plaît, Arrête la drogue et l’alcool, ça te fait halluciner ! Et pourtant je n’ai rien pris depuis maintenant presque un jour ! Voire plus ! Et là je me mis à réfléchir et à penser à … Qu’est-ce qu’ils pouvaient le faire voler … Une technique ninja qui le tiendrait dans les airs grâce à des fils … La réponse était non, les objets pouvant soutenir son poids, était bien trop loin. Un appareil high-tech, créant un souffle suffisamment puissant ? La réponse est non, car je l’entendrai sûrement. Un fruit du démon ? Ouais, peut être et c’est sûrement la solution à cette énigme, à laquelle je faisais face.

Après avoir pris suffisamment d’altitude et s’être bien positionné … L’homme se mit à retomber sur moi à folle allure … Voulant l’éviter je fis une petite roulade en avant … Et là j’eus à la fois de la chance et de la malchance ...Car j’avais réussi à ne pas me prendre son attaque, qui aurait pu me transformer en crêpe, vu les dégâts qu’il avait fait au sol … D’ailleurs cela m’intriguât aussi … Car même s’il était tombé de relativement haut. Le sol n’aurait pu jamais autant « souffrir » comme cela … Ainsi, si je comprenais bien ses pouvoirs, il pouvait modifier son poids et ça, c’était assez dangereux ! Et là vous vous demandez, quelle était la mauvaise nouvelle ? Non, le sol ne s’était pas effondré suite à son attaque … mais une chose qu’était sûre, c’est que s’il continuait à faire autant le mal avec son fruit … Bah c’est ce qu’il allait se passer ! Et ça, c’était la merde, à la fois pour moi, mais aussi pour lui ! Car tout le monde le sait ! L’eau est le plus grand ennemi des mangeurs de fruits du démon … Bref, si vous voulez bien, retournons à l’autre mauvaise nouvelle, qui elle, est beaucoup plus concrète. Vu que l’attaque du Balafré avait fracturé le sol, l’un des morceaux de ce dernier … avait eu la bonne idée de voler et de heurter ma jambe, là où elle était déjà blessée … Et cela me fit quand même assez mal. A cause de ça, une grimace se dessinât sur mon visage … Ne voulant pas passer pour quelqu’un de faible. Je ne criai pas le mal que j’avais en moi. Je ne dis rien … Puis après avoir repris mon calme, je disai cela, afin de me foutre encore une fois de la gueule de mon ennemi :

  • Putain ! Mais t’es pas tout léger toi ! T’as mangé ton pote, le gros lard ou quoi ? Kakakakaka !


Après m’être exclamé … Je me remettais en position pour combattre mon ennemi. Et là je me mis à me demander … Comment tuer un adversaire, qui pouvait voler … La seule chose, que je savais est qu’il avait sûrement un fruit du démon … Ainsi sa plus grosse faiblesse était l’eau de mer … Et là dès que j’eus cette fameuse déduction en tête. Une idée montât jusqu’à mon esprit … Et croyez-moi, c’était quelque chose d’exceptionnel ! Car je venais de créer une toute nouvelle technique ! Ainsi, je fis apparaître mon ombre devant moi, avant de la transformer en mur noir de 4m² (donc de 2 mètres sur 2) à l’aide de mon Kage Kage no Wall … Et là vous devez vous dire … Mais oui ! La meilleure attaque, c’est la défense … Et bah, moi je vais vous dire que non … Et ceux qui vous disent ça, ne sont que des poules mouillées, or moi, je n’en suis pas une ! Ainsi mon idée était d’utiliser une technique originellement défensive, à un but offensif … Pas mal, le mec hein ! Ainsi après avoir dit cette phrase :

  • Mâte-moi cette nouvelle technique ! Kage Kage no Dangerous Shield !


Après que j’eus fini de parler. Je donnais un coup de poing en face dans l’air. C’était l’ordre pour que mon mur avance droit vers mon ennemi … De plus il ne se contentait pas d’aller tout droit. Il prenait une trajectoire pour pousser mon ennemi dans la baie du port … La seule chose qui m’attristait avec cette technique, c’était qu’à cause de la non-transparence de mon mur, je ne pouvais pas voir le Balafré se le prendre en pleine gueule … ou qui sait ... peut-être l’esquiver. Vous aussi … Vous ne croyez pas cette possibilité … Mais vous voulez quand même voir le chasseur de primes, mourir en se noyant … Et ben ! Il va falloir attendre le prochain post’ … Même forum ! Même lieu ! Même rp’ !
Thème du rp’ :

Spoiler:
 


 Crédit: Neko-chan in Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Maître Jeu
avatar
Dieu

Feuille de personnage
Rang: 16
Expériences:
1500/1500  (1500/1500)
Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Boat Break !   Jeu 24 Nov - 17:55

C'est mon tour de passer à l'offensive et je le fais avec la grâce d'une baleine échouée sur la plage ! Lourdement et violemment ! Après avoir prit de l'altitude, je retombe lourdement parce que c'est bien connu, plus on est haut plus lourde est la chute ! Je pousse enfin mon adversaire à faire une manœuvre d'esquive alors qu'il ne peut pas compter sur son ombre pour parer cela et c'est déjà un premier pas vers la victoire. Le premier d'une longue série qui s'en vient je vous le dis ! Quoi qu'il en soit, j'observe mon adversaire et je remarque cette délicieuse grimace qui ne dure qu'un temps mais qui suggère de la douleur ah... Ce doux sentiment de plaisir que l'on ressent à faire souffrir ceux que l'on n'aime pas ! Je suis heureux sur ce coup, si je n'avais pas déjà tuer tant de criminels je pourrais presque avoir une petite larme de bonheur le long de ma joue... Mais non, je suis un homme habitué à vaincre mes adversaires alors certes, je fanfaronne un peu et je suis en plein bonheur quand c'est un abrutis comme lui, mais il y a tout de même une limite ! Cependant, mon adversaire reprend vite contenance pour mon plus grand déplaisir.

Il lance encore une pique sur mon coéquipier mort, apparemment il n'arrive pas à comprendre que je me moque complètement de ce cadavre inutile... Enfin, je suppose que je ne peux pas attendre grand chose de plus d'un être visiblement unicellulaire. Cependant, mon attaque a eut raison du... Bah du sol vu qu'il a esquivé mais en attaquant de cette manière je lui montre que je ne vais pas être si simple à éliminer ! Sauf que voilà, mon adversaire est plein d'idées débiles euh, je veux dire de ressources... Suite à mon attaque, je suis maintenant dos à la mer alors que lui est plus proche de la terre ferme, est-ce cela qui lui donne cette idée je l'ignore mais il se crée un mur de protection de deux mètres sur deux... Alors, bien-sûr au départ je me dis qu'il joue la défense, le monsieur comprend que je suis dangereux et il préfère botter en touche. Il gagne un point de respect ce qui fait qu'il est encore vachement en négatif mais un peu moins, après tout savoir reconnaître lorsqu'on est trop faible c'est bien ! Sauf que c'est un peu trop compter sur ce type en réalité... Kage Kage No Dangerous Shield? Pourquoi cela ne sonne pas du tout comme une technique défensive ? Oh je sais... Parce que ça n'en est pas une !

Ce connard m’envoie littéralement un mur à la gueule genre il veut me coller dos au mur sauf que là, ce serait plutôt face au mur ! Et je réfléchis, rapidement parce que j'suis un malin moi, je me rends compte que derrière moi il y a la mer, que le mur avance vite et que s'il me pousse je coule vu que je suis un fruité... Hey mais attends... C'est la merde en fait ! Surtout que voilà, ce mur est pas non plus super grand mais j'peux pas l'esquiver, il va trop vite et j'vais finir à la flotte si je ne réagis pas vite... Et là, idée de génie, idée absolument parfaite ! J'augmente mon poids ! Mais pas genre « Olala c'est la période des fête j'ai pris cinq kilos » non plutôt une voiture qui se change en pile de camion tu vois le genre j'augmente ma masse de sorte à être impossible à bouger et même le mur lancé à pleine vitesse ne peut pas mouvoir ma masse corporelle ! Du coup, le mur entre en contact avec mon corps et s'arrête d'un coup, impossible pour lui de continuer sa course face à un poids de plusieurs milliers de tonnes ! Encore une victoire pour canard ! Quoi qu'il en soit il peut entendre un bruit étouffé, s'il écoute bien il se rendra compte qu'il s'agit de mon rire emplit de postillons alors que j'ai encore perdu une ou deux dents.


« Fufufufufu fa fait mêmf fas malf »

Bon ok je suis sans doute légèrement ridicule et avouons le, je suis plutôt dans le mal mais voilà, j'ai au moins résisté au supplice de la planche détourné par ce petit con ! Sauf que là, il faut affronter la réalité : je suis incapable de l'atteindre, ses techniques défensives me demanderaient plus d'armes, mon fruit me permet de faire des dégâts mais il peut changer de place avec son ombre et même si je peux l'envoyer à l'eau, je risque d'y finir avec lui ce qui ne m'arrange pas totalement... Si il y a un dieu quelconque qui peut influer sur cet aventure qu'il parle maintenant ou se taise à jamais.

« Regardez ils sont là ! »

Merci mon dieu ! Le temps a finit par jouer pour moi puisque c'est un régiment complet de marine qui arrive ! Bon, ils ne vont sans doute pas pouvoir l'arrêter, il a largement le temps de partir d'un quelconque côté avant qu'ils soit sur nous mais vu mon poids actuel, il n'a pas le temps de me pousser et s'il décide de foncer sur moi pour me tuer, il devra ensuite affronter les marines ! Retenez bien ceci le MJ euh je veux dire les chasseurs de primes gagnent toujours d'une manière ou d'une autre même lorsqu'ils perdent le combat ! (MOUAHAHAHA).
Revenir en haut Aller en bas
Kensaku Dekiru
avatar
Civil

Feuille de personnage
Rang: 5
Expériences:
53/400  (53/400)
Pouvoir(s): Kage Kage no mi
MessageSujet: Re: Boat Break !   Jeu 24 Nov - 20:54



On reconnaît les vrais hommes aux Barouds d’honneur !





E
st-ce que mon ennemi allait-il tomber dans la flotte à cause de mon attaque ? Telle était la question que je me posais … Aux premiers abords, je ne vis aucune tentative d’esquive de sa part … était-il juste suicidaire ? Vu qu’il savait de toute façon qu’il allait perdre … Peut être qu’il s’était décidé à avoir une mort plus ou moins digne … Quoi que … Mourir noyé dans un port, n’est pas ce que l’on appelle une mort digne … Et oui, car c’est un peu la honte.

Alors que je voyais mon mur se rapprochait peu à peu de mon ennemi … L’objet noir s’arrêtât d’un seul coup … Comme s’il avait été arrêté par quelque chose, qui ne pouvait pas être bougé … Et là, je mis à repenser à la capacité de mon ennemi … Celle de pouvoir, augmenter sa masse corpulaire … Ainsi il avait du passer son poids de 80 à plusieurs centaines, voir milliers de kilo’s, afin de pouvoir arrêter toute chose, fonçant sur lui … Visiblement, même si son fruit semblait plutôt faible aux premiers abords … S’il était bien maîtrise, il pouvait s’avérer très utile … Enfin, vous allez me dire c’est à peu près pareil pour tout dans la vie … Et oui ! Il n’y avait pas de mauvais outils, mais que de mauvais artisans.

Après avoir fait face à mon Kage Kage no Dangerous Wall sans tomber. Balafré prit la parole et contrairement à la dernière fois … Ce ne fut pas du tout compréhensible … Et oui, avec ses quelques dents en moins. L’homme devait être un arroseur automatique de postillons rouge-sang … Je ne vous raconte pas … comment encore une fois, c’était marrant à entendre. Voulant encore plus me foutre de sa gueule, à cause de ça et ainsi l’énerver encore plus, afin de le déconcentrer, je me mis à dire ça :

  • Nan mais s’il te plaît mec ! Arrête de parler ! Va voir un dentiste, voire un chirurgien vu ta gueule et reparle-moi après ! Kakakakaka !


Et oui ! C’est ce qu’on appelle « Appuyer sur un point qui fait mal, jusqu’à ce que ce dernier casse » … Enfin, cela prenait aussi la tournure d’un PAMM (Parle à Ma Main pour les incultes) ou d’un conseil même … Et alors que je m’attendais à ce qu’il se remette à voler pour m’écraser ou s’enfuir … Qui sait, à force, il commençait peut-être à en avoir marre de moi … Ou qui sait même peur. Le chasseur de primes ne fit rien … Heureusement pour moi, car avec une jambe abîmée, j’aurai sûrement eu du mal à éviter l’une de ces attaques. Et alors que je pensais à comment pouvoir lui donner l’attaque finale … Celle qui aurait pu le décapiter ou le transperce … J’entendis quelqu’un prendre la parole et cet homme disait :

  • Regardez ils sont là !


Et là, sous vouloir vous mentir … Je me suis dit « Et merde ! ». Car on ne va pas se le cacher … Ça l’était vraiment ! Un groupe de régiment de la Marine, arrivait vers le port … Et désolé de vous décevoir, mais battre 30 hommes d’un seul coup, était quelque chose de vraiment très difficile pour moi … Et oui ! Après tout, même si j’ai le physique d’un Dieu, je ne peux pas faire tomber de la foudre sur mes ennemis en un seul clin d’œil.

C’est à partir de ce moment-là, que je mis à réfléchir encore une fois (Et oui … Comme quoi … Dans une même journée, je pouvais penser à plein de trucs … Je ne suis pas aussi con que ce que vous le pensiez hein !) à ce qu’était le pire entre se cacher ou tuer un chasseur de primes et finir en taule … Et la réponse arrivât assez vite à mon cerveau … Elle était entièrement logique, quoi que … Et oui ! Je préférais tuer un connard de chasseur de primes et finir dans un cachot que de rester 58 ans à peu près dans un vieux tonneau ! Donc, oui vous l’aurez compris au final cela faisait : Tuer un chasseur de primes > Se faire attaquer par un monstre marin > Aller en prison > Fuir et se cacher (dans la catégorie : Choix cornélien de merde !)… Car après tout, je suis un homme et j’ai des cojones (Désolé pour toutes les féministes au passage … Je sais qu’en disant cela, je viens de me faire un bon nombre d’ennemis). Ainsi, une fois ce choix fait, je lançai une petite tirade à mon ennemi du jour :

  • Regarde ! Ton rêve va s’accomplir ! Tu vas mourir comme une merde devant un public ! C’est fou ça, tu devrais me remercier ! Kakakaka !


Après avoir dit encore une fois une magnifique phrase, doté d’une pointe d’arrogance … Je lançais ma prochaine attaque et pour celle-là … Je n’eus pas à faire grand-chose … Et oui ! Heureusement pour moi et ma jambe … Je ne me mis pas à foncer sur mon ennemi … Et non, car ne voulant pas me re-frotter au fruit du démon de mon ennemi. Je lançais une attaque à longue portée. Ainsi après avoir ciblé mon Kage Kage no Wall de ma main droite … Je chuchotais dans mes poils de puberté (Et on ne se moque pas !) ces quelques mots : « Kage Kage no Bomb ». Une fois que cela fut dit … Mon ombre passât d’un grand carré de 4 m² à une petite boule, qui tombait vers le sol … Et une fois qu’elle aurait fini sa descente … Elle exploserait en une multitude de petits bouts tranchants et perforants … Le truc qu’était bien dans la tactique que j’avais utilisée … C’était que mon ombre se trouvait déjà très proche de mon ennemi. Ainsi, il aurait énormément de mal à éviter mon attaque … Les deux seuls trucs qui m’embêtaient … C’était que vu que Balafré pouvait contrôler sa masse corporelle … Peut-être il pouvait aussi contrôler aussi la densité de son corps, afin d’éviter mon attaque, qui sait ? L’autre chose, c’était que les marines risquaient de me tirer dessus, vu que j’essayai de tuer quelqu’un sous leurs yeux … De toute façon, ne pouvant rien faire contre une armée entière, je déciderai de coopérer avec eux.

Est-ce que Balafré allait mourir ? Est-ce que j’allais finir dans une prison ? Telles étaient les questions que je me posais. Bien entendu, vous commencez à connaître la réplique … Toutes ces réponses seront dans un prochain post’ ! Même forum ! Même lieu (ou peut-être pas) ! Même rp’ (ou sûrement pas !)

Thème du rp’ :

Spoiler:
 


 Crédit: Neko-chan in Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Maître Jeu
avatar
Dieu

Feuille de personnage
Rang: 16
Expériences:
1500/1500  (1500/1500)
Pouvoir(s):
MessageSujet: Re: Boat Break !   Sam 26 Nov - 15:38

Des bruits de combat nous ayant été rapportés, nous nous étions diriger vers le quai afin de découvrir ce qu'il se passait, nous étions le régiment le plus compétent de la base et moi ? Et bien j'en étais l'officier le plus gradé et donc celui devant prendre la décision, menant mes hommes vers notre destination j'avoue que j'avais un petit frisson, l'excitation du combat sans doute ? Lorsque mes hommes et moi arrivâmes sur place, les deux individus ayant causer ce bordel sur notre île étaient toujours là, même si depuis notre position nous ne voyions qu'un individu, il était évident qu'ils étaient deux à se battre, de plus une embarcation contenant un cadavre était également présente. Il n'était pas compliqué de comprendre que cet affrontement avait sans doute commencer en pleine mer, fait étonnant puisque l'un des individus semblait posséder l'un de ces fameux fruits du démon. J'eus la folie de penser que notre approche suffirait à faire cesser les hostilités et que l'homme le plus proche de nous, l'utilisateur de fruit du démon donc, allait soit tenter de fuir soit se rendre, mais c'était faux ! À la place, il sembla utiliser son pouvoir, consistant visiblement à manipuler les ombres, pour transformer le mur noir qui cachait son adversaire, le changeant en une sorte de masse rond qui explosa en lames d'ombre. Son adversaire n'eut aucune chance, aurait-il pu réagir s'il n'avait pas été surpris de l'attaque ? Ou était-il en trop mauvais état pour espérer bouger ? Encore maintenant je l'ignore mais les faits sont les suivants : le chasseur de primes, car il a ensuite été identifié comme tel, fut transpercé par de nombreuses lames, celles-ci tranchèrent sa chaire et perforèrent son corps, lui ôtant la vie sur le coup.

Devant ce spectacle, certains de mes hommes prirent position autour du meurtrier, ils le mirent en joue sans pour autant faire feu, nous entourions le criminel vu son pouvoir étrange, il semblait évident qu'il aurait plus de mal à user de son ombre face à des adversaires dispersés le prenant en tenaille. Pour ma part, j’usai de ce que je pouvais faire le mieux : mon courage ! Sortant mon sabre, je m'avançai vers le criminel toujours en joue par mes hommes, deux de mes meilleurs lieutenants étaient avec moi au cas où, s'il faisait le moindre geste les tirs allaient se faire entendre sur toute l'île alors que sa peau serait parsemée de trous ! Nous ne laissons pas les criminels impunis sur cette île ! Cependant, le criminel sembla disposé à coopérer, une bonne nouvelle je ne voulais pas réellement risquer la vie de mes hommes. Mon sabre toujours en main, je sortis mon pistolet à silex le pointant vers la poitrine de mon opposant, plus particulièrement l'endroit précis de son cœur en sachant que s'il bougeait, il lui serait compliqué d'éviter une balle à cette distance.


« Monsieur, pour le crime infâme de meurtre, je vous signale que vous êtes en état d'arrestation, vous serez enfermer dans la prison de East Blue en attendant votre jugement ! Je vous demande de vous agenouillez les mains derrière le dos et de ne pas opposer de résistance, votre coopération sera prise en compte et nous écouterons votre version avant de rendre la sentence. Si vous tentez de résister, vous serez abattu sur le champ sans aucune autre forme de procès ! »

Heureusement, comme je l'ai signalé l'homme sembla disposé à coopérer et accéda donc à ma requête, une fois qu'il fut à genoux, l'un de mes lieutenant lui passa les bracelets ! Bien-entendu, nous n'hésitions pas une seule seconde, vu la capacité dont il avait fait preuve devant nos yeux,nous utilisâmes les menottes en granit marin afin d'éviter toute fuite de sa part. Après tout, même s'il semblait coopératif, il aurait été risqué de croire en la parole d'un assassin. L'homme enchaîné, nous nous rendions jusqu'à la base marine de notre île, cela fait je contactai la prison de East Blue pour leur signaler le transfert d'un prisonnier ensuite, avec quelques-uns de mes hommes, j'organisai son transfert afin de m'assurer qu'il ne leur faussait pas compagnie durant le voyage de plus, j'avais été témoin de son crime alors, lui ayant assuré qu'il serait jugé équitablement, j'avais décidé d'être présent lors de son incarcération afin d'écouter sa version des faits. C'est cela la justice.

Rapport du lieutenant-chef Date.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Boat Break !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Boat Break !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rèl kay Makorèl: sanble nou gen boat people ki peri nan Boyton
» Boat-people: L'etat ne peut rester les bras croises
» Connaissez-vous Prison Break ?
» .-. I break , I borrow , I live , I lose .-.
» « Sunrise Boat » - Partenariat.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Shin Jidai :: Les mers :: Les Blues :: East Blue-
Sauter vers: